Résultats au 31 décembre 2011

NYSE Euronext Paris : LG
17.02.2012
 
Tendances positives au quatrième trimestre
Réduction de la dette de 2 Milliards €, conformément à l’objectif
Mise en place d’un programme de reduction des coûts de
500 Millions €

Chiffres clés du quatrième trimestre

  • CA en hausse de 5 % à 3 813 M€ (+7 % à périmètre et taux de change constants)
  • Résultat d'exploitation courant en hausse de 3 % à 538 M€
    (+1 % à périmètre et taux de change constants)
  • Résultat net part du Groupe en baisse à (3 M€)
  • Résultat net par action en baisse à (0,01 €)

Chiffres clés de l'année 2011

  • CA en progression de 3 % à 15 284 M€ (+5 % à périmètre et taux de change constants)
  • Résultat d'exploitation courant en recul de 9 % à 2 179 M€
    (-9 % à périmètre et taux de change constants)
  • Résultat net part du Groupe en baisse de 28 % à 593 M€
  • Résultat net par action en recul de 28 % à 2,07 €
  • Dividende de 0,50 € par action, sous réserve de l'approbation des actionnaires réunis en Assemblée Générale

Note : Le chiffre d'affaires et le résultat d'exploitation courant sont retraités pour 2011 et 2010 pour prendre en compte le reclassement des activités Plâtre en activités cédées ou en cours de cession.

Faits marquants du Groupe

  • Résultat d'exploitation courant en hausse au quatrième trimestre sous l'effet conjugué de la croissance des volumes vendus, de prix en hausse, et des mesures de réductions des coûts. Pour l'ensemble de l'année 2011, une plus forte inflation des coûts et l'impact négatif des variations de change ont pesé sur nos résultats.
  • Le Groupe a atteint son objectif de réduction de l'endettement net de 2 milliards d'euros et a renforcé sa liquidité déjà importante. La cession stratégique d'actifs Plâtre a généré un gain net de 466 millions d'euros.
  • La réduction des coûts s'est accélérée fin 2011, avec la réalisation de 100 millions d'euros d'économies au quatrième trimestre, soit 250 millions d'euros sur l'année, dépassant ainsi largement l'objectif de 200 millions d'euros. Le Groupe prévoit de réaliser au moins 400 millions d'euros d'économies en 2012, dans le cadre du programme annoncé de 500 millions d'euros de réduction des coûts.
  • Le résultat net est affecté par l'impact d'une dépréciation de goodwill de 285 millions d'euros, sans effet cash, principalement en Grèce.
  • En 2012, le Groupe mettra en place son projet de nouvelle organisation par pays, en vue d'accroître la productivité et de stimuler la croissance interne et l'innovation.

Bruno Lafont, Président-Directeur Général de Lafarge, a déclaré :

« En 2011, le Groupe a atteint l'objectif qu'il s'était fixé de réduire la dette de 2 milliards d'euros, malgré un environnement économique défavorable. L'endettement net du Groupe continuera à baisser en 2012 grâce à la mise en œuvre d'actions visant à maximiser nos cash flows opérationnels. Parallèlement à l'exécution du programme d'économies de 500 millions d'euros, nous agirons sur nos prix de vente en réponse à l'inflation des coûts. Par ailleurs, nous poursuivrons nos efforts de réduction des investissements à hauteur de 800 millions d'euros, réaliserons plus d'un milliard d'euros de nouveaux désinvestissements stratégiques, et proposons de réduire le dividende à 50 centimes d'euro par action.

Après avoir cédé la majorité de ses actifs Plâtre, et mis en œuvre une modification importante de sa structure de management, le Groupe est désormais centré sur ses activités cœur de métier : le Ciment, les Granulats et le Béton. Ce tournant stratégique nous permettra d'accélérer la croissance et l'innovation. »

Perspectives

Le Groupe anticipe une demande de ciment en hausse, et prévoit une progression du marché comprise entre 1 % et 4 % en 2012 par rapport à 2011. Les marchés émergents demeurent le principal moteur de croissance de la demande, et Lafarge en bénéficiera grâce à une bonne répartition géographique d'actifs de grande qualité.

Les prix devraient être en hausse sur l'année 2012, et l'inflation des coûts plus modérée qu'en 2011.

États financiers consolidés

Le Conseil d'administration de Lafarge, réuni le 16 février 2012 sous la Présidence de Bruno Lafont, a arrêté les comptes au 31 décembre 2011. Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport est en cours d'émission.

