Vietnam : bâtir sur du sable, c’est solide !

Dans un pays en plein développement, la population vietnamienne a besoin de se loger, de se déplacer et de s’approvisionner en énergie. Mais comment bâtir les habitations et les infrastructures indispensables sur des sols meubles, comme dans les deltas et sur les bords de mer ? Grâce à notre ciment spécial, nous avons résolu cette équation !

12.04.2013
 

Chaque année, le Vietnam gagne un million d'habitants. Autant de personnes qui veulent un logement, des moyens de transport et de l'énergie. En parallèle, les autorités souhaitent investir dans les logements et les infrastructures qui permettront de soutenir le développement du pays (5 % de croissance par an depuis 20 ans).

 

Seulement voilà, le Vietnam est une bande de terre longeant la mer de Chine, lardée de nombreux fleuves et deltas. Résultat : les sols sont souvent meubles et instables, rendant les constructions fragiles. Un vrai casse-tête ! 

 

S'appuyant sur une technique antisismique inventée au Japon, notre filiale au Vietnam a trouvé une solution : Soilcrete, un ciment incorporant 60 % de laitier (résidus de l'aciérie aux propriétés de liant hydraulique), injecté directement dans les sols pour en assurer la stabilité... Capable de réduire la fissuration dans des ouvrages massifs, il est aujourd'hui utilisé dans une série de chantiers d'infrastructures majeurs et dans des projets de logements.

 

Demain, il pourrait même être utilisé dans la fabrication de bétons spéciaux résistant à l'eau de mer et aux basses températures. Et pourquoi pas dans le secteur résidentiel.

 

Idéal pour répondre aux besoins de la population d'un pays en plein essor !