Résultats du premier semestre au 30 juin 2004

09.09.2004
 

Euronext: LG, NYSE: LR

Forte hausse des résultats, sous l'effet conjugué d'une amélioration de nombreux marchés et de l'amélioration continue des performances

  • Hausse de 33% du résultat d'exploitation courant avec une progression de 10% du chiffre d'affaires à périmètre et change constants, par rapport à un premier semestre 2003 médiocre
  • Résultat net en forte progression
  • Amélioration forte dans toutes les branches
  • Notre répartition géographique diversifiée et en particulier notre forte présence dans les marchés émergents d'Europe Centrale et de l'Est, du Bassin méditerranéen, d'Afrique et d'Asie, portent leurs fruits
  • Croissance attendue du résultat d'exploitation courant supérieure à 10% pour l'année 2004, hors effets de change

Eléments financiers marquants du groupe

  • Le chiffre d'affaires augmente de 7%, et de 10% à périmètre et change constants, à 6 794 M€ (S1 2003 : 6 350 M€)
  • Le résultat d'exploitation courant est en progression de 31%, et de 33% à périmètre et change constants, à 876 M€ (S1 2003 : 670 M€)
  • La marge brute d'autofinancement croît de 47% à 903 M€
  • Le résultat net part du groupe enregistre une forte hausse à 376 M€ (S1 2003 : 148 M€), à la faveur d'une amélioration globale des performances opérationnelles et d'une baisse des frais financiers nets bénéficiant de la réduction substantielle de l'endettement net réalisée en 2003
  • Le résultat net par action progresse à 2,3 € (S1 2003 : 1,1 €)

Bernard Kasriel, directeur général du groupe, a déclaré :
« Nous sommes très satisfaits de la forte amélioration de nos résultats qui concerne toutes nos branches. Alors que le premier semestre 2003 avait été mauvais, nous avons retrouvé en 2004 des conditions climatiques plus normales et bénéficié d'une amélioration du secteur de la construction sur nombre de nos marchés. Nous avons renforcé ces dernières années chacune de nos activités et accru notre présence géographique diversifiée, notamment sur les marchés en croissance. Ces atouts, associés à l'amélioration continue de nos performances, nous ont permis de convertir une hausse de 10% de notre chiffre d'affaires en une croissance de 33% de notre résultat d'exploitation courant. Autant de points forts qui nous placent en position favorable pour l'avenir.
L'excellente performance enregistrée au premier semestre nous permet d'envisager avec confiance une croissance de notre résultat d'exploitation courant supérieure à 10% en 2004, hors effets de change et sauf conditions climatiques anormalement mauvaises. Cette perspective prend en compte la poursuite de la hausse des coûts d'énergie et le niveau d'activité élevé au second semestre de l'année dernière. »

Eléments opérationnels marquants du groupe

  • Le chiffre d'affaires du groupe s'inscrit en hausse de 10% à périmètre et change constants, grâce à une amélioration dans de nombreuses régions, en particulier en Amérique du Nord et en Europe de l'Est, où les performances avaient été médiocres au premier semestre de 2003. Le résultat d'exploitation courant croît de 33% à périmètre et change constants, essentiellement en raison d'une forte augmentation des volumes dans toutes les branches et de l'amélioration sensible de la performance opérationnelle, en particulier dans les branches Toiture et Plâtre.
  • Le groupe a bénéficié d'un environnement de prix globalement favorable. Dans de nombreuses régions, des hausses ont été mises en œuvre avec succès, contribuant à compenser l'accroissement des coûts de l'énergie et des transports. Les prix du ciment sont en net rebond aux Philippines et se redressent en Allemagne. Quant à ceux du plâtre, ils sont en hausse significative aux Etats-Unis.
  • Dans un environnement de forte hausse des prix de l'énergie et du transport, le groupe a encore une fois démontré son savoir-faire en matière de maîtrise des coûts d'énergie de ses activités cimentières, grâce à une flexibilité accrue dans le choix de ses combustibles et à son fort pouvoir de négociation.