Comptes consolidés
En M€ Quatrième trimestre 12 mois
  2011 2010 Variation 2011 2010 Variation
Brut À taux de change et périmètre constants Brut À taux de change et périmètre constants
Chiffre d'affaires 3 813 3 632 5 % 7 % 15 284 14 834 3 % 5 %
EBITDA(1) 798 798 - 1 % 3 217 3 488 -8 % -6 %
Résultat d'exploitation courant 538 522 3 % 1 % 2 179 2 393 -9 % -9 %
Marge d'exploitation (en %) 14,1 % 14,4 % -30 pb   14,3 % 16,1 % -180 pb  
Résultat net part du Groupe (3) 62     593 827 -28 %  
Résultat par action (en €)(2) (0,01 €) 0,22 €     2,07 € 2,89 € -28 %  
Cash Flow Libre(3) 701 826 -15 %   1 208 1 761 -31 %  
Endettement net du Groupe         11 974 13 993 -14 %  

Note : Le chiffre d'affaires, l'EBITDA, le résultat d'exploitation courant et le cash flow libre sont retraités pour 2011 et 2010 pour prendre en compte le reclassement des activités Plâtre en activités cédées ou en cours de cession.

(1) L'EBITDA se définit comme le résultat d'exploitation courant avant dépréciation et amortissement des actifs corporels et incorporels. Cet indicateur financier est une mesure non comptable.
(2) Le nombre moyen d'actions en circulation s'élevait à 286,5 millions et 286,1millions pour 2011 et 2010, respectivement, et à 287,0 millions et 286,1 millions pour le quatrième trimestre 2011 et le quatrième trimestre 2010, respectivement.
(3) Le cash flow libre pour l'exercice clos le 31 décembre 2010 prend en compte le versement exceptionnel de 338 M€ pour l'amende Plâtre payée au troisième trimestre 2010.

Résultat d'exploitation courant

Résultat d'exploitation courant par activité
En M€ Quatrième trimestre 12 mois
  2011 2010 Variation 2011 2010 Variation
Ciment 461 503 -8 % 1 968 2 230 -12 %
Granulats & Béton 72 53 36 % 237 216 +10 %
Autres 5 (34)   (26) (53)  
TOTAL 538 522 3 % 2 179 2 393 -9 %

Note : Le résultat d’exploitation courant est retraité pour 2011 et 2010 pour prendre en compte le reclassement des activités Plâtre en activités cédées ou en cours de cession.

Faits marquants par activité

Ciment

  • Chiffre d'affaires en hausse de 6 % sur le trimestre (en hausse de 7 % à périmètre et taux de change constants) et de 3 % sur l'ensemble de l'année (en progression de 4 % à périmètre et taux de change constants), soutenu par l'accroissement des volumes sur les marchés émergents et des conditions climatiques favorables au dernier trimestre, en partie compensés par l'impact négatif des variations de change.
  • Volumes en progression de 6 % sur le trimestre (en augmentation de 5 % à périmètre et taux de change constants) et de 7 % pour l'année 2011 (en hausse de 5 % à périmètre et taux de change constants), portés par la croissance des marchés émergents.
  • Prix en hausse de 1 % sur le trimestre par rapport au quatrième trimestre 2010, et stables sur l'année pleine.
  • Malgré les mesures de réduction des coûts mises en œuvre par le Groupe, la forte inflation des coûts et les variations de change ont pesé sur les résultats et sur les marges.
  • Si l'on exclut la reprise de provision liée à la taxe sur l'argile en Egypte réalisée en 2010, le résultat d'exploitation courant affiche une progression de 5 % au quatrième trimestre.

Granulats & Béton

  • Chiffre d'affaires en hausse de 4 % sur le trimestre (en hausse de 7 % à périmètre et taux de change constants) et de 3 % pour l'ensemble de l'année (en hausse de 5 % à périmètre et taux de change constants) soutenu par l'accroissement des volumes de granulats et l'augmentation globale des prix.
  • Résultat d'exploitation courant en progression de 36 % sur le trimestre (en hausse de 23 % à périmètre et taux de change constants) et de 10 % pour l'année 2011 (en hausse de 2 % à périmètre et taux de change constants), l'accroissement des volumes et l'augmentation des prix ayant entièrement compensé l'inflation des coûts et les variations de change.

