Résultats Annuels 2005

23.02.2006
 
Vous pouvez télécharger les documents
concernant ce communiqué en bas de page.

Euronext : LG, NYSE: LR

Progression de 5% du résultat net après de bons résultats au deuxième semestre
Bruno Lafont, directeur général, présentera aujourd'hui son plan stratégique pour le groupe
Objectif de croissance annuelle moyenne de 8% du résultat net par action

Le Conseil d'administration de Lafarge, réuni le 22 février 2006 sous la Présidence de Bertrand Collomb, a approuvé les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2005.

CHIFFRES CLES

  • Chiffre d'affaires + 11% à 15 969 M€. Hausse de 14% au second semestre
  • Résultat d'exploitation courant + 7% à 2 357 M€ (+ 4% à taux de change et périmètre constants). Hausse de 17% au second semestre.
  • Résultat net par action + 2%
  • Dividende + 6% à 2,55 € par action, soumis à l'approbation de l'Assemblée générale des actionnaires
  • Marge brute d'autofinancement + 4% à 2 238 M€. Hausse de 19% au second semestre.
  • Ratio d'endettement ramené à 59% contre 70% fin 2004 (IFRS)
  • Ratio marge brute d'autofinancement sur dette nette stable à 31%

FAITS MARQUANTS DU GROUPE

  • Niveau record de résultat opérationnel courant et de résultat net.
  • Très bon second semestre, avec un résultat d'exploitation courant en hausse de 17%.
  • Croissance organique du chiffre d'affaires de 8%.
  • Croissance à deux chiffres du résultat d'exploitation courant en Ciment, Granulats & Béton et Plâtre.
  • Forte performance des marchés émergents : résultat d'exploitation courant en hausse de 15%.
  • Les hausses de prix passées avec succès compensent, sur les principaux marchés, la forte augmentation des coûts.
  • 513 M€ d'investissements en construction de capacités de production, essentiellement dans les marchés en croissance.

BRUNO LAFONT, DIRECTEUR GENERAL DE LAFARGE DEPUIS LE 1ER JANVIER 2006, PRESENTERA AUJOURD'HUI SON PLAN STRATEGIQUE POUR LE GROUPE.

Commentant les résultats 2005 et les perspectives du Groupe, Bruno Lafont a déclaré :
« Nos résultats 2005 sont solides. Ils ne reflètent pas encore tout le potentiel de Lafarge. Notre portefeuille est fondamentalement fort et très prometteur. Nous pouvons regarder l'avenir avec confiance.
Mon ambition est de faire de Lafarge le leader incontesté de notre industrie. Depuis deux ans, j'ai passé plus de 200 jours à visiter les opérations à travers le monde. J'ai rencontré beaucoup de collaborateurs. Ils sont pleinement engagés dans l'amélioration de nos performances et animés d'une grande ambition.
Avec l'équipe de direction, nous conduirons notre stratégie dans les matériaux de construction avec discipline, nous garderons notre temps d'avance en innovation et nous libérerons tout le potentiel de nos opérations. Nous simplifierons notre organisation pour accroître son efficacité et réduirons nos coûts pour augmenter la marge opérationnelle du Groupe de 1% d'ici 2008. Nous créerons de la valeur grâce à une croissance rentable et à la maîtrise des coûts. Ma priorité sera de mettre tout en œuvre pour que nos progrès valorisent l'investissement de nos actionnaires.
Mon plan stratégique devrait se traduire par une croissance durable de 8% par an de notre résultat net par action, en moyenne, et par l'amélioration du retour sur capitaux engagés. »


Comptes consolidés au 31 décembre 2005
  31/12/2005
(en millions d'euros)
31/12/2004
(en millions d'euros)
Variation
Chiffre d'affaires 15 969 14 436 + 11%
Résultat d'exploitation courant 2 357 2 201 + 7%
Résultat avant impôt 1 848 1 601 + 15%
Résultat net 1 096 1 046 + 5%
Résultat net par action en € 6,39 € 6,26 € + 2%
Marge brute d'autofinancement 2 238 2 148 + 4%
Dette nette consolidée 7 221 6 958 + 4%


Résultat d'exploitation courant au 31 décembre 2005
Résultat d'exploitation courant
(en millions d'euros)
31-déc-05 31-déc-04 Variation Hors effets
de change
Dont S2 2005 (1)
Ciment 1 770 1 597 +11% + 8% + 18%
Granulats et Béton 398 357 + 12% + 10% + 9%
Toiture 98 149 - 34% - 34% - 11%
Plâtre 151 132 + 14% + 12% + 22%
Divers (60) (34) NA NA NA
TOTAL 2 357 2 201 + 7% + 5% + 14%

(1) Chiffres non audités

PERSPECTIVES 2006

Sur la base des tendances récentes, nos marchés devraient rester globalement favorables en 2006.

