Réponse de Lafarge au document de défense de Blue Circle du 6 avril 2000

06.04.2000
 

Le document de défense de ce jour émanant de Blue Circle, présentant un plan de réduction des coûts, tout comme les précédents concernant les propriétés immobilières et l'Asie, ne justifie toujours d'aucune valeur additionnelle à l'offre de Lafarge, car il s'agit encore de vagues promesses pour un futur éloigné.

Lafarge prend note du fait que les chiffres de Blue Circle n'ont pas été certifiés par ses conseillers financiers ou ses commissaires aux comptes. Blue Circle ajoute ne pas pouvoir affirmer que ses profits pour les années à venir seront plus élevés que ceux annoncés pour l'exercice 1999.

Lafarge considère que Blue Circle a seulement tenté de valoriser des promesses de réduction de coûts qui, en grande partie, doivent être de toute façon normalement réalisées par toute société souhaitant demeurer compétitive dans l'industrie globale du ciment.

 

Le communiqué de presse (pdf, 37.43 Ko)