Investissements, cessions et Liquidité<

  • Le montant total des investissements s'est élevé à 1,2 milliards d'euros en 2011, contre 1,3 milliards d'euros en 2010.
    • Les investissements de maintien ont été portés de 337 millions d'euros en 2010 à 389 millions d'euros en 2011.
    • Les investissements de développement interne ont été ramenés de 914 millions d'euros en 2010 à 665 millions d'euros en 2011.
    • Le montant total des acquisitions s'est élevé à 145 millions d'euros en 2011, en excluant l'exercice par des tiers, au cours des premier et troisième trimestres, d'options de vente s'élevant à 51 millions d'euros et 111 millions d'euros respectivement, déjà enregistrées en dette.
  • En 2012, le montant des investissements ne devrait pas dépasser 800 millions d'euros.
  • Le montant perçu par le Groupe au titre des désinvestissements s'élève à 2,2 milliards d'euros sur l'année, en incluant les cessions d'intérêts minoritaires. Le montant des désinvestissements pour 2012 devrait s'élever à plus d'1 milliard d'euros.
  • Au 31 décembre 2011, le Groupe disposait de 4 milliards d'euros de lignes de crédit confirmées, dont aucune n'était tirée, d'une échéance moyenne d'environ 2,2 ans, ainsi que de €3,2 milliards d'euros de disponibilités. La dette de Lafarge SA n'est assortie d'aucun « covenant » financier.

Informations complementaires

Informations pratiques : 

Les présentations seront animées par Bruno Lafont, Président-Directeur Général et Jean-Jacques Gauthier, Directeur Général Adjoint, Finance.

Une conférence de presse se tiendra à 9h00 (heure française) au Pavillon Gabriel, 5 avenue Gabriel, 75008 Paris. La présentation se tiendra en français avec traduction simultanée en anglais, sur place ou par téléphone en composant :
- depuis la France : +33 (1) 70 99 42 70
- depuis le Royaume Uni : +44 (0) 20 3364 5381
Vous aurez la possibilité de réécouter cette conférence, en anglais, par téléphone jusqu'au 24 février 2012 à minuit en composant :
- depuis la France : +33 (0)1 74 20 28 00 (code: 4317568#)
- depuis le Royaume Uni : +44 (0)20 7111 1244 (code: 2262241#)

Une présentation aux analystes est organisée à 11h15 heure locale au Pavillon Gabriel, 5 avenue Gabriel, 75008 Paris. La présentation se tiendra en anglais, avec un support visuel disponible sur ce site internet.

La version audio de cette présentation sera retransmise en direct sur le site internet de Lafarge ainsi que par téléconférence :
- Composer (France) : +33 (0)1 70 80 17 65
- Composer (Royaume-Uni ou International) : +44 (0)20 7136 2054
- Composer (Etats-Unis) : +1 646 254 3362

Vous aurez la possibilité de réécouter cette conférence sur le site internet jusqu'au 24 février 2012 à minuit en composant le :
- France : +33 (0)1 74 20 28 00 (code : 1400359#)
- Royaume-Uni ou International : +44 (0)20 7111 1244 (code : 5774708#)
- Etats-Unis : +1 347 366 9565 (code : 5774708#)

La prochaine publication de Résultats de Lafarge - Résultats du 1er trimestre 2012 - aura lieu le 4 mai 2012 (avant l'ouverture du marché NYSE Euronext Paris).

Informations générales

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans ses activités Ciment, Granulats & Béton, avec une présence dans 64 pays et 68 000 collaborateurs. Le Groupe a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 15,3 milliards d'euros.

Pour la deuxième année consécutive, le Groupe fait partie du top 10 mondial au sein du « Carbon Disclosure Project » qui évalue 500 grandes entreprises au regard de leur stratégies et actions en matière de lutte contre le changement climatique. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

Ce document peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment ceux décrits dans le Document de Référence de la Société disponible sur ce site Internet (www.lafarge.com). Elles ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui peuvent en différer sensiblement. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces informations.

Des informations plus complètes sur Lafarge peuvent être obtenues sur ce site Internet (www.lafarge.com).

Ce document ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'achat de titres Lafarge.

 

Documents

  • Le communiqué de presse (pdf, 97.18 Ko)
  • Le rapport financier (pdf, 814.79 Ko)
  • The slides for the analyst presentation (pdf, 2.97 Mo)
  • Le support de présentation aux journalistes (pdf, 1.2 Mo)