  • Dans le Ciment, les hausses de prix devraient être supérieures à l'inflation des coûts. Nous anticipons une demande globalement soutenue et de fortes augmentations des prix, avec quelques exceptions.
  • Dans les Granulats & Béton, nous attendons une modeste croissance de l'activité Granulats en 2006, avec cependant une forte progression sur les marchés émergents. Dans le Béton, les marchés devraient rester dans l'ensemble bien orientés.
  • Dans la Toiture, nous prévoyons une amélioration en Europe occidentale, sauf en Allemagne où les pressions sur les prix devraient persister.
  • Dans le Plâtre, l'année 2006 devrait être favorable. Les augmentations de prix devraient se poursuivre, bien qu'à un rythme moins soutenu qu'en 2005 en Amérique du Nord.
  • En ce qui concerne les coûts, après les augmentations record des deux dernières années, nous attendons de nouvelles hausses des coûts d'énergie et de transport en 2006. Comme par le passé, nos politiques de gestion du risque et nos programmes de performances devraient permettre d'atténuer l'impact de ces augmentations de coûts.

DIVIDENDE

Le Conseil d'Administration a approuvé les résolutions suivantes, qui seront soumises à l'approbation de l'Assemblée générale annuelle :

  • une hausse de 6% du dividende par action pour atteindre 2,55€
  • le réinvestissement du dividende en actions ne sera pas proposé cette année, afin d'éviter la dilution du résultat net par action.

SARBANES OXLEY

  • La certification Sarbanes-Oxley sera réalisée bien avant l'échéance fixée au 31 décembre 2006 pour les sociétés non américaines.
  • Lafarge deviendra ainsi l'une des premières sociétés non américaines à respecter les dispositions de la loi Sarbanes-Oxley.

FAITS MARQUANTS PAR ACTIVITE POUR L'ANNEE 2005

CIMENT

Chiffre d'affaires

  • Le chiffre d'affaires s'inscrit en hausse de 12% à 8 314 M€ (+11% hors effets de change).
  • Hausse de 17% au deuxième semestre.
  • Cette forte progression résulte principalement des hausses de prix passées avec succès dans un contexte de forte augmentation des coûts de l'énergie.
  • Le chiffre d'affaires augmente en Europe occidentale (+ 4%) et en Amérique du Nord (+ 15%) pour des volumes globalement inchangés par rapport à 2004.
  • Dans les marchés émergents, le chiffre d'affaires enregistre une forte hausse (+ 16%), avec des volumes en croissance de 6%. La contribution des marchés émergents au chiffre d'affaires de l'activité Ciment s'établit à 48% en 2005, contre 47% en 2004.

Résultat d'exploitation courant

  • Le résultat d'exploitation courant progresse de 11% à 1 770 M€ (+ 8% hors effets de change).
  • Il est en hausse de 21% au second semestre.
  • Sur la plupart des marchés, les hausses de prix ont compensé la forte augmentation des coûts de l'énergie. L'amélioration sensible du mix énergétique, en particulier le recours accru aux combustibles alternatifs, a contribué à contenir l'augmentation des coûts d'énergie.
  • Notre stratégie à long terme consistant à préserver nos parts de marché dans des situations difficiles s'est traduite par des conditions de prix tendues, avec un impact sur notre résultat d'exploitation courant au Brésil et en Corée du Sud.
  • Le léger tassement du résultat d'exploitation courant en Europe occidentale (- 1%) a été largement compensé par l'excellente performance des prix en Amérique du Nord (+ 19% du résultat d'exploitation courant). Une forte progression a été enregistrée sur les marchés émergents, où le résultat d'exploitation courant ressort en hausse de 18%. En 2005, la contribution des marchés émergents au résultat d'exploitation courant de cette activité a représenté 47%, contre 44% en 2004.
  • La marge opérationnelle s'établit en légère baisse, à 21,3%, contre 21,6% en 2004.
  • Le retour sur capitaux engagés après impôts est stable à 9,7%.*

GRANULATS & BETON

Chiffre d'affaires

  • Le chiffre d'affaires s'inscrit en hausse de 13% à 5 392 M€ (+ 11% hors effets de change).
  • Hausse de 15% au deuxième semestre.
  • Cette progression résulte principalement de solides hausses de prix dans un contexte d'augmentation des coûts.
  • Le chiffre d'affaires augmente de 10% en Europe occidentale malgré des dépenses d'infrastructures assez faibles, ce qui témoigne de l'effet de périmètre positif de l'acquisition de Hupfer Holdings, mais aussi de l'effet favorable des hausses de prix et du portefeuille produits.
  • En Amérique du Nord, les augmentations de prix passées avec succès sur tous les marchés sont à l'origine de la forte progression du chiffre d'affaires.

Résultat d'exploitation courant

  • Le résultat d'exploitation courant progresse de 12% à 398 M€ (+ 10% hors effets de change).
  • Il est en hausse de 12% au second semestre.
  • Il affiche une progression de 15% en Europe occidentale.
  • En Amérique du Nord, la hausse des prix a conduit à une progression des résultats dans les Granulats. Celle-ci est atténuée par l'effet de quelques marchés difficiles dans le Béton prêt à l'emploi, en particulier dans l'Est du Canada.
  • Sur tous les autres marchés, le résultat d'exploitation courant de l'activité Granulats & Béton enregistre une forte croissance.
  • La marge opérationnelle est stable à 7,4 %, contre 7,5 % en 2004.
  • Le retour sur capitaux engagés après impôts est pratiquement inchangé à 8,1 %, contre 8,2 % en 2004.*

TOITURE

Chiffre d'affaires

  • Le chiffre d'affaires progresse de 1% à 1 514 M€ (+ 1% hors effets de change).
  • Hausse de 7% au deuxième semestre.
  • Faiblesse persistante du marché allemand de la construction.
  • Forte croissance du chiffre d'affaires aux États-Unis (+ 25%).

Résultat d'exploitation courant

  • Le résultat d'exploitation courant recule de 34% à 98 M€.
  • Il est en baisse de 10% au second semestre.
  • Le recul des volumes, à l'origine d'une âpre concurrence sur les prix, s'est traduit par un très net repli du taux d'utilisation des capacités de production en Allemagne, malgré d'importantes actions de restructuration.
  • La marge opérationnelle est en baisse, à 6,5%, contre 10% en 2004.
  • Le retour sur capitaux engagés après impôts est ramené à 3,6%, contre 5,5% en 2004.*

PLATRE

Chiffre d'affaires

  • Le chiffre d'affaires s'inscrit en hausse de 9% à 1 479 M€ (+ 8% hors effets de change).
  • Hausse de 12% au second semestre.
  • Cette évolution positive tient principalement à l'Amérique du Nord, dans un environnement de prix favorable dû au dynamisme du marché résidentiel et à une insuffisance générale de l'offre.
  • Le chiffre d'affaires progresse de 5% dans les autres marchés, qui enregistrent de bons niveaux d'activité.

Résultat d'exploitation courant

  • Le résultat d'exploitation courant progresse de 14% à 151 M€ (+ 12% hors effets de change).
  • Il progresse de 24% au second semestre.
  • Les hausses de prix compensent l'augmentation des coûts de l'énergie, des matières premières et du transport sur la plupart des marchés. Le résultat d'exploitation courant s'inscrit en forte hausse en Amérique du Nord, où les augmentations de prix de vente et la demande soutenue ont largement compensé l'augmentation des coûts.
  • La marge opérationnelle s'inscrit en hausse à 10,2%, contre 9,8% en 2004.
  • Le retour sur capitaux engagés après impôts ressort à 10,2%, contre 9,3% en 2004.*

* Au taux d'impôt, stable depuis 2003, de 28,6%.

AUTRES

L'augmentation des coûts centraux non répartis tient principalement à notre plan d'actionnariat salarié, à la charge comptable IFRS relative aux stock options et aux coûts de mise en conformité à la loi Sarbanes-Oxley.

INVESTISSEMENTS ET DESINVESTISSEMENTS

Les investissements totaux se sont élevés à 1 858 millions d'euros, contre 1 557 millions d'euros in 2004.
Les investissements de maintien et de développement se sont élevés à
1 454 M€ en 2005, dont :

  • 941 M€ sur des opérations récurrentes de mise à niveau et de modernisation de l'outil industriel
  • 513 M€ d'investissements visant à accroître nos capacités de production. Ceux ci comprennent notamment des construction de capacités au Mexique, au Bangladesh, au Maroc, en Chine et au Vietnam dans le Ciment, ainsi que la modernisation de notre usine de plaques de plâtre de New York et la construction d'une usine de tuiles terre cuite dans le Sud de la France.

Les acquisitions se sont élevées à 404 millions d'euros, les plus significatives étant l'achat d'intérêts minoritaires dans le Ciment en Corée du Sud, en Inde et au Japon ; le rachat d'actions ordinaires de Lafarge North America ; l'acquisition d'actifs granulats & béton au Kansas ; l'achat d'une station de broyage en Espagne et l'accroissement de notre participation dans Betecna, le leader en granulats & béton au Portugal.
Les cessions d'activités non stratégiques ont représenté 154 M€ en 2005.

Lafarge, leader mondial des matériaux de construction, occupe des positions de premier plan dans chacune de ses quatre activités : Ciment, Granulats & Béton, Toiture et Plâtre. Avec 80 000 collaborateurs, le Groupe est présent dans 75 pays. En 2005, il a réalisé un chiffre d'affaires de 16 milliards d'euros.

