Résultats au 31 décembre 2008

Résultats opérationnels record en 2008
Quatrième trimestre impacté par le ralentissement économique
Objectifs Excellence 2008 dépassés

Lafarge annonce un plan d'action de 4,5 Mds€ pour renforcer sa structure financière en 2009, dont une augmentation de capital de 1,5 Md€ avec droit preferentiel de souscription.

Euronext Paris : LG
20.02.2009
 

Le Conseil d'Administration de Lafarge, présidé par Bruno Lafont, s'est réuni le 19 février 2009 pour approuver les comptes de l'exercice au 31 décembre 2008 et le plan d'action 2009 visant à renforcer la structure financière, et convoquer une assemblée générale extraordinaire le 31 mars 2009.

CHIFFRES CLES DE L'EXERCICE : RESULTAT D'EXPLOITATION COURANT EN HAUSSE DE 9% ET CASH FLOW LIBRE EN AUGMENTATION DE 22%

  • Chiffre d'affaires + 8% à 19 033 M€, + 14% à taux de change constant
  • Résultat d'exploitation courant + 9% à 3 542 M€, + 14% à taux de change constant
  • Marge opérationnelle en hausse de 20 pb à 18,6%
  • Résultat net part du Groupe + 3% à 1 713 M€ hors exceptionnels (1)
  • Résultat net par action - 8% à 8,87 € hors exceptionnels (1)
  • Cash flow libre + 22% à 2 113 M€
  • Dette nette à 16 884 M€
  • Dividende de 2 € par action, soumis à l'approbation de l'Assemblée générale

(1) Hors effet, en 2007, des cessions de l'activité Toiture et de nos activités Ciment et Granulats & Béton en Anatolie Centrale (Turquie) et, en 2008, de la cession de la JV Lafarge Titan en Egypte, de l'ajustement de la provision plâtre et des dépréciations de goodwill.

CHIFFRES CLES DU QUATRIEME TRIMESTRE : BAISSE DES VOLUMES ET CASH FLOW LIBRE EN HAUSSE DE 18%

  • Chiffre d'affaires + 7% à 4 647 M€, + 11% à taux de change constant
  • Résultat d'exploitation courant - 6% à 753 M€, - 3% à taux de change constant
  • 250 M€ de dépréciation de goodwill
  • Résultat net part du Groupe - 25% à 293 M€ hors exceptionnels(1)
  • Résultat net par action - 34% à 1,50€ hors exceptionnels(1)
  • Cash flow libre + 18% à 1 022 M€
  • Dette nette réduite de 900 M€ au 4ème trimestre

 

Bruno Lafont, président-directeur général de Lafarge, a déclaré :

« Malgré la détérioration de nos marchés au quatrième trimestre, Lafarge a réalisé une bonne performance opérationnelle en 2008 et enregistre la meilleure performance de son secteur. Notre Groupe continue à être très proactif et a mis en œuvre des mesures énergiques pour réduire les coûts et les investissements, avec une attention particulière portée à la génération de cash flow.
Dans un contexte financier et économique sans précédent, notre objectif est de réduire rapidement notre dette en 2009. Le plan d'action que nous annonçons aujourd'hui, qui comprend des mesures opérationnelles fortes et une augmentation de capital, vise à réduire notre dette, consolider notre structure financière, renforcer notre leadership et positionner idéalement le Groupe en prévision de la reprise. L'appui de nos deux principaux actionnaires est un signe de confiance très fort dans notre stratégie et dans l'avenir du Groupe.

Nous proposons un dividende de 2 € par action, qui représente 25% de nos bénéfices pour 2008 et exprime notre engagement envers nos actionnaires dans la situation actuelle.

Les principaux indicateurs démographiques et les besoins en infrastructures pour les dix ans à venir restent très favorables pour notre industrie. Je suis convaincu que grâce à la solidité de notre modèle fortement générateur de cash et à notre excellent portefeuille géographique, Lafarge est bien placé pour saisir ces opportunités et rester en tête du secteur. »

PERPECTIVES 2009

Compte tenu de la crise économique mondiale et du niveau d'incertitude élevé, il est aujourd'hui difficile d'établir des perspectives. Les plans de relance des Gouvernements, qui devraient contribuer à restaurer la confiance et à stimuler la croissance et comportent tous d'importants projets d'infrastructures, sont une très bonne nouvelle pour notre industrie. Ils devraient avoir un impact significatif sur nos marchés en 2010, probablement plus limité en 2009. Pour 2009, nous attendons actuellement une baisse des volumes de ciment de 0 à 3% dans l'ensemble, avec une forte dégradation dans les marchés développés et un ralentissement de la croissance dans les marchés émergents. La baisse des volumes devrait peser sur les marges tandis que les prix devraient rester bien orientés dans l'ensemble. Les actions opérationnelles que nous mettons en œuvre contribueront à diminuer l'impact de la baisse des volumes.

