Serbie - Premier site de traitement des déchets du pays

Beočin
Ciment / Serbie

La cimenterie Lafarge de Beočin a installé sur son site le premier équipement de co-incinération de déchets en Serbie. A la clé, une augmentation de la part de combustibles alternatifs dans le mix énergétique de l'usine, mais aussi un service à la communauté locale, permettant d'éliminer les déchets de manière sûre.

08.03.2012
 

Objectifs

• Réduire la part de combustibles fossiles dans le mix énergétique de l'usine
• Rendre l'activité plus rentable et plus compétitive à long terme, sans aucun impact supplémentaire sur l'environnement
• Contribuer au développement du recyclage des déchets en Serbie

Résumé

La cimenterie Lafarge à Beočin en Serbie a lancé une nouvelle installation dédiée à la préparation et la co-incinération des déchets, la première du genre en Serbie. L'opération s'est déroulée dans le cadre d'un accord signé avec le Ministère de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire, concernant l'utilisation de certains flux de déchets.
D'une capacité de 24 000 tonnes, cette installation permet l'utilisation, dans des conditions contrôlées, de déchets industriels et municipaux solides présélectionnés, découpés et hachés, en tant que combustibles alternatifs dans le processus de co-incinération.

Résultats

Aujourd'hui, la cimenterie remplace environ 40% de combustibles fossiles par des combustibles alternatifs, dont 11% via cette installation de préparation et co-incinération des déchets. Cela a permis de réduire la consommation d'énergie non-renouvelable et a réduit à la fois les coûts d'énergie et les émissions de CO2.