Résultats au 31 décembre 2012

NYSE Euronext Paris : LG
20.02.2013
 
Forte amélioration de la performance opérationnelle
Chiffre d’affaires 2012 en hausse de 3,5 %
et résultat d’exploitation courant en progression de 12 %
sur l'année
5ème trimestre consécutif de hausse des résultats opérationnels

 

Chiffres clés du quatrième trimestre

  • Chiffre d'affaires stable à 3 809 M€
  • EBITDA en progression de 7 % à 856 M€
  • Résultat d'exploitation courant en hausse de 12 % à 603 M€
  • Résultat net part du Groupe porté à 100 M€ (en augmentation par rapport à -3 M€ en 2011); soit 0,34 € par action

Chiffrés clés pour l'exercice

  • Chiffre d'affaires en hausse de 3,5 % à 15 816 M€
  • EBITDA en progression de 7 % à 3 450 M€
  • Résultat d'exploitation courant en hausse de 12 % à 2 440 M€
  • Résultat net part du Groupe à 432 M€ ; soit 1,50€ par action Hors éléments exceptionnels(1) , résultat net part du Groupe à 772 M€, en hausse de 70 % ; soit 2,69 € par action
  • Dividende de 1€ par action, sous réserve de l'approbation des actionnaires réunis en Assemblée Générale

Faits marquants du Groupe

  • Le chiffre d'affaires a progressé de 3,5 % sur l'année, soutenu par les hausses de prix mises en œuvre dans toutes nos activités en réponse à l'inflation des coûts de production, et par la croissance dans les pays émergents.
  • Le Groupe a atteint son objectif de réduction des coûts, avec 410 millions d'euros d'économies réalisées sur l'année ; la mise en œuvre du plan d'innovation s'accélère et nos initiatives ont permis de générer 80 millions d'euros d'EBITDA en 2012.
  • L'EBITDA et le résultat d'exploitation courant ont progressé de 7 % et 12 % respectivement sur le trimestre et sur l'année, malgré le ralentissement observé en Europe. Affichant une croissance de 17 % sur le trimestre et de 19 % sur l'année, les activités du Groupe hors Europe ont généré plus de 75% de l'EBITDA. Hors ventes de crédits carbone, la marge brute d'exploitation du Groupe s'est améliorée de 130 points de base sur l'année et au 4ème trimestre.
  • Le résultat net part du Groupe s'établit à 432 millions d'euros pour l'année, en baisse de 27 % sous l'effet d'une plus-value exceptionnelle de 466 millions d'euros enregistrée en 2011 pour la cession des actifs plâtre. Retraité des éléments exceptionnels(1), le résultat net part du Groupe est en hausse de 70 % à 772 millions d'euros.
  • L'endettement net a été réduit de 0,9 milliard d'euros au quatrième trimestre, pour atteindre 11,3 milliards d'euros. Avec près de 900 millions d'euros de désinvestissements sécurisés, dont 474 millions d'euros perçus en 2012, le Groupe dépassera prochainement son objectif de sécuriser 1 milliard d'euros de désinvestissements.
(1) Dépréciations d'actifs sur la Grèce au T2 2012 et sur l'Europe occidentale et les Emirats au T4 2011, provisions pour restructuration, et plus-value exceptionnelle en 2011 pour la cession des actifs Plâtre.

Bruno Lafont, Président-Directeur Général de Lafarge, a déclaré :

« En 2012, nous avons atteint nos objectifs et, pour le cinquième trimestre consécutif, nos résultats opérationnels sont en hausse, portés par la performance opérationnelle du Groupe et la croissance dans les pays émergents où nous réalisons près de 60% de nos ventes.

Ces résultats témoignent d'une progression rapide et je suis convaincu de notre capacité à atteindre d'ici fin 2014, la quasi-totalité de notre plan 2012-2015 visant à générer 1,75 milliard d'euros d'EBITDA additionnel grâce à nos actions en matière de réduction de coûts et d'innovation, soit presqu'un an plus tôt que notre objectif initial. En 2013, ces mesures devraient contribuer à l'EBITDA à hauteur de 650 millions d'euros.