Eléments opérationnels marquants par branche
(Toutes les variations portent sur le résultat d'exploitation courant, à périmètre et change constants)

Ciment : Résultat d'exploitation en hausse de 22 %, grâce au redressement des prix aux Philippines et en Allemagne, à l'amélioration des performances et à la croissance vigoureuse enregistrée dans les pays émergents

  • Le résultat d'exploitation s'inscrit en hausse de 22% à 663 M€.
  • En Europe occidentale, la France, l'Espagne et la Grèce affichent de forts niveaux de performance, compensant des marchés plus moroses en Allemagne et au Royaume Uni.
  • L'Europe de l'Est affiche un résultat d'exploitation en progression de 70%, l'accroissement des volumes et l'évolution favorable des prix faisant plus que compenser la hausse des coûts des combustibles et de l'électricité. La croissance est particulièrement notable en Pologne, en Roumanie et en Russie. En particulier, la nouvelle ligne de production construite à Kujawy, en Pologne, a contribué à satisfaire une demande croissante et à améliorer les performances. Grâce à une solide implantation dans les nouveaux pays membres de l'Union européenne, dans lesquels Lafarge dispose d'installations totalement modernisées et restructurées, le groupe démontre sa capacité à profiter pleinement du potentiel de croissance de ces marchés.
  • Le résultat d'exploitation a progressé de 61% dans le Bassin méditerranéen et de 34% en Afrique-Océan Indien, à la faveur, d‘une part, d'excellentes performances en Turquie, en Jordanie et en Egypte malgré certaines pressions sur les coûts, et, d'autre part, d'une croissance significative en Afrique du Sud.
  • En Asie, le résultat d'exploitation est en hausse de 37%, soutenu par le rebond des prix aux Philippines et par une augmentation des volumes et des prix en Inde. Nous avons enregistré une légère amélioration de notre performance en Malaisie malgré des conditions défavorables sur le marché domestique et une hausse des coûts énergétiques. En Corée du Sud, le résultat d'exploitation courant est en baisse, en raison d'un repli du marché et de la hausse du coût du charbon.
  • En Amérique latine, le résultat d'exploitation s'inscrit en légère baisse, le redressement significatif des résultats au Venezuela ayant contrebalancé le repli observé au Brésil en raison de l'atonie du marché.
  • En Amérique du Nord, le résultat d'exploitation progresse de 38% sous l'effet conjugué d'une accélération de la demande sur la plupart des marchés, du succès des hausses de prix et de la baisse des coûts fixes. Toutefois, l'amélioration de la rentabilité a été ralentie par un accroissement des volumes de ciment importés pour satisfaire une brusque accélération de la demande dans certaines régions.

Granulats et Béton : Résultat d'exploitation en hausse de 57%, avec une amélioration particulièrement marquée en Amérique du Nord et en France

  • Le résultat d'exploitation augmente de 57% à 91 M€, en hausse dans la plupart des régions, notamment en Amérique du Nord, en France et en Afrique du Sud.
  • Cette progression du résultat d'exploitation repose principalement sur une forte croissance des volumes pour les granulats comme pour le béton et sur notre capacité à mettre en oeuvre avec succès des hausses de prix qui ont contribué à l'amélioration de notre rentabilité par rapport au premier semestre 2003.
  • Au Royaume Uni, l'absence d'investissements en infrastructures autoroutières a eu un impact défavorable sur les activités granulats et revêtement routier.

Toiture : Résultat d'exploitation en hausse de 87%, bénéficiant des fortes restructurations et de l'optimisation des coûts

  • Le résultat d'exploitation s'inscrit en hausse de 87% à 68 M€, en comparaison avec un faible premier semestre en 2003.
  • La restructuration en profondeur de nos activités mise en œuvre depuis 1999, principalement en Allemagne, a largement contribué à l'amélioration de nos résultats malgré les difficultés persistantes du marché allemand. Dans l'ensemble, la forte réduction des coûts résulte des gains de productivité opérationnels réalisés et de la baisse des frais généraux.
  • La croissance du résultat d'exploitation a été particulièrement vigoureuse en Amérique du Nord et en Europe, dans des marchés bien orientés. La seule exception concerne le Benelux, avec un marché en repli et fortement concurrentiel. La croissance demeure en revanche solide en Europe de l'Est.

Plâtre : Résultat d'exploitation en hausse de 92 %, avec une forte amélioration en Amérique du Nord

  • Le résultat d'exploitation progresse de 92% à 74 M€, avec une amélioration dans toutes nos régions clés, hormis l'Allemagne.
  • L'Amérique du Nord enregistre un net redressement avec un résultat d'exploitation en hausse, à 5 M€ contre une perte de -13 M€ au premier semestre 2003, grâce à un environnement de prix plus favorable et à l'amélioration de la performance industrielle qui a permis d'accroître les volumes de 9% par rapport au premier semestre 2003.
  • Les résultats sont en hausse significative en Europe occidentale, notamment en France où la performance s'améliore encore.
  • Dans les autres régions, le résultat d'exploitation affiche une forte hausse de 69%, passant de 14 M€ au premier semestre 2003 à 23 M€, avec notamment une nette amélioration en Pologne.

Autres faits marquants
Nous poursuivons le renforcement de notre structure financière, en particulier grâce à notre politique très sélective d'investissements.

Investissements de maintien
Les investissements de maintien s'élèvent à 257 M€ au total, et ont été consacrés à la modernisation continue, dans le monde entier, des équipements industriels existants.

Investissements de croissance interne, visant à accroître nos capacités et nos performances
Nous poursuivons l'accroissement de nos capacités de manière sélective. Nous avons ainsi engagé au cours des derniers mois les projets suivants : la construction d'une nouvelle ligne de production à Bouskoura, au Maroc, en vue de renforcer la capacité et la rentabilité de l'usine existante ; le doublement de la capacité de nos usines de Chongqing et Dujiangyan en Chine, afin de répondre à la très forte croissance du marché local ; la construction d'une nouvelle cimenterie à Hidalgo, au Mexique, en remplacement d'une installation existante aux coûts de production élevés ; et la construction d'une cimenterie moderne au Bengladesh. Ces investissements devraient être rapidement créateurs de valeur compte tenu de leur exposition à des marchés en croissance.

291 M€ consacrés à des acquisitions à fort potentiel
Les acquisitions effectuées au premier semestre, qui représentent un montant total de 291 M€ ont porté notamment sur les opérations suivantes : rachat des actifs cimentiers et béton prêt à l'emploi de « The Concrete Company of Columbus », dans le Sud-Est des Etats-Unis, pour 87 M€ ; acquisition de Hupfer, producteur de granulats et de béton prêt à l'emploi en France et en Suisse pour 69 M€ et acquisition de 10,2 % du capital de Lafarge Halla Cement, en Corée du Sud, portant notre participation à 50,1%. Toutes ces acquisitions ont été sélectionnées pour leurs synergies avec nos activités existantes et leur potentiel à servir de tremplins de croissance sur ces nouveaux marchés attrayants et profitables, conformément à la stratégie à long terme de Lafarge.

70 M€ générés par la cession d'activités non stratégiques
Le groupe s'attache à ajuster en permanence son portefeuille d'actifs, dans chacune de ses branches, pour s'assurer de son adéquation parfaite avec la stratégie qui est la sienne. C'est ainsi qu'au cours du premier semestre, le groupe a cédé plusieurs activités non stratégiques dégageant au total un produit de cession de 70 M€.

612 M€ émis par le biais d'une offre d'échange obligataire libellée en euros, qui s'inscrit dans le cadre de la politique de gestion active de la dette menée par le groupe
En juillet 2004, le groupe a procédé avec succès à une offre d'échange obligataire dans le cadre de sa politique de gestion active de la dette. Un montant de 560 M€ d'obligations existantes arrivant à échéance en 2008 a été échangé contre une émission nouvelle d'un montant total de 612 M€ à échéance 2014. Cette transaction a permis d'allonger la maturité moyenne de la dette dans des conditions de marché favorables.

Perspectives

  • Dans la plupart de ses marchés, le groupe s'attend au maintien de bons niveaux d'activité dans la construction au second semestre 2004, qui se compare à un niveau élevé d'activité enregistré au second semestre 2003.
  • L'environnement général des prix devrait rester favorable, avec de nouvelles hausses en particulier dans le Ciment et dans le Plâtre aux Etats-Unis, ainsi que dans le Ciment en Allemagne. Une partie de ces hausses devrait cependant être absorbée par les coûts élevés de l'énergie et du transport.
  • L'excellente performance enregistrée au premier semestre nous permet d'envisager avec confiance une croissance de notre résultat d'exploitation courant supérieure à 10% en 2004, hors effets de change et sauf conditions climatiques anormalement mauvaises.


Comptes consolidés au 30 juin 2004
30/06/2004
(en millions d'euros)
30/06/2003
(en millions d'euros)
Variation
Chiffre d'affaires 6 794 6 350 + 7%
Résultat d'exploitation courant 876 670 + 31%
Résultat net part du groupe 376 148 + 154%
Résultat net par action (en €) 2,3 1,1 + 100%
Marge brute d'autofinancement 903 616 + 47%

 


Dette nette au 30 juin 2004
30/06/2004
(en millions d'euros)
30/06/2003
(en millions d'euros)
Variation
Dette nette 7 464 10 111 - 26%

 

Lafarge, leader mondial des matériaux de construction, occupe des positions de premier plan dans chacune de ses quatre branches : Ciment, Granulats & Béton, Toiture, Plâtre. Avec 75 000 collaborateurs, le groupe est présent dans 75 pays. En 2003, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 13,6 milliards d‘euros.

La prochaine publication de Lafarge – celle du chiffre d'affaires à neuf mois 2004 – aura lieu le 21 octobre 2004 (avant l'ouverture du marché actions Euronext).

Pour publication simultanée aux Etats-Unis et dans le reste du monde.

Contacts
Communication Relations investisseurs
Stéphanie Tessier
Tél : 33-1 44-34-92-32
stephanie.tessier@lafarge.com
James Palmer
Tél : 33-1 44-34-11-26
james.palmer@lafarge.com
Amanda Jones
Tél : 33-1 44-34-19-47
amanda.jones@lafarge.com
Danièle Daouphars
Tél : 33-1 44-34-11-51
daniele.daouphars@lafarge.com

Les informations, autres qu'historiques, contenues dans le présent communiqué de presse, y compris les informations portant sur l'évolution des marchés de la construction et sur la situation des prix au cours du second semestre, ainsi que sur notre prévision de résultat d'exploitation courant, constituent des données à caractère prévisionnel (forward-looking statements) au sens du United States Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces données prévisionnelles ne reflètent pas nécessairement les performances futures et comportent certains risques, aléas et hypothèses ("Facteurs") difficiles à prévoir. Les résultats futurs peuvent différer sensiblement des anticipations de résultats issues de données prévisionnelles, sous l'effet de Facteurs incluant de manière non limitative: la nature cyclique des activités de la Société ; les conditions économiques nationales et régionales dans les pays où le Groupe est présent ; les fluctuations des devises ; le caractère saisonnier des activités de la Société ; le niveau des dépenses de construction sur les marchés majeurs ; la structure de l'offre et de la demande dans l'industrie de la construction ; la concurrence accrue des nouveaux entrants et des concurrents existants ; les conditions climatiques défavorables lors des périodes de forte construction ; les changements et la mise en place de réglementations environnementales ou autres réglementations gouvernementales ; notre capacité à identifier, mener à bien et intégrer efficacement nos acquisitions ; notre capacité de pénétration de nouveaux marchés ; ainsi que d'autres facteurs contenus dans les documents publics déposés ou enregistrés par la Société auprès des autorités boursières y compris dans le Document de Référence déposé par la Société auprès de l'AMF, ainsi que dans le "Form 20-F" enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission aux Etats-Unis. De manière générale, la Société est soumise aux risques et aléas propres à l'industrie de la construction et à une activité de nature mondiale. Les données prévisionnelles sont présentées à la date du présent communiqué et la Société n'assume aucune obligation quant à la mise à jour de ces données prévisionnelles en présence d'informations nouvelles, dans le cadre d'événements futurs ou pour toute autre raison.

