Résultats au 30 juin 2010

Euronext Paris: LG
30.07.2010
 

Résultat d'exploitation courant en hausse de 5 % pour le trimestre


Marge soutenue par une maîtrise des coûts rigoureuse
et par la performance opérationnelle


Poursuite des mesures de réduction de la dette
avec 350 millions d'euros de désinvestissements securisés

 

 

Chiffres clés du deuxième trimestre

 

  • Chiffre d'affaires en hausse de 2 % à 4 436 millions € (-2 % à périmètre et taux de change constants)
  • Résultat d'exploitation courant en progression de 5 % à 836 millions € (stable à périmètre et taux de change constants)
  • Marge d'exploitation courante en hausse de 60 points de base à 18,8 %
  • Résultat net part du Groupe en diminution de 38 millions € à 306 millions € hors éléments exceptionnels
  • Résultat net par action en baisse à 1,07 € hors éléments exceptionnels

 

 

Chiffres clés du premier semestre

 

  • Chiffre d'affaires en baisse de 3 % à 7 712 millions € (-4 % à périmètre et taux de change constants)
  • Résultat d'exploitation courant en recul de 5 % à 1 072 millions € (-9 % à périmètre et taux de change constants)
  • Marge d'exploitation courante en diminution de 30 points de base à 13,9 %
  • Résultat net part du Groupe en baisse de 94 millions € à 233 millions € hors éléments exceptionnels
  • Résultat net par action en baisse à 0,81 € hors éléments exceptionnels

Faits marquants du Groupe

 

  • Progression du résultat d'exploitation courant sur le deuxième trimestre.
  • Ralentissement de la baisse des volumes ciment entre le premier et le deuxième trimestre.
  • Augmentation de la marge brute d'exploitation de la Branche Ciment de 110 points de base à 32,7 % sur le deuxième trimestre, et stabilité sur le semestre, malgré la baisse des volumes.
  • Solide marge brute d'exploitation à 34,7 % pour la région Moyen-Orient et Afrique au deuxième trimestre, malgré l'impact de baisses de volumes sur certains marchés.
    200 millions d'euros d'économies réalisées depuis le début de l'année, dont 120 millions d'euros d'économies structurelles.
  • Résultat net impacté par les effets de la hausse des provisions pour restructuration en 2010.
  • Impact d'effets de change défavorable sur l'endettement net à hauteur de 1 milliard d'euros par rapport au 31 décembre 2009.
  • Solidité de notre trésorerie et de notre liquidité, renforcée par les récentes opérations de refinancement.

 

 

Bruno Lafont, Président-Directeur Général de Lafarge, a déclaré : 

 

« Lafarge a enregistré une performance opérationnelle et des marges solides sur le trimestre dans un contexte économique encore contrasté, marqué par des baisses de volumes dans un certain nombre de marchés et par les premiers signes de reprise dans quelques pays développés. Le désinvestissement d'actifs non stratégiques s'est poursuivi, et nous devrions dépasser en 2010 l'objectif de 500 millions d'euros que nous avions annoncé initialement.

A mi-année, le rythme de la reprise économique toujours incertain et très variable d'un pays à l'autre, nous conduit à ajuster nos prévisions de marché pour l'année 2010. Dans ce contexte, le Groupe se donne tous les moyens d'être flexible et limitera ses investissements en 2011 à 1 milliard d'euros, pour poursuivre ainsi son désendettement.

Malgré cette prudence conjoncturelle, les fondamentaux de la demande de ciment, urbanisation, démographie et besoins en infrastructure restent solides et confortent notre confiance dans la croissance future du Groupe. Notre portefeuille, renforcé par nos nouvelles capacités cimentières construites dans les pays émergents au cours des dernières années, est bien positionné pour capter cette croissance. »

Perspectives

L'évolution de la demande observée au cours du deuxième trimestre a conduit le Groupe à abaisser les prévisions de croissance sur ses marchés pour l'année. Lafarge prévoit désormais une variation de la demande de ciment comprise entre -1 et +3 % en 2010 par rapport à 2009.

