Résultats du premier trimestre au 31 mars 2009

Euronext Paris : LG
06.05.2009
 

Avancées significatives dans la mise en oeuvre du plan d'action de 4,5Md€ pour renforcer la structure financière du Groupe.

 

Impact du ralentissement économique et des conditions climatiques défavorables.
Croissance solide au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie.

 

Les chiffres clés du premier trimestre reflètent la baisse des volumes

  • Chiffre d'affaires en baisse de 9% de 4 000 M€ à 3 629 M€
  • Résultat d'exploitation courant en baisse de 35% de 512 M€ à 335 M€
  • Résultat d'exploitation courant des pays émergents en hausse de 385 M€ à 406 M€
  • Résultat d'exploitation courant des pays développés en baisse de +127 M€ à - 71 M€
  • Résultat net part du Groupe en baisse de +150 M€ à -17 M€
  • Résultat net par action(1) en repli à - 0,08 €

(1) Ajusté pour prendre en compte l'augmentation de capital réalisée le 28 avril.

 

 

Faits marquants du Groupe pour le premier trimestre 2009

  • Les résultats du premier trimestre reflètent la saisonnalité. Ils se traduisent habituellement par un résultat net faible qui ne préfigure pas des résultats de l'année pleine ou des trimestres à venir.
  • Le ralentissement économique et les mauvaises conditions météorologiques ont eu un effet négatif sur les volumes et les marges.
  • Le Groupe poursuit la mise en œuvre de ses actions énergiques pour accroitre son cash-flow.
  • Lafarge bénéficie pleinement de son portefeuille géographique d'actifs cimentiers, avec notamment une croissance en volumes de 17% au Moyen-Orient, de 9% en Afrique et de 7% en Asie.
  • La marge brute d'exploitation de la branche Ciment est stable à 24,5%, grâce à une stricte maitrise des coûts.
  • Les prix restent globalement bien orientés, en ligne avec l'inflation des coûts.

Avancées significatives dans la mises en oeuvre du plan d'action de 4,5Md€ pour renforcer la structure financière du Groupe

  • Succès de l'opération d'augmentation de capital de 1,5 Md€ lancée en avril 2009. Le résultat de cette opération a été affecté à la réduction des tranches A1 et A2 de la ligne de crédit liée à l'acquisition d'Orascom. Le solde restant de la tranche A2 devrait être remboursé avant fin juin 2009 par la nouvelle ligne de crédit disponible de 1 Md€, faisant disparaître le covenant qui y était associé.
  • Poursuite de la mise en œuvre rapide du programme de réduction de coûts de 400 M€ d'ici 2011.
  • Réalisation de plus de 230 M€ de cessions sur un total annoncé de 1 Md€ en 2009.
  • Forte réduction des investissements de maintien.
  • Ensemble des actions en ligne avec le plan de 3,5 Mds€ visant la réduction de la dette.

 

Perspectives 2009
Etablir des prévisions est un exercice difficile au regard du niveau élevé d'incertitude de l'économie mondiale et en raison de la traditionnelle saisonnalité du premier trimestre. L'analyse des différents indicateurs économiques a conduit à une actualisation des perspectives de volumes par rapport à nos dernières prévisions, compte tenu de la poursuite du ralentissement en Europe de l'Ouest et de l'Est. En 2009, les volumes de ciment sont maintenant attendus en baisse de -2% à -5%, avec des contrastes importants entre marchés. Les prix devraient rester bien orientés dans l'ensemble, mais la baisse des volumes pourrait peser sur les marges opérationnelles.

Les plans de relance annoncés par les Gouvernements et la part qu'ils donnent aux grands projets d'infrastructures auront un impact positif sur nos marchés. Bien que des signes positifs soient déjà visibles en Chine pour 2009, l'impact significatif sur nos marchés se concrétisera principalement en 2010.

Comptes consolidés au 31 mars 2009

 


Comptes consolidés
En M€ 1er trimestre
  2008 2009 Variation
Chiffre d’affaires 4 000 3 629 -9%
Résultat d’exploitation courant 512 335 -35%
Marge opérationnelle (en %) 12,8% 9,2% -360 pb
Résultat net part du Groupe (perte) 150 (17) ns
Résultat net par action (en €) (1) 0,69 (0,08) ns
Cash Flow Libre (178) (253) ns
Dette nette consolidée 16 135 17 680 +10%

(1) Ajusté pour prendre en compte l'augmentation de capital réalisée le 28 avril.

 

Résultats d'exploitation courant au 31 mars 2009

 


Résultat d'exploitation courant par activité
En M€ 1er trimestre
  2008 2009 Variation
Ciment 469 384 -18%
Granulats & Béton 26 (64) ns
Plâtre 20 17 -15%
Autres (3) (2) ns
TOTAL 512 335 -35%

 

Faits marquants par activité

 

Ciment

  • Chiffre d'affaires en baisse de 9% à 2 335 M€, en raison d'un repli des volumes consécutif à des conditions de marché difficiles et à de mauvaises conditions climatiques en Europe et en Amérique du Nord.
  • Croissance solide dans les principaux marchés du Moyen-Orient, d'Afrique et d'Asie.
  • Résultat d'exploitation courant en baisse de 18% à 384 M€, suite aux baisses des volumes.
  • Marge brute d'exploitation stable à 24,5%, grâce à une stricte maîtrise des coûts.
  • Bonne tenue des prix dans l'ensemble, qui restent en ligne avec l'inflation.
  • Impact positif du programme de réduction des coûts dans toutes les régions.

 

Granulats & Bétons

  • Chiffre d'affaires en repli de 11% à 1 097 M€.
  • Résultat d'exploitation courant négatif à 64 M€, en raison d'une large présence dans les marchés développés où les volumes accusent un net recul.
  • Prix globalement solides dans toutes les lignes de produits.
  • A périmètre constant, poursuite du développement des bétons à valeur ajoutée, représentent 22% des volumes au premier trimestre.
  • Impact positif du programme de réduction des coûts dans toutes les régions.

 

Plâtre

  • Chiffre d'affaires en retrait de 12% à 349 M€.
  • Stabilisation du résultat d'exploitation courant à 17 M€ contre 20 M€ au premier trimestre 2008.
  • Impact du repli des volumes consécutif au ralentissement du marché de la construction de logements dans les pays développés atténué par des prix solides.
  • Impact positif du programme de réduction des coûts dans toutes les régions.

 

 

Investissements et désinvestissements

  • Le total des investissements au premier trimestre 2009 s'élève à 424 M€ contre 8 844 M€ en 2008.
    • Investissements de maintien en baisse à 75 M€ au premier trimestre.
    • Investissements de développement à 321 M€ au premier trimestre.
    • Acquisitions en nette diminution en 2009 en comparaison avec l'achat d'Orascom Ciment finalisé en janvier 2008 pour 8 337 M€.
  • Au 31 mars 2009, les cessions représentent 16 M€, contre 21 M€ en 2008.
    Depuis le 1er avril, Lafarge a annoncé d'autres cessions pour un total de 230 M€, soit environ 25% du plan annoncé pour 2009.

 

Informations complémentaires

Informations pratiques : Conférence téléphonique Analystes

 

Conférence téléphonique Analystes
Une conférence téléphonique pour les analystes aura lieu le 6 mai à 9h00 (heure de Paris)
et sera animée par Jean-Jacques Gauthier, Directeur Général Adjoint Groupe, Finance. La présentation sera faite en anglais à partir d'un support visuel, disponible sur ce site Internet.

 

Cette présentation sera retransmise en direct sur ce site Internet et pourra être également suivie par téléphone en composant :
- à partir de la France : +33 (0) 1 70 99 42 71
- à partir du Royaume-Uni ou de l'international : +44 (0) 20 7138 0825
- à partir des Etats-Unis : +1 212 444 0481

Vous aurez la possibilité de réécouter cette conférence sur ce site Internet ou par téléphone jusqu'au 13 mai 2009 à minuit, en composant le :
- à partir de la France : +33 (0)1 71 23 02 48 (code: 1149253 #)
- à partir du Royaume-Uni ou de l'international : + 44 (0)20 7806 1970 (code: 1149253 #)
- à partir des Etats-Unis : +1 866 239 0765 (code : 1149253 #)

 

Informations complémentaires
Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans chacune de ses activités : Ciment, Granulats & Béton et Plâtre. Avec plus de 84 000 collaborateurs dans 79 pays, le Groupe a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires de 19 milliards d'euros.
En 2009, pour la cinquième année consécutive, Lafarge est répertorié dans la liste des 100 multinationales les plus engagées en matière de développement durable. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

 

 

Ce communiqué de presse et les informations qu'il contient ne constituent ni une offre de vente ou de souscription, ni une sollicitation d'une offre d'achat ou de souscription pour des valeurs mobilières aux Etats-Unis ni dans aucun autre Etat.
Les valeurs mobilières mentionnées dans le présent communiqué de presse n'ont pas été et ne seront pas enregistrées au titre du U.S. Securities Act of 1933 (loi des États-Unis de 1933 sur les valeurs mobilières), tel que modifié, et ne peuvent pas être offertes ou vendues aux États-Unis en l'absence d'un tel enregistrement ou d'une exemption d'enregistrement en vertu du U.S. Securities Act of 1933.
Cette annonce peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être considérées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, tels que décrits dans le Document de Référence de la Société disponible sur son site Internet (www.lafarge.com). Elles ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui peuvent en différer sensiblement. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces informations.
Des informations plus complètes concernant Lafarge peuvent être obtenues sur son site Internet (www.lafarge.com), sous la rubrique « Information réglementée ».

 

 

 
 
  • Le communiqué de presse (pdf, 107.48 Ko)
  • Le rapport d’activité (pdf, 440.68 Ko)
  • The slides for the analysts presentation (pdf, 1.15 Mo)