Offre amicale de Lafarge sur Blue Circle

08.01.2001
 

Bertrand Collomb, Président Directeur Général de Lafarge, vient d'annoncer une offre sur la partie du capital de Blue Circle que le Groupe ne détenait pas (77,4 % soit 490 millions d'actions).

Cette offre a été approuvée par le Conseil d'Administration de Blue Circle qui a décidé de la recommander à ses actionnaires. Elle reste soumise à la mise en place du financement et à l'approbation des autorités de la concurrence et devrait se conclure au cours de l'été 2001.

Avec l'acquisition de Blue Circle -6ème cimentier mondial- Lafarge devient le premier producteur mondial de ciment avec une capacité de l'ordre de 150 millions de tonnes, en progression de près de 40%, et se renforce dans chacune des zones géographiques et notamment dans les pays émergents.

"L'exceptionnelle complémentarité géographique de nos deux groupes et l'opportunité qu'elle représente de participer au mouvement de concentration mondial de notre secteur, nous a définitivement rapprochés" a déclaré Bertrand Collomb, Président Directeur Général de Lafarge. "Lafarge, a t-il ajouté, a déjà fait la preuve de sa capacité d'intégration et sera heureux d'accueillir les équipes de Blue Circle qui pourront contribuer pleinement aux succès futurs ".

Un investissement inchangé

Lafarge propose aux actionnaires de Blue Circle, pour les 77,4 % du capital restant, un prix de 495 pence par action, ce qui représente un montant de € 3,8 milliards (2,4 milliards de livres).

Le financement de cette opération sera assuré par une augmentation de capital de Lafarge avec droits de souscription préférentiels de l'ordre de € 1 milliard, lancé en janvier 2001 et par un accroissement de la dette de € 2,8 milliards.

Compte tenu des actions déjà détenues par Lafarge (22,6% du capital), du dividende exceptionnel versé aux actionnaires par Blue Circle et des réductions du nombre d'actions réalisées par Blue Circle, l'opération représente, en euros, un investissement total de 7,4 milliards, inchangé par rapport à l'offre du 19 avril 2000.
Un programme de cession d'actifs de € 1,5 milliard sera réalisé dans les 18 prochains mois. Il concernera principalement des actifs de Blue Circle, industriels essentiellement en Amérique du Nord, et immobiliers notamment en Grande-Bretagne.

Des synergies significatives

Des synergies d'environ € 100 millions par an seront dégagées dans un délai de deux ans et s'ajouteront aux effets que l'on pouvait raisonnablement attendre du programme d'amélioration des performances de Blue Circle.

Les synergies proviