Résultats du premier semestre au 30 juin 2005

08.09.2005
 
Vous pouvez télécharger les documents
concernant ce communiqué en bas de page.

Euronext : LG, NYSE: LR

  • Résultat d'exploitation courant en baisse de 9,3%
    à périmètre et change contants,
    par rapport à un très fort premier semestre 2004
  • Les perspectives favorables du second semestre devraient se traduire par une croissance du résultat d'exploitation courant annuel située dans le bas d'une fourchette de 6 à 8 %

Chiffres Clés

  • Chiffre d'affaires en hausse de 6,0 % à périmètre et change constants
  • Résultat d'exploitation courant en recul de 9,3 % à données constantes, par rapport à un 1er semestre 2004 en hausse de 33 % sur l'année précédente
  • Résultat net en baisse de 17,7 %
  • Bénéfice par action de 2,12 €
  • Dette nette réduite de 5,3 %

Faits marquants du groupe

  • La poursuite de la forte dégradation du marché allemand touche en particulier l'activité Toiture, dont le résultat en Allemagne recule de 31M€.
  • Le résultat d'exploitation courant de l'activité Ciment subit, au premier semestre, une concurrence exacerbée sur les prix au Brésil, en Malaisie et en Corée du Sud, qui se traduit par un impact négatif de 58 M€ sur notre résultat d'exploitation. Les conditions de marché se sont maintenant rétablies en Malaisie, et sont en cours de stabilisation en Corée du Sud.
  • Hormis ces quelques pays, les hausses de prix mises en œuvre avec succès dans le ciment ont globalement compensé la forte augmentation des coûts d'énergie et de transport.
  • Les activités Granulats & Béton et Plâtre enregistrent de solides résultats.
  • La contribution de nos récentes acquisitions est positive, et l'impact des variations de change est légèrement favorable.

Bernard Kasriel, directeur général du groupe Lafarge, a déclaré :

« Ces résultats, en baisse par comparaison avec un premier semestre 2004 particulièrement fort, résultent de conditions de marché difficiles au Brésil, en Malaisie et en Corée du Sud dans le Ciment, et en Allemagne dans toutes nos activités.

Néanmoins, nous attendons un très bon deuxième semestre 2005, avec des tendances de volumes généralement favorables, de nouvelles hausses de prix dans le Ciment et les Granulats, un retour à un environnement de marché normal en Malaisie et une stabilisation de la situation en Corée du Sud. Nous restons inquiets par la poursuite, plus accentuée qu'attendue, de la détérioration du marché allemand de la construction.

En conséquence, nous attendons une croissance soutenue du résultat d'exploitation courant pour l'année, se situant dans le bas d'une fourchette de 6 à 8 % précédemment annoncée, à périmètre et change constants.

Notre programme sans précédent d'augmentation de capacités se poursuit pour accompagner la croissance de nos marchés, particulièrement dans le Ciment et le Plâtre, et commencera à porter ses fruits en 2006. Notre récente opération en Chine par le biais du partenariat avec Shui On est un autre pas en avant pour conquérir les opportunités dans les marchés en forte croissance. »


Comptes consolidés au 30 juin 2005
30 juin 2005
(en millions d'euros)
30 juin 2004
(en millions d'euros)
Variation
en %
Chiffre d'affaires 7 220 6 794 +6,3%
Résultat d'exploitation courant 837 903 -7,3%
Résultat net part du Groupe 359 436 -17,7%
Résultat net par action en € 2,12 2,64 -19,7
Marge brute d'autofinancement 798 934 -14,6%
Dette nette consolidée 7 863 8 303 -5,3%

 


Résultat d'exploitation courant au 30 juin 2005
  30 juin 2005
(en millions d'euros)
30 juin 2004
(en millions d'euros)
Variation % Variation à données constantes en %
Ciment 652 670 -2,7% -4,7%
Granulats et Béton 108 99 9,1% 4,9%
Toiture 24 67 -64,2% -63,9%
Plâtre 79 74 6,8% 5,7%
Autres -26 -7 - -
TOTAL 837 903 -7,3% -9,3%

 

Faits marquants par branche
(toutes les variations indiquées dans le texte ci-dessous sont exprimées à périmètre et change constants)

Ciment

  • Résultat d'exploitation courant en baisse de 4,7 %.
  • Le résultat d'exploitation courant de l'activité Ciment a été fortement pénalisé par les fortes tensions concurrentielles sur les prix observées au premier semestre au Brésil, en Malaisie et en Corée du Sud.
  • A l'exception de ces pays, les hausses de prix ont permis de compenser globalement la très forte augmentation des coûts d'énergie et de transport.
  • Sur certains marchés (Amérique du Nord, Espagne), la forte accélération de la demande a conduit à l'accroissement des importations dans un contexte de coûts d'approvisionnement élevés, pour soutenir la relation à long terme avec les clients.
  • En Amérique du Nord, la croissance de 28 % du résultat d'exploitation courant provient essentiellement de l'amélioration sensible enregistrée dans le Sud-Est des Etats-Unis.
  • En Europe occidentale, le résultat d'exploitation courant affiche un recul de 10 % sous l'effet conjugué d'évolutions contrastées, la croissance dynamique enregistrée en France étant largement compensée par l'atonie des volumes en Allemagne, au Royaume-Uni et en Grèce.