Sur la base des niveaux d'activité observés au deuxième trimestre, nous avons revu nos estimations de volumes pour l'année, à la baisse pour l'Europe de l'Ouest et de l'Est, et à la hausse pour l'Amérique du Nord.
La croissance du marché devrait se maintenir dans les régions Asie, Amérique Latine et Moyen-Orient/Afrique. Les perspectives de volumes pour le Groupe pourraient néanmoins être temporairement impactées par des évolutions de l'offre et de la demande sur certains marchés. Cependant, le Groupe prend des mesures pour en diminuer l'impact.

En 2010, nos réductions de coûts structurels devraient dépasser notre objectif de 200 millions d'euros.
Sur l'ensemble, une bonne tenue des prix est attendue pour l'année, en dépit d'érosions localisées.

Le Groupe a pris de nouvelles mesures pour 2011 afin de réduire son niveau d'endettement, notamment un nouvel objectif de réductions de coûts structurels de plus de 200 millions d'euros et une réduction des investissements industriels à moins de 1 milliard d'euros en 2011.

 

Comptes consolidés

 

Le Conseil d'Administration de Lafarge, réuni le 29 juillet 2010 sous la Présidence de Bruno Lafont, a statué sur les comptes au 30 juin 2010. L'examen limité des comptes semestriels consolidés condensés de Lafarge par les commissaires aux comptes a fait l'objet d'un rapport figurant dans le rapport financier semestriel.

 


Comptes consolidés
En M€ 2ème trimestre 1er semestre
  2009 2010 Variation 2009 2010 Variation
Chiffre d’affaires 4 362 4 436 2 %(3) 7 991 7 712 -3 %(3)
Résultat d’exploitation courant 796 836 5 %(3) 1 131 1 072 -5 %(3)
Marge opérationnelle (en %) 18,2 % 18,8 % 60 pb 14,2 % 13,9 % -30pb
Part du Groupe 387 329 -15 % 370 393 6 %
Part du Groupe - Hors éléménts exceptionnels (1) 344 306 -11 % 327 233 -29 %
Résultat net par action (en €) (2) 1,45 € 1,15 € -21% 1,51€ 1,37€ -9 %
Résultat net par action (en €) (2) - Hors éléments exceptionnels (1)(2) 1,29 € 1,07 € -17 % 1,33 € 0,81 € -39 %
Free Cash Flow 1 128 577 -49 % 875 491 -44 %
Endettement net du Groupe - - - 15 388 15 160 -1 %

(1) Hors effet de la plus-value sur la cession des actions Cimpor en 2010 et des ajustements des provisions sur le litige ciment Allemagne au T2 2009.
(2)Le nombre moyen d'actions a augmenté après l'augmentation de capital finalisée en avril 2009. Le nombre moyen d'actions en circulation s'élevait à 266,9 millions et 245,7 millions respectivement pour le deuxième trimestre et le premier semestre 2009, contre 286,1 millions aussi bien pour le deuxième trimestre que pour le premier semestre 2010.
(3)À périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires s'est inscrit en diminution de 2 % pour le trimestre et de 4 % depuis le début de l'année, et le résultat d'exploitation courant est resté stable pour le trimestre et a décliné de 9 % depuis le début de l'année.

Résultat d'exploitation courant

 

Résultat d'exploitation courant par activité
En M€ 2ème trimestre 1er semestre
  2009 2010 Variation 2009 2010 Variation
Ciment 706 726 3 % 1 090 1 025 -6 %
Granulats & Béton 95 95 0 % 31 23 -26 %
Plâtre 15 24 60 % 32 34 6 %
Autres (20) (9)   (22) (10)  
TOTAL 796 836 5 % 1 131 1 072 -5 %

Faits marquants par activité

Ciment

  • Chiffre d'affaires en hausse de 1 % sur le trimestre et en baisse de 4 % au premier semestre, reflétant une baisse des volumes en partie compensée par un impact positif plus marqué des variations de change au deuxième trimestre.
  • Ralentissement de la baisse des volumes de - 5 % au premier trimestre à - 4 % à périmètre constant au deuxième trimestre, lié à un retour à une croissance des volumes de 10 % en Amérique du Nord au deuxième trimestre.
  • Sur les marchés émergents, baisse de 6 % des volumes sur le trimestre et de 5 % sur le premier semestre à périmètre constant suite au ralentissement du marché en Europe de l'Est et à l'arrivée de nouvelles capacités au Moyen Orient et Afrique.
  • Stabilité globale des prix.
  • Impact significatif du programme de réduction des coûts dans toutes les régions.
  • Progression de la marge brute d'exploitation de 110 points de base à 32,7 % sur le trimestre, et stabilité sur le semestre.
  • Résultat d'exploitation courant en hausse de 3 % sur le trimestre grâce à une amélioration des marchés développés et aux effets de change favorables. Baisse de 6 % sur le semestre en raison de volumes globalement en baisse.