UNE PLATEFORME DE 4,5 MDS€ DE MESURES POUR RENFORCER LA STRUCTURE FINANCIÈRE EN 2009 

Face à l'environnement économique et financier actuel, cette plateforme de mesures permettra à Lafarge d'améliorer fortement sa structure financière durant le premier semestre 2009 et de réaffirmer son fort engagement à une notation « investment grade » solide.

Lafarge renforce ses actions opérationnelles pour accroître la génération de cash flow, et les porte à 1.6 Md€

  • Lafarge accroît de 120 M€ à 200 M€ son objectif de réduction de coûts pour 2009, dans le cadre d'un programme de 400 M€ prévu entre 2009 et 2011. Cela fait suite au programme Excellence 2008 qui a permis de réaliser 420 M€ d'économies annuelles récurrentes en 2008 par rapport à 2005.
  • Lafarge accroît de 200 M€ la réduction de ses investissements industriels pour les porter à 1,8 Md€ en 2009, soit une diminution de 40% par rapport à 2008.
  • Lafarge prévoit de réaliser au moins 1,0 Md€ de désinvestissements en 2009, après 615 M€ réalisés en 2008.
  • Lafarge accentue ses actions sur le besoin en fonds de roulement pour générer 200 M€ de cash flow additionnels en 2009.

Lafarge renforce son bilan : augmentation de capital de 1,5 Md€ et réduction du dividende de 400 M€

  • Lafarge annonce son intention de procéder à une augmentation de capital de 1,5 Md€ avec droit préférentiel de souscription, entièrement garantie. Ses deux plus grands actionnaires, le Groupe Bruxelles Lambert et NNS Holding, se sont engagés à souscrire à hauteur de leur participation soit 0,5 Md€. Cette opération est soumise à l'autorisation des actionnaires, qui seront convoqués en Assemblée Générale Extraordinaire le 31 mars.
  • Tenant compte d'une conjoncture difficile, Lafarge propose de maintenir un dividende de 2 € par action pour ses actionnaires, le réduisant exceptionnellement de 400 M€ au total (décision soumise à l'approbation des actionnaires).

Maintien d'une position solide en matiere de liquidité : un nouveau credit bancaire de 1,0 Md€ pour apporter une flexibilité supplémentaire

  • Un nouveau crédit bancaire d'1 Md€ a été obtenu pour une durée de deux ans.
  • Cela renforcera la solide position actuelle du Groupe en matière de liquidité, avec 1,6 Md€ de cash au 31 décembre 2008 et 2,1 Mds€ de lignes de crédit disponibles d'une maturité moyenne de plus de 3 ans.

Restructuration de la dette

  • Lafarge a l'intention de procéder à un remboursement anticipé des tranches A1/A2 du crédit d'acquisition d'Orascom, soit 2,6 Mds€ avant fin juin 2009, faisant disparaître le covenant qui y était associé. Cette décision renforcera durablement la structure financière du Groupe, en l'absence d'échéance significative majeure avant 2011.
  • Au total, Lafarge a l'intention de réduire sa dette de manière significative avant la fin de l'année 2009.

FAITS MARQUANTS DU GROUPE EN 2008

  • Les objectifs du plan Excellence 2008 ont été dépassés, avec 420 M€ de réductions de coût réalisées en 2008 par rapport à 2005, contre un objectif initial de 340 M€. Le résultat net par action a progressé en moyenne de 12% par an entre 2005 et 2008, soit une performance supérieure à l'objectif de 10% (hors exceptionnels).
  • Hausse de 9% du résultat d'exploitation courant sur l'année (+14% à taux de change constant), grâce à la répartition géographique équilibrée de nos activités. La progression est de 44% sur les marchés émergents, qui représentent 60% du résultat d'exploitation courant du Groupe en 2008.
  • Amélioration de 120 points de base de la marge opérationnelle de l'activité Ciment, qui atteint 25,3% en 2008 et reflète l'excellence opérationnelle.
  • Bonne tenue des prix dans un contexte d'augmentation continue des coûts.
  • Contribution de l'acquisition d'Orascom légèrement supérieure à 1 milliard de dollars d'EBITDA en 2008.

