Résultats au 30 juin 2011

NYSE Euronext Paris : LG
28.07.2011
 

Croissance soutenue des volumes ciment au deuxième trimestre et sur le semestre
Forte inflation des coûts
Réduction significative de la dette attendue en 2011

Chiffres clés du deuxième trimestre

  • Chiffre d'affaires stable à 4 416 M€
  • Résultat d'exploitation courant en baisse de 16 % à 702 M€
  • Résultat net part du groupe en baisse de 12 % à 289 M€
  • Résultat net par action en baisse de 12 % à 1,01 €

Chiffres cles du premier semestre

  • Chiffre d'affaires en hausse de 3 % à 7 973 M€
  • Résultat d'exploitation courant en baisse de 14 % à 926 M€
  • Résultat net part du groupe en baisse de 34 % à 260 M€ (1)
  • Résultat net par action en baisse de 34 % à 0,91 € (1)
(1) H1 2010 a bénéficié du gain exceptionnel Cimpor de 160 M€, soit 0,56 € par action.

Faits marquants du Groupe

  • Progression du chiffre d'affaires dans toutes les activités du Groupe, pour le trimestre et pour le semestre, à périmètre et taux de change constants, grâce à une forte augmentation des volumes dans les pays émergents.
  • Les prix du ciment ont poursuivi leur progression depuis le quatrième trimestre 2010, mais ils sont légèrement inférieurs à ceux du premier semestre 2010.
  • L'inflation des coûts et les effets de change pèsent sur les résultats et devraient avoir un impact sur la croissance des résultats de l'année. Sur le trimestre, le Groupe a réalisé 50 M€ d'économies de coûts structurels, soit 100 M€ depuis le début de l'année, en ligne avec l'objectif d'une réduction d'au moins 200 M€ en 2011.
  • Le Groupe a annoncé un projet de cession de ses activités Plâtre en Europe et en Amérique du Sud au Groupe Etex, sur la base d'une valeur d'entreprise de 1 milliard d'euros, tout en conservant une participation de 20 % dans la nouvelle entité.
  • En complément de ce projet de désinvestissement, Lafarge a sécurisé 700 M€ sur l'objectif de 750 M€ annoncé pour 2011. Le Groupe est en bonne voie pour réaliser son objectif de désendettement d'au moins 2 milliards d'euros en 2011.

Bruno Lafont, Président-Directeur Général de Lafarge, a déclaré :

« Le retour de la croissance des volumes dans le ciment depuis plusieurs trimestres est encourageant, mais le secteur reste affecté par une forte inflation et par l'absence de reprise globale dans les pays développés. Le Groupe est mobilisé pour renforcer sa profitabilité et réduire sa dette d'au moins 2 milliards d'euros cette année, tant par des actions sur les prix de vente en réponse à l'inflation des coûts que par des opérations stratégiques sur son portefeuille d'activités. Le Groupe continuera à bénéficier de la croissance des volumes grâce à son développement continu sur les marchés émergents.».

Perspectives

Globalement, le Groupe continue d'anticiper une demande de ciment en hausse et prévoit une croissance du marché comprise entre 2 et 5 % en 2011 par rapport à 2010. Les marchés émergents demeurent le moteur principal de la demande, et Lafarge bénéficiera de l'équilibre géographique de son portefeuille et de la qualité de ses actifs.

Dans l'ensemble, les prix devraient être stables, voire en légère hausse, sur l'année, dans un contexte de forte inflation des coûts.

Comptes consolidés

Le Conseil d'Administration de Lafarge, réuni le 27 juillet 2011 sous la Présidence de Bruno Lafont, a statué sur les comptes au 30 juin 2011. L'examen limité des comptes consolidés intermédiaires condensés de Lafarge par les commissaires aux comptes a fait l'objet d'un rapport figurant dans le rapport financier semestriel.

Comptes consolidés
En M€ Deuxième trimestre Premier semestre
  2010 2011 Variation 2010 2011 Variation
Brut À taux de change et périmètre constants Brut À taux de change et périmètre constants
Chiffre d'affaires 4 436 4 416 0 % 2 % 7 712 7 973 3 % 3 %
EBITDA(1) 1 134 971 -14 % -13 % 1 650 1 485 -10 % -10 %
Résultat d'exploitation courant 836 702 -16 % -16 % 1 072 926 -14 % -15 %
Marge opérationnelle (en %) 18,8 % 15,9 % -290 pb   13,9 % 11,6 % -230 pb  
Résultat net part du Groupe(2) 329 289 -12 %   393 260 -34 %  
Résultat net par action (en €)(3) 1,15 € 1,01 € -12 %   1,37 € 0,91 € -34 %  
Cash Flow Libre 577 159 -72 %   491 (163) na  
Endettement net du Groupe         15 160 14 260 -6 %  
(1) L'EBITDA se définit comme le résultat d'exploitation courant avant dépréciation et amortissement des actifs corporels et incorporels. Cet indicateur financier est une mesure non comptable.
(2) Le résultat net part du Groupe au premier semestre 2010 intègre un gain net exceptionnel de 160 millions d'euros relatif à la cession de la participation dans Cimpor.
(3) Le nombre moyen d'actions en circulation s'élevait à 286 millions sur l'ensemble des périodes présentées. Le résultat par action du premier semestre 2010 intègre un gain exceptionnel de 0,56 € par action avec la cession de la participation dans Cimpor.