Nous adoptons une attitude prudente sur l'évolution de l'environnement macro-économique en 2013. Néanmoins, les mesures que nous mettons en place nous permettront de ramener la dette nette en dessous de 10 milliards d'euros le plus rapidement possible en 2013.

Nous continuerons à extraire tout le potentiel d'un portefeuille d'actifs de grande qualité, dont la diversification géographique est unique, en investissant de manière ciblée pour favoriser la croissance organique de nos marchés clefs. Toutes nos actions tendent vers la croissance de nos ventes, de nos résultats, du retour sur capitaux employés et de nos cash-flows. Ma priorité est de créer de la valeur pour nos actionnaires. »

Perspectives

Globalement, le Groupe anticipe une demande de ciment en hausse et une croissance de ses marchés comprise entre 1 et 4 % en 2013 par rapport à 2012. Les marchés émergents restent le principal moteur de croissance de la demande et Lafarge en bénéficiera grâce à la qualité de ses actifs et à la très bonne diversification géographique de son portefeuille. 

Les prix devraient être en hausse sur l'année 2013, et l'inflation des coûts devrait se poursuivre, quoiqu'à un rythme légèrement plus modéré qu'en 2012.

Le Groupe maintient son objectif de ramener sa dette à moins de 10 milliards d'euros le plus tôt possible en 2013. Le montant des investissements pour 2013 sera limité initialement à 800 millions d'euros. Des cessions supplémentaires - au-delà de l'objectif 2012 annoncé d'un milliard d'euros - pourraient conduire à une révision à la hausse de ce niveau d'investissements, tout en maintenant notre objectif de réduction de l'endettement.

Comptes consolidés au 31 décembre 2012

Le Conseil d'Administration de Lafarge, réuni le 19 février 2013 sous la Présidence de Bruno Lafont, a arrêté les comptes au 31 décembre 2012. Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport est en cours d'émission.

(M€) Quatrième trimestre 12 Mois
  2012 2011 Variation 2012 2011 Variation
Brut À taux de change et périmètre constants Brut À taux de change et périmètre constants
Volumes                
Ciment (millions de tonnes) 34,8 36,5 -5 % -4 % 141,1 145,3 -3 % -2 %
Granulats (millions de tonnes) 47,1 49,1 -4 % -5 % 188,3 192,7 -2 % -3 %
Béton prêt à l’emploi (million de m3) 7,8 8,3 -5 % -3 % 31,8 33,8 -6 % -2 %
Résultats (millions d’euros)                
Chiffre d'affaires 3 809 3 813 - 1 % 15 816 15 284 3 % 2 %
EBITDA(1) 856 798 7 % 5 % 3 450 3 217 7 % 4 %
Marge brute d'exploitation (%) 22,5 % 20,9 % +160 pb   21,8 % 21,0 % +80 pbs  
Résultat d'exploitation courant 603 538 12 % 9 % 2 440 2 179 12 % 7 %
Résultat net part du Groupe(2) 100 (3)     432 593 -27 %  
Résultat net avant éléments non récurrents(2) 130 (109)     772 453 70 %  
Résultat par action (€)(3) 0,34€ (0,01€)     1,50€ 2,07€ -28 %  
Résultat net par action avant éléments non récurrents(2) 0,45€ (0,38€)     2,69€ 1,58€ 70 %  
Cash Flow Libre(1) 673 701 -4 %   884 1 208 -27 %  
Dette nette du Groupe         11 317 11 974 -5 %  
(1) L'EBITDA se définit comme le résultat d’exploitation courant avant dépréciation et amortissement des actifs corporels et incorporels. Le cash flow libre est défini comme étant les flux nets de trésorerie liés aux opérations d’exploitation des activités poursuivies après déduction des investissements de maintien. Ces indicateurs financiers sont des mesures non comptables.

(2) Le résultat net part du Groupe comprend des provisions pour restructuration avant impôt de 40 M€ et 41 M€ pour les quatrièmes trimestres de 2012 et de 2011, respectivement ; et 406 M€ avant impôts de provisions pour restructuration et la dépréciation d’actifs grecs pour l'année 2012, 346 M€ au titre de la dépréciation d'actifs en Europe occidentale et aux Emirats et des provisions pour restructuration pour l'année 2011, ainsi que la plus-value exceptionnelle de 466 millions d'euros enregistrée en 2011 pour la cession des actifs Plâtre.