La prochaine publication financière de Lafarge - Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2006 - sera le 2 mai 2006 (avant ouverture des marchés Euronext).

Pour publication simultanée aux États-Unis et dans le reste du monde.

Contacts
Communication Relations investisseurs
Stéphanie Tessier
Tél : 33-1 44-34-92-32
stephanie.tessier@lafarge.com
Yvon Brind'Amour
Tél : 33-1 44-34-11-26
yvon.brindamour@lafarge.com
Louisa Pearce-Smith
Tél : 33-1 44-34-18-18
louisa.pearce-smith@lafarge.com
Danièle Daouphars
Tél : 33-1 44-34-11-51
daniele.daouphars@lafarge.com
Lucy Wadge
Tél : 33-1 44-34-19-47
lucy.wadge@lafarge.com
 

Informations pratiques :

Une réunion d'information pour la presse aura lieu ce jour à 9h30 (heure de Paris) au Pavillon Gabriel (5 avenue Gabriel, 75008 Paris).

Une réunion d'information pour les analystes aura lieu ce jour à 11h30 (heure de Paris) au Pavillon Gabriel (5 avenue Gabriel, 75008 Paris). La présentation se tiendra en anglais avec traduction simultanée en français à partir d'un support visuel en anglais, disponible sur ce site internet.

Cette réunion sera retransmise en direct sur ce site internet (www.lafarge.com) et pourra être également suivie par téléphone en composant :
- à partir de la France : +33 (0)1 70 99 35 06
- appel gratuit à partir du Royaume-Uni : 0 800 358 3798
- appel gratuit à partir des Etats-Unis : 1 866 432 7186
- à partir de l'international : +44 207 947 5018

Vous aurez la possibilité de réécouter cette conférence sur le site internet www.lafarge.com ou par téléphone du 23 février, 2006 au 2 mars, 2006 en composant le :
- à partir de la France : 0800 94 27 66 (code : 814642)
- à partir du Royaume-Uni : +44(0)207 081 9440 (code : 897784)
- appel gratuit à partir du Royaume-Uni : 0800 358 5416 (code : 897784)
- appel gratuit à partir des Etats-Unis : 1 866 717 8634 (code : 897784)
- à partir de l'international : +44(0) 207 081 9440 (code : 897784)

Les informations, autres qu'historiques, contenues dans le présent rapport, y compris nos attentes en terme de volumes et de prix, de demande pour nos produits, de coûts d'énergie, d'accroissement du résultat net par action et de la marge et d'autres évolutions de nos marchés constituent des données à caractère prévisionnel (forward-looking statements) au sens du United States Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces données prévisionnelles ne reflètent pas nécessairement les performances futures et comportent certains risques, aléas et hypothèses ("Facteurs") difficiles à prévoir. Les résultats futurs peuvent différer sensiblement des anticipations de résultats issues de données prévisionnelles, sous l'effet de Facteurs incluant de manière non limitative: la nature cyclique des activités de la Société ; les conditions économiques nationales et régionales dans les pays où le Groupe est présent ; les fluctuations des devises ; le caractère saisonnier des activités de la Société ; le niveau des dépenses de construction sur les marchés majeurs ; la structure de l'offre et de la demande dans l'industrie de la construction ; la concurrence accrue des nouveaux entrants et des concurrents existants ; les conditions climatiques défavorables lors des périodes de forte construction ; les changements et la mise en place de réglementations environnementales ou autres réglementations gouvernementales ; notre capacité à identifier, mener à bien et intégrer efficacement nos acquisitions ; notre capacité de pénétration de nouveaux marchés ; ainsi que d'autres facteurs contenus dans les documents publics déposés ou enregistrés par la Société auprès des autorités boursières y compris dans le Document de Référence déposé par la Société auprès de l'AMF, ainsi que dans le "Form 20-F" enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission aux États-Unis. De manière générale, la Société est soumise aux risques et aléas propres à l'industrie de la construction et à une activité de nature mondiale. Les données prévisionnelles sont présentées à la date du présent communiqué et la Société n'assume aucune obligation quant à la mise à jour de ces données prévisionnelles en présence d'informations nouvelles, dans le cadre d'événements futurs ou pour toute autre raison.

 
  • Le support de la présentation à la presse (pdf, 1.71 Mo)
  • Le communiqué de presse (pdf, 125.69 Ko)
  • Le rapport d'activité au 31 décembre 2005 (pdf, 391.13 Ko)
  • Le support de la présentation aux analystes (en anglais uniquement) (pdf, 1.43 Mo)
  • Les chiffres clés des branches (en anglais uniquement) (pdf, 31.54 Ko)
  • Les comptes consolidés au 31 décembre 2005 (pdf, 23.25 Ko)
  • Le discours de Bruno Lafont (pdf, 57.59 Ko)