Informations pratiques :

Une réunion de présentation à la presse aura lieu ce jour à 9 heures (heure de Paris) au siège de Lafarge (61, rue des Belles Feuilles – 75016 Paris).

Une réunion de présentation aux analystes aura lieu ce jour à 11 heures (heure de Paris) au siège de Lafarge (61 rue des Belles Feuilles - 75016 Paris). La présentation se tiendra en anglais à partir d'un support visuel en anglais, disponible sur le site internet de Lafarge www.lafarge.com.

Cette réunion sera retransmise en direct sur le site internet www.lafarge.com et pourra être également suivie par téléphone en composant
- à partir de la France : + 33 1 70 99 32 98
- à partir du Royaume-Uni : +44 208 400 6338
- appel gratuit à partir du Royaume-Uni : 0 800 2792 520
- à partir des Etats-Unis : +1 303 262 2130
- appel gratuit à partir des Etats-Unis : 800 218 0204

Vous aurez la possibilité de réécouter cette conférence sur le site internet www.lafarge.com ou par téléphone du 9 septembre 2004 19.30 CET au 16 septembre 2004 en composant le :
- à partir de la France : +33(0)1 70 99 32 94 (pin code 132684#)
- à partir du Royaume-Uni : +44 208 515 2499 (pin code 602325#)
- à partir du Royaume-Uni (appel gratuit) : 0 800 026 0020 (pin code 602325#)
- à partir des Etats-Unis (appel gratuit) : + 800 405 2236 (pin code 11004517#)

Une session de questions/réponses aura lieu ce jour en anglais à 17.00 GMT (US 12.00pm Est) auLincoln Center, 18 Lincoln's Inn Fields, London WC2A 3ED.
Cette réunion pourra être suivie par téléphone en composant :
- à partir du Royaume Uni : UK: +44 208 400 6303
- appel gratuit à partir du Royaume-Uni : 0 800 2792 520
- à partir des Etats-Unis : +1 303 262 2211
- appel gratuit à partir des Etats Unis : 800 218 0530

Vous aurez la possibilité de réécouter la conférence sur le site internet www.lafarge.com ou par téléphone du 9 septembre 2004, 19.30 CET au 16 septembre 2004, en composant :
- pour le Royaume Uni : +44 208 515 2499 (code 602319#)
- appel gratuit à partir du Royaume-Uni : +0 800 026 0020 (code 602319#)
- pour les Etats-Unis : +1 303 590 3000 (code 11004519#)
- appel gratuit à partir des Etats-Unis : +800 405 2236 (code 11004519#)

 
  • Le communiqué de presse (pdf, 212.07 Ko)
  • Le support de la présentation à la presse (pdf, 674.25 Ko)
  • Le rapport d'activité au 30 juin 2004 (pdf, 157.12 Ko)
  • The presentation slides for the analysts (pdf, 715.25 Ko)
  • Les comptes consolidés au 30 juin 2004 (pdf, 328.67 Ko)