(3) Le nombre moyen d’actions en circulation s’élevait à 287,1 millions et 287,0 millions aux quatrièmes trimestres 2012 et 2011, respectivement, et à 287,1 millions et 286,5 millions depuis le début de l'année en 2012 et en 2011, respectivement.

EBITDA(*) par région

(M€) Quatrième trimestre Sur l'année pleine
  2012 2011 Variation 2012 2011 Variation
Amérique du Nord 163 140 16 % 546 431 27 %
Europe Occidentale 118 147 -20 % 556 669 -17 %
Europe Centrale et de l’Est 41 56 -27 % 255 329 -22 %
Moyen-Orient & Afrique 293 266 10 % 1 235 1 131 9 %
Amérique Latine 85 66 29 % 296 246 20 %
Asie 156 123 27 % 562 411 37 %
TOTAL 856 798 7 % 3 450 3 217 7 %
(*) L'EBITDA se définit comme le résultat d’exploitation courant avant dépréciation et amortissement des actifs corporels et incorporels. Cet indicateur financier est une mesure non comptable.

Evolution du chiffre d'affaires et des résultats

Les volumes s'inscrivent en baisse sur l'année, affectés par le ralentissement de la construction en Europe. Cet effet a cependant été compensé en grande partie par la croissance des volumes en Asie, en Amérique Latine et dans la plupart des pays de la région Moyen-Orient & Afrique. Au quatrième trimestre, les conditions météorologiques défavorables dans l'hémisphère nord, notamment aux Etats-Unis et en Europe centrale et de l'est, ont pesé sur les volumes.

Le chiffre d'affaires consolidé est en hausse de 3,5 % sur l'année, soutenu par les hausses de prix mises en œuvre dans un contexte d'inflation des coûts dans toutes nos activités, par les hausses de volumes de ciment en Amérique Latine et en Asie, et par l'évolution favorable des taux de change.

L'EBITDA est en progression de 7 % sur le trimestre et sur l'année, porté par la croissance au Moyen-Orient & Afrique, en Amérique Latine, en Asie, et en Amérique du Nord, ainsi que par l'évolution favorable des taux de change. La baisse des résultats en Europe occidentale et en Europe centrale et de l'est est liée aux conditions météorologiques défavorables observées aux premier et quatrième trimestres de l'année, à la baisse des produits de la vente de crédits carbone (-78 millions d'euros sur l'année par rapport à 2011), et à la conjoncture économique défavorable.

Le Groupe poursuit la mise en œuvre de son programme de performance et d'innovation, avec une contribution aux résultats de l'année de 410 millions d'euros grâce aux économies de coûts, et de 80 millions d'euros par des actions d'innovation.

Le résultat net part du Groupe s'est inscrit en recul, principalement en raison d'une base de comparaison défavorable du fait de la plus-value enregistrée en 2011 sur la cession des actifs Plâtre. Hors éléments exceptionnels(1), le résultat net part du Groupe s'est amélioré de 70 % sur l'année pour atteindre 772 millions d'euros.

A 11,3 milliards d'euros, la dette nette a diminué de 0,9 milliard d'euros sur le trimestre et de 0,7 milliard d'euros par rapport au 31 décembre 2011.

(1) Dépréciations d'actifs sur la Grèce au T2 2012 et sur l'Europe occidentale et les Emirats au T4 2011, provisions pour restructuration, et plus-value exceptionnelle en 2011 pour la cession des actifs Plâtre.

Investissements, désinvestissements et liquidité

Le montant total des investissements est en baisse, à 817 millions d'euros sur 2012, contre 1,2 milliards d'euros en 2011.

  • Les investissements de maintien sont stables, à 392 millions d'euros sur l'année contre 389 millions d'euros en 2011.
  • Les investissements de développement interne et les acquisitions ont été ramenés à 425 millions d'euros en 2012, contre 810 millions d'euros en 2011.

Le montant perçu en 2012 par le Groupe au titre des désinvestissements s'élève à 474 millions d'euros, un montant qui intègre la cession de participations minoritaires et la cession des actifs au Missouri et dans l'Oklahoma, aux Etats Unis. A ce jour, le Groupe a sécurisé près de 900 millions d'euros de cessions.