FAITS MARQUANTS DU GROUPE AU 4ÈME TRIMESTRE 2008

  • L'accélération du ralentissement économique et les mauvaises conditions climatiques ont eu un impact négatif sur les volumes au quatrième trimestre, alors que les prix sont restés bien orientés.
  • Dans le Ciment, malgré une baisse de 9% des volumes, avec une forte détérioration en Espagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, la marge opérationnelle ne recule que de 80 points de base, s'établissant à 23,7%.
  • Dans l'activité Granulats et Béton, la marge opérationnelle baisse de 430 points de base, en raison d'une large présence de cette activité dans les marchés développés où les volumes sont en repli significatif. Les volumes de produits à valeur ajoutée sont en hausse malgré la baisse des volumes dans les marchés développés.
  • La génération de cash-flow contribue à réduire la dette de 900 M€ au quatrième trimestre.
  • 250 M€ de dépréciation de goodwill (essentiellement Ciment Royaume-Uni ; Etats-Unis).


Comptes consolidés au 31 décembre 2008
En M€ 12 Mois 4ème trimestre
  2007 2008 Variation 2007 2008 Variation
Chiffre d’affaires 17 614 19 033 +8% 4 335 4 647 +7%
Résultat d’exploitation courant 3 242 3 542 +9% 800 753 -6%
Marge opérationnelle (en %) 18,4% 18,6% +20 pb 18,5% 16,2% -230 pb
Résultat net part du Groupe 1 909 1 598   375 40  
Résultat net part du Groupe - Hors exceptionnel (*) 1 662 1 713 +3% 389 293 -25%
Résultat net par action (en €) (**) 11,05 € 8,27 €   2,19 € 0,19 €  
Résultat net par action (en €) (**) - Hors exceptionnel (*/**) 9,62 € 8,87 € -8% 2,27 € 1,50 € -34%
Cash Flow Libre 1 726 2 113 +22% 864 1 022 +18%
Dette nette consolidée 8 685 16 884 +94% - - -

 

* Hors effet, en 2007, des cessions de l'activité Toiture et de nos activités Ciment et Granulats & Béton en Anatolie Centrale (Turquie) et, en 2008, de la cession de la JV Lafarge Titan en Egypte, de l'ajustement de la provision plâtre et des dépréciations de goodwill.
** Nombre d'actions moyen en circulation : 193,2 millions en 2008, contre 172,7 millions en 2007.

 

 


Résultat d'exploitation courant par activité au 31 décembre 2008
En M€ 12 Mois 4ème trimestre
  2007 2008 Variation 2007 2008 Variation
Ciment 2 481 2 964 +19% 621 662 +7%
Granulats & Béton 721 623 -14% 190 127 -33%
Plâtre 116 36 -69% 19 (4)  
Autres (76) (81)   (30) (32)  
TOTAL 3 242 3 542 +9% 800 753 -6%

 

FAITS MARQUANTS PAR ACTIVITÉ


Ciment : performance solide et forte résilience

  • Chiffre d'affaires +14% sur l'année et +10% au quatrième trimestre (+ 7% sur l'année et -1% sur le trimestre à périmètre et change constants).
  • Résultat d'exploitation courant en hausse de 19% sur l'année et de 7% au quatrième trimestre (+ 6% et - 9%, respectivement, à périmètre et change constants).
  • Amélioration de la marge opérationnelle de 120 points de base à 25,3% en 2008 contre 24,1% pour l'exercice précédent et reflète l'excellence opérationnelle de nos activités. Elle passe de 24,5% à 23,7% au quatrième trimestre.
  • Croissance solide grâce à notre répartition géographique équilibrée. Le résultat d'exploitation courant des marchés émergents progresse de 50% sur l'année et de 40% au quatrième trimestre.
  • Forte contribution des activités d'Orascom Cement, consolidées depuis fin janvier 2008, portée par une croissance soutenue de ces marchés.
  • Amélioration des prix, dans un contexte de hausse des coûts de l'énergie et du transport durant la plus grande partie de l'année.
  • Impact positif du plan de réduction de coûts, dans toutes les régions.

Granulats et Béton : baisse significative des volumes sur les marchés développés

  • Chiffre d'affaires stable sur l'année et en hausse de 6% au quatrième trimestre. Volumes en baisse dans les marchés développés. Bonne tenue des prix.
  • Résultat d'exploitation courant en baisse de 14% sur l'année et de 33% au quatrième trimestre, en raison d'une large présence de cette activité dans les marchés développés où les volumes sont en net repli.
  • Erosion de la marge opérationnelle, qui passe de 10,9% en 2007 à 9,5% en 2008 et de 11,6% à 7,3% au quatrième trimestre.
  • Impact positif de la stratégie d'innovation : les bétons à valeur ajoutée représentent 24% des volumes en 2008, contre 20% en 2007 et contribuent à limiter l'impact du ralentissement des volumes.

Plâtre : Conditions de marché difficiles aux Etats-Unis

  • Chiffre d'affaires en baisse de 2% sur l'année et de 3% sur le trimestre.
  • Résultat d'exploitation courant en repli, sur l'année comme au quatrième trimestre.
  • Les conditions de marché restent très difficiles aux Etats-Unis en raison de la baisse du marché résidentiel ; un ralentissement est également observé en Europe occidentale.