Granulats et béton 

  • Chiffre d'affaires en hausse de 1 % sur le trimestre, suite à la croissance des volumes dans les granulats et suite au ralentissement de la baisse des volumes pour le béton prêt à l'emploi. Il s'inscrit toutefois en baisse de 6 % depuis le début de l'année.
  • Stabilité de la marge brute d'exploitation sur le semestre et sur le trimestre.
  • Résultat d'exploitation courant stable sur le trimestre, grâce aux mesures strictes de réduction des coûts.

Plâtre

  • Progression du chiffre d'affaires de 10 % sur le trimestre et de 4 % sur le semestre, l'amélioration des volumes compensant les effets de la baisse des prix.
  • Résultat d'exploitation courant en légère hausse sur le trimestre et le semestre, à la faveur de l'amélioration des volumes et du fort impact des réductions de coûts dans toutes les régions.

 

 

Investissements, désinvestissements et liquidité

 

  • Le montant total des investissements s'élève à 718 millions d'euros au premier semestre 2010, contre 884 millions d'euros au premier semestre 2009.
    • Baisse de 14 % des investissements de maintien à 116 millions d'euros en 2010.
    • Réduction de 19 % des investissements de développement interne à 550 millions d'euros en 2010.
    • Acquisitions à hauteur de 52 millions d'euros en 2010, en légère baisse par rapport à 2009.
  • Au premier semestre, les désinvestissements ont généré 105 millions d'euros de liquidités, et un total de 350 millions d'euros a été sécurisé à date.
  • Au 30 juin 2010, le Groupe disposait de 3,8 milliards d'euros de lignes de crédit confirmées d'une maturité moyenne de 2,5 ans, ainsi que de 2,8 milliards d'euros de disponibilités. Au 30 juillet 2010, l'ensemble des obligations à long terme de Lafarge SA dues en 2010 ont été refinancées et leur maturité a été étendue de trois à huit ans. La dette de Lafarge SA n'est assortie d'aucun covenant financier.

 

 

Informations pratiques :

 

Une réunion d'information pour les analystes, organisée par Jean-Jacques Gauthier, Directeur général adjoint, Finance, aura lieu le 30 juillet 2010 à 11h30 heure locale. La présentation se tiendra en anglais, avec un support visuel disponible sur ce site internet.

 

Cette réunion pourra être également suivie par téléphone en composant :
- à partir de la France : +33 (0)1 70 99 42 72
- appel à partir des Etats-Unis : +1 212 444 0481
- à partir de l'international : +44 (0)20 7138 0825

 

Vous aurez la possibilité de réécouter l'appel conférence entre le 30 juillet 2010 et le 9 août 2010 sur ce site ou par téléphone aux numéros suivants :
- à partir de la France : +33 (0)1 74 20 28 00 (code : 4987425#)
- appel à partir des Etats-Unis : +1 347 366 9565 (code : 4987425#)
- à partir de l'international : +44 (0)20 7111 1244 (code : 4987425#)

 

A propos de Lafarge

 

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans chacune de ses activités : Ciment, Granulats & Béton et Plâtre. Avec plus de 78 000 collaborateurs dans 78 pays, le Groupe a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de 15,9 milliards d'euros.
En 2010, pour la sixième année consécutive, Lafarge est répertorié dans la liste des 100 multinationales les plus engagées en matière de développement durable. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale

 

Ce communiqué peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, tels que décrits dans le Document de Référence de la Société disponible sur son site Internet (www.lafarge.com). Elles ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui peuvent en différer sensiblement. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces informations.
Des informations plus complètes sur Lafarge peuvent être obtenues sur son site Internet (www.lafarge.com), rubrique Information Réglementée.

 
 
  • Le communiqué de presse (pdf, 97.35 Ko)
  • Le rapport d’activité (pdf, 1.71 Mo)
  • The slides for the analyst presentation (pdf, 1.91 Mo)