Au 31 décembre 2012, le Groupe disposait de 3,4 milliards d'euros de lignes de crédit confirmées non tirées, d'une maturité moyenne de 2 ans et demi, ainsi que de 2,7 milliards d'euros de disponibilités. La liquidité du Groupe a été renforcée au cours de l'année par des émissions d'emprunts obligataires à moyen terme pour un montant total de 815 millions d'euros, sans covenant financier et assortis de taux d'intérêt de moins de 6 %.

Informations complémentaires

La présentation aux analystes des résultats et le rapport financier pour le quatrième trimestre clos au 31 décembre 2012, qui comprend le rapport d'activité et les comptes consolidés (hors les notes) sont disponibles sur ce site internet.

Informations pratiques :

Les présentations seront animées par Bruno Lafont, Président-Directeur Général et Jean-Jacques Gauthier, Directeur Général Adjoint, Finance.

Une présentation aux analystes est organisée à 9h00 heure locale au Pavillon Gabriel, 5 avenue Gabriel, 75008 Paris. La présentation se tiendra en anglais, avec un support visuel disponible sur ce site internet. La version audio de cette présentation sera retransmise en direct sur le site internet de Lafarge ainsi que par téléconférence :
- Composer (France) : +33 (0)1 70 48 01 66
- Composer (Royaume-Uni ou International) : +44 (0)20 33 64 53 81
- Composer (Etats-Unis) : +1 646 254 3388
Vous aurez la possibilité de réécouter cette conférence, en anglais, par téléphone jusqu'au 27 février 2013 à minuit en composant les numéros suivants :
- Composer (France) : + 33 (1) 74 20 28 00 (code : 713 54 31#)
- Composer (Royaume-Uni ou International) : + 44 (0)20 34 27 05 98 (code : 40 66 080#)
- Composer (Etats-Unis) : + 1 347 366 95 65 (code : 40 66 080#)

Une conférence de presse se tiendra à 11h00 heure locale au Pavillon Gabriel, 5 avenue Gabriel, 75008 Paris. La présentation se tiendra en français avec traduction simultanée en anglais, sur place ou par téléphone en composant :
- depuis la France : +33 (1) 70 91 86 60
- depuis le Royaume Uni : +44 (0) 20 71 36 20 55
Vous aurez la possibilité de réécouter cette conférence, par téléphone jusqu'au 27 février 2013 à minuit en composant :
- depuis la France : +33 (0)1 74 20 28 00 (code: 92 93 244)
- depuis le Royaume Uni : +44 (0)20 3427 0598 (code: 14 56 212)

La prochaine publication de Résultats de Lafarge - Résultats du 1er trimestre 2013 - aura lieu le 7 mai 2013 (avant l'ouverture du marché NYSE Euronext Paris).

Informations générales

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans ses activités Ciment, Granulats & Béton, avec une présence dans 64 pays et 65 000 collaborateurs. Le Groupe a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 15,8 milliards d'euros.

Depuis 2010, le Groupe fait partie de l'indice Dow Jones Sustainability World, classement mondial de référence des grandes entreprises en matière de performance dans le Développement Durable. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

Avertissement important - déclarations prospectives

Ce document contient des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Elles portent notamment sur des plans, initiatives, événements, produits, solutions et services, leur développement et potentiel. Bien que Lafarge estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait qu'elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont la plupart sont difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Lafarge, et notamment les risques décrits dans le Document de Référence de Lafarge disponible sur son site Internet (www.lafarge.com) et les incertitudes liées aux conditions de marché et à la mise en œuvre de nos plans. En conséquence, toute précaution doit être prise dans l'utilisation de ces déclarations prospectives. Lafarge ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces déclarations prospectives.

Des informations plus complètes sur Lafarge peuvent être obtenues sur ce site internet, notamment sur la page :
Information réglementée

Ce document ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'achat de titres Lafarge.

 

Documents

  • Le communiqué de presse (pdf, 131.93 Ko)
  • Le rapport financier (pdf, 441.84 Ko)
  • The slides for the analyst presentation (pdf, 1.99 Mo)