Résultat d'exploitation courant

Résultat d'exploitation courant par activité
En M€ Deuxième trimestre Premier semestre
  2010 2011 Variation 2010 2011 Variation
Ciment 726 621 -14 % 1 025 891 -13 %
Granulats & Béton 95 87 -8 % 23 29 26 %
Plâtre 24 23 -4 % 34 41 21 %
Autres (9) (29) na (10) (35) na
TOTAL 836 702 -16 % 1 072 926 -14 %

Faits marquants par activité

Ciment

  • Le chiffre d'affaires est stable sur le trimestre (+3 % à périmètre et taux de change constants) et en hausse de 3 % sur le semestre (+3 % à périmètre et taux de change constants) sous l'effet conjugué d'une amélioration des volumes sur les marchés émergents, de la contribution des nouvelles capacités acquises au Brésil, et de l'impact négatif des variations de change.
  • Les volumes progressent de 9 % sur le trimestre (+6 % à périmètre et taux de change constants) et de 8 % sur le semestre (+5 % à périmètre et taux de change constants), portés par la croissance de la région Moyen-Orient Afrique et des autres marchés émergents.
  • Les prix sont en retrait par rapport à ceux du premier semestre 2010, mais ont poursuivi leur progression depuis le quatrième trimestre 2010.
  • L'inflation plus marquée des coûts et les variations de change ont eu un impact négatif sur les résultats et sur les marges, malgré le programme de réduction des coûts mis en œuvre par le Groupe.

Granulats et béton

  • Le chiffre d'affaires baisse de 2 % sur le trimestre (+1 % à périmètre et taux de change constants), mais augmente de 3 % sur le semestre (+4 % à périmètre et taux de change constants), l'effet des hausses de prix ayant été neutralisé par les variations de change au deuxième trimestre.
  • Le résultat d'exploitation courant recule sur le trimestre par rapport au deuxième trimestre 2010, l'amélioration des prix et les réductions de coûts significatives n'ayant pas compensé la baisse des volumes et l'inflation plus marquée des coûts.

Plâtre

  • Le chiffre d'affaires est en hausse de 2 % sur le trimestre et de 5 % sur le semestre, grâce à la croissance des volumes.
  • Le résultat d'exploitation courant progresse sur le semestre en raison de l'amélioration du marché et des réductions de coûts significatives qui ont atténué l'impact de l'inflation des coûts.

Investissements, désinvestissements et liquidité

  • Le montant total des investissements s'est élevé à 587 M€ sur le semestre, contre 718 M€ au premier semestre 2010.
    • Les investissements de maintien sont en hausse à 130 M€ au premier semestre 2011 (116 M€ au premier semestre 2010).
    • Les investissements de développement interne sont en baisse à 368 M€ au premier semestre 2011 (550 M€ au premier semestre 2010).
    • Les acquisitions représentent 89 M€ au premier semestre 2011, en excluant l'exercice par un tiers d'une option de vente de 51 M€ déjà enregistrée en dette au cours du premier trimestre.
  • Le Groupe a revu à la hausse ses prévisions d'investissements de 1 milliard d'euros à 1,2 milliards d'euros en 2011, pour financer des projets de développement et de productivité.
  • Le montant perçu par le Groupe au titre des désinvestissements s'élève à 106 M€ sur le semestre.
  • Au 30 juin 2011, le Groupe disposait de 4 milliards d'euros de lignes de crédit confirmées (dont seuls 500 M€ ont été tirés) d'une échéance moyenne de 3 ans, ainsi que de 2 milliards d'euros de disponibilités. La dette de Lafarge SA n'est assortie d'aucun « covenant » financier.

Informations complémentaires

Informations pratiques :

Une réunion d'information pour les analystes, avec Jean-Jacques Gauthier, Directeur général adjoint, Finance, aura lieu le 28 juillet 2011 à 9h00, heure locale. La présentation se tiendra en anglais, avec un support visuel disponible sur ce site internet.

Cette réunion sera retransmise en direct sur ce site internet et pourra être également suivie par téléphone en composant :
- depuis la France : +33 (0)1 70 99 42 85
- depuis le Royaume-Uni et l'international : +44 (0)20 7136 2056
- depuis les Etats-Unis : +1 212 444 0895

Vous aurez la possibilité de réécouter cette conférence sur ce site internet ou par téléphone jusqu'au 6 août 2011 à minuit en composant :
- depuis la France : +33 (0)1 74 20 28 00 (code : 4591488#)
- depuis le Royaume-Uni et l'international : +44 (0)20 7111 1244 (code : 4591488#)
- depuis les Etats-Unis : +1 347 366 9565 (code : 4591488#)

La prochaine publication des résultats de Lafarge - résultats du 3ème trimestre 2011 - aura lieu le 4 novembre 2011 (avant l'ouverture du marché NYSE Euronext Paris).

Informations générales

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans chacune de ses activités : Ciment, Granulats & Béton et Plâtre. Avec 76 000 collaborateurs dans 78 pays, le Groupe a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 16,2 milliards d'euros.

Lafarge a été classé 6ème au sein du « Carbon Disclosure Project » et a rejoint l'indice mondial du « Dow Jones Sustainability Index » en 2010 pour ses actions en matière de développement durable. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

Ce communiqué peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, tels que décrits dans le Document de Référence de la Société disponible sur ce site Internet (www.lafarge.com). Elles ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui peuvent en différer sensiblement. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces informations.
Des informations plus complètes sur Lafarge peuvent être obtenues sur ce site Internet (www.lafarge.com), rubrique Information Réglementée.
Ce document ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'achat de titres Lafarge

 
  • Le communiqué de presse (pdf, 94.18 Ko)
  • Le rapport financier (pdf, 1.37 Mo)
  • The slides for the analyst presentation (pdf, 1.59 Mo)