Partenariats

Notre R&D travaille en partenariat avec les plus grands instituts de recherche, écoles et universités du monde, pour faire avancer la recherche sur les matériaux de construction. Lafarge partage ainsi ses expériences et ses connaissances et s'enrichit d'expertises complémentaires.

 

Des partenariats internationaux prestigieux

Nous travaillons en étroite collaboration avec les instituts et les universités les plus réputés au monde :

  • aux États-Unis : le MIT (Massachusetts Institute of Technology), Georgia Tech, les Universités de Berkeley et de Princeton, l’Ecole d’Architecture de l’Université de Columbia (GSAPP), l’Université d’Austin au Texas
  • au Canada : les Universités de Toronto et de Sherbrooke, ainsi que l'Université Laval à Québec
  • en Chine : l'Académie des matériaux de construction et l’Université de Tongji à Pékin, l’université de Tongji à Shanghai, l’Université de Hunan et l'Université de Chongqing
  • en Inde : IIT Madras, IIT Delhi et IISc Bangalore
  • en Europe : l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, l’Institut de la Céramique et des Matériaux de Construction en Pologne, ETH Zurich
  • en France : l'Ecole Polytechnique, l'Ecole des Ponts ParisTech, Paris VI, l’Ecole d’Architecture de Paris Belleville, une dizaine de laboratoires du CNRS.
     

Dans le cadre de ces partenariats, des contrats de recherche, des stages, des échanges universitaires, ainsi que des colloques et des visites sont organisés.

Une politique de publication dans les revues internationales a également été mise en place.

 

Des initiatives pour faire avancer la science des matériaux

Nous sommes à l’origine du réseau européen Nanocem, créé en 2004 et qui regroupe aujourd’hui une trentaine de membres, mêlant industriels et universitaires. Ses missions :

  • développer sur le long terme la connaissance de la microstructure des matériaux et créer de véritables avancées technologiques,
  • contribuer à la formation universitaire et à la préparation des futurs chercheurs de l'industrie du ciment.
     

Nous travaillons également avec le Concrete Sustainability Hub (CSH), fondé par le MIT en 2009 en collaboration avec le Portland Cement Association et le Ready Mixed Concrete Research & Education Foundation. L’objectif du CSH est d’accélérer le développement de technologies de rupture dans la science et l’ingénierie du béton, pour répondre à des enjeux de construction durable, avec 10 millions USD consacrés à la recherche dans ce domaine sur une période de 5 ans.

Lafarge a signé avec la société américaine Solidia Technologies® un accord de partenariat qui vise à industrialiser une technique innovante pouvant réduire l'empreinte environnementale du béton préfabriqué. Cette technique permet de limiter les émissions de CO2 dans le processus de fabrication du ciment et utilise la capture du CO2 dans la production du béton préfabriqué. Le bilan carbone global pourrait ainsi diminuer jusqu'à 70 %.

 

Une Chaire pour les matériaux de construction

Nous avons signé en juin 2011 un nouveau partenariat avec l’Ecole des Ponts ParisTech. Il comprend deux volets :

  • l’enseignement, avec le renouvellement de la Chaire "Science des matériaux pour la construction durable" (SMCD), créée en 2006,
  • la recherche, avec la signature d’un contrat-cadre avec le Laboratoire Navier, unité mixte de recherche sur la Mécanique et la Physique des Matériaux et des Structures.
     

La Chaire propose un programme d'enseignement et de recherche unique : le Master Science des Matériaux pour la Construction Durable (SMCD), seule formation au monde à proposer une approche interdisciplinaire de l’ingénierie des matériaux de construction. Elle combine réflexion scientifique et expérience industrielle dans les domaines de la physique, de la mécanique et de la chimie.

Objectifs :

  • créer un pôle d'excellence mondial en sciences des matériaux de construction,
  • accélérer le mouvement vers une construction durable, respectueuse de l'environnement, des hommes et de la planète.