INVESTISSEMENTS ET DÉSINVESTISSEMENTS

  • Les investissements de maintien sont en baisse à 887 M€ pour 2008 (976 M€ en 2007).
  • Les investissements de développement visant à accroître les capacités de production s'élèvent à 1 898 M€ en 2008, contre 991 M€ en 2007.
  • Les acquisitions s'établissent à 9,3 Mds d'euros, constituées essentiellement de l'acquisition d'Orascom Cement effective au 23 janvier 2008.
  • Les cessions représentent 615 M€, reflétant essentiellement la vente de la participation de 50% dans la joint venture Lafarge Titan en Egypte ainsi que la vente des activités Ciment, Granulats et Béton de Lafarge en Italie.

RECOMMANDATIONS AFEP-MEDEF

  • Lors de sa réunion du 19 février 2009, le Conseil d'Administration a pris des décisions relatives aux recommandations Afep-Medef sur la rémunération des dirigeants mandataires sociaux. Un énoncé de ces dernières est disponible sur le site Internet de la société et sera publié dans le rapport annuel 2008.

 

Informations complémentaires

Informations pratiques : Conférence de presse et Réunion d'analystes
Conférence de presse
Une conférence de presse se tiendra à 9h30, heure française au Pavillon Gabriel, 5 avenue Gabriel, Paris 8ème. La conférence de presse sera animée par Bruno Lafont, Président-Directeur Général et Jean-Jacques Gauthier, Directeur Général Adjoint Groupe, Finance. Les diapositives de la présentation seront disponibles sur ce site internet.
Cette réunion pourra également être suivie par téléphone :
- en français : +33 (0)1 70 99 42 73
- en anglais : +44 (0)20 7138 0844

Réunion d'analystes
Une réunion d'information pour les analystes aura lieu ce jour à 11h30, (heure de Paris) au Pavillon Gabriel (5 avenue Gabriel, 75008 Paris). La présentation se tiendra en anglais avec traduction simultanée en français à partir d'un support visuel en anglais, disponible sur ce site internet.
Cette réunion sera retransmise en direct sur le site internet de Lafarge et pourra être également suivie par téléphone en composant :
- à partir de la France : +33 (0)1 70 99 42 75
- à partir du Royaume-Uni ou de l'international : +44 (0)20 7138 0826
- à partir des Etats-Unis : +1 212 444 0481

Vous aurez la possibilité de réécouter cette conférence sur ce site internet ou par téléphone jusqu'au 28 février 2009 à minuit, en composant le :

- à partir de la France : +33 (0)1 71 23 02 48 (code : 1348515#)
- à partir du Royaume-Uni ou de l'international : +44 (0)20 7806 1970 (code : 4272678#)
- à partir des Etats-Unis : +1866 239 0765 (code : 4272678#)

Cette annonce peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, tels que décrits dans le Document de Référence de la Société disponible sur son site Internet (www.lafarge.com). Elles ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui peuvent en différer sensiblement. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces informations.

Ce communiqué ne constitue une offre de titres dans aucun Etat, y compris aux Etats-Unis. En France, les titres ne peuvent être ni offerts ni cédés en l'absence d'un prospectus approuvé par l'Autorité des Marchés Financiers. Les titres ne peuvent être ni offerts ni cédés aux Etats-Unis sans enregistrement ou exemption d'enregistrement conformément au U.S. Securities Act de 1933 tel que modifié. Lafarge n'a pas l'intention d'enregistrer l'offre, le cas échéant, en totalité ou en partie aux Etats-Unis ni de faire appel public à l'épargne aux Etats-Unis.

Des informations plus complètes sur Lafarge peuvent être obtenues sur son site Internet (www.lafarge.com), rubrique Information Réglementée. La distribution du présent communiqué peut être soumise aux lois et règlements en vigueur. Les personnes en possession du présent communiqué de presse devraient s'informer de ces restrictions et s'y conformer.

Informations complémentaires

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans chacune de ses activités : Ciment, Granulats & Béton et Plâtre. Avec plus de 83 000 collaborateurs dans 78 pays, le Groupe a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires de 19 milliards d'euros.
En 2009, pour la cinquième année consécutive, Lafarge est répertoriée dans la liste des 100 multinationales les plus engagées en matière de développement durable. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

 
 
  • Le communiqué de presse (pdf, 127.71 Ko)
  • Le rapport d’activité (pdf, 641.63 Ko)
  • The slides for the analyst presentation (pdf, 3.16 Mo)
  • Le support de la présentation aux journalistes (pdf, 2.39 Mo)