Granulats & Béton

  • Le résultat d'exploitation courant progresse de 4,9 %.
  • La forte hausse globale des volumes et des prix dans les Granulats, ainsi que la bonne performance de l'activité Revêtements routiers, ont contribué à la croissance.
  • Malgré la hausse des volumes enregistrée hors Amérique du Nord, les résultats du Béton ont été pénalisés par les fortes hausses des coûts de transports et de matières premières.

Toiture

  • Le résultat d'exploitation courant est en baisse de 63,9 %.
  • Le nouveau déclin du marché allemand de la construction est à l'origine des pertes enregistrées pour nos activités en Allemagne, malgré la restructuration de grande ampleur qui avait été menée, et qui affectent fortement les résultats de la branche.
  • La France, le Royaume-Uni et la Malaisie ont subi un léger recul, tandis que la croissance s'est poursuivie en Amérique du Nord.

Plâtre

  • Le résultat d'exploitation courant augmente de 5,7 %.
  • La forte amélioration des performances en Amérique du Nord s'est poursuivie, à la faveur de nouvelles hausses des prix et d'une demande soutenue.
  • Cette croissance a été en partie pondérée par une hausse insuffisante des prix en France et par un net ralentissement du marché en Corée du Sud, en Pologne et en Australie.

Perspectives

  • Le deuxième semestre de cette année se comparera à un second semestre 2004 moins favorable.
  • Dans l'ensemble, une nouvelle croissance des volumes est attendue.
  • Les hausses de prix seront supérieures aux hausses de coûts dans la plupart des marchés. Dans le ciment, les prix ont désormais retrouvé des niveaux normaux en Malaisie, et la situation en Corée du Sud s'est stabilisée.
  • Cependant, aucun signe de stabilisation du marché allemand de la construction n'est attendu d'ici la fin de l'année, et la concurrence sévère sur les prix devrait persister au Brésil.
  • Les perspectives favorables du second semestre devraient se traduire par une croissance du résultat d'exploitation courant annuel située dans le bas d'une fourchette de 6 à 8 %.

Lafarge, leader mondial des matériaux de construction, occupe des positions de premier plan dans chacune de ses quatre branches : Ciment, Granulats & Béton, Toiture et Plâtre. Avec 77 000 collaborateurs, le groupe est présent dans 75 pays. En 2004, il a réalisé un chiffre d'affaires de 14,4 milliards d'euros.

La prochaine publication de Lafarge – le chiffre d'affaires des neuf premiers mois de l'exercice 2005 – aura lieu le 20 octobre 2005 (avant l'ouverture du marché actions Euronext).

Pour publication simultanée aux États-Unis et dans le reste du monde.

Contacts
Communication Relations investisseurs
Stéphanie Tessier
Tél : 33-1 44-34-92-32
stephanie.tessier@lafarge.com
James Palmer
Tél : 33-1 44-34-92-93
james.palmer@lafarge.com
Amanda Jones
Tél : 33-1 44-34-58-30
amanda.jones@lafarge.com
Danièle Daouphars
Tél : 33-1 44-34-11-51
daniele.daouphars@lafarge.com

Les informations, autres qu'historiques, contenues dans le présent communiqué de presse, constituent des données à caractère prévisionnel (forward-looking statements) au sens du United States Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces données prévisionnelles ne reflètent pas nécessairement les performances futures et comportent certains risques, aléas et hypothèses ("Facteurs") difficiles à prévoir. Les résultats futurs peuvent différer sensiblement des anticipations de résultats issues de données prévisionnelles, sous l'effet de Facteurs incluant de manière non limitative: la nature cyclique des activités de la Société ; les conditions économiques nationales et régionales dans les pays où le Groupe est présent ; les fluctuations des devises ; le caractère saisonnier des activités de la Société ; le niveau des dépenses de construction sur les marchés majeurs ; la structure de l'offre et de la demande dans l'industrie de la construction ; la concurrence accrue des nouveaux entrants et des concurrents existants ; les conditions climatiques défavorables lors des périodes de forte construction ; les changements et la mise en place de réglementations environnementales ou autres réglementations gouvernementales ; notre capacité à identifier, mener à bien et intégrer efficacement nos acquisitions ; notre capacité de pénétration de nouveaux marchés ; ainsi que d'autres facteurs contenus dans les documents publics déposés ou enregistrés par la Société auprès des autorités boursières y compris dans le Document de Référence déposé par la Société auprès de l'AMF, ainsi que dans le "Form 20-F" enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission aux États-Unis. De manière générale, la Société est soumise aux risques et aléas propres à l'industrie de la construction et à une activité de nature mondiale. Les données prévisionnelles sont présentées à la date du présent communiqué et la Société n'assume aucune obligation quant à la mise à jour de ces données prévisionnelles en présence d'informations nouvelles, dans le cadre d'événements futurs ou pour toute autre raison.

 
  • Le support de la présentation à la presse (pdf, 1.26 Mo)
  • Le support de la présentation aux analystes (en anglais uniquement) (pdf, 1.33 Mo)
  • Le communiqué de presse (pdf, 69.8 Ko)
  • Le rapport semestriel 2005 (pdf, 906.8 Ko)
  • Les chiffres clés des branches (en anglais uniquement) (pdf, 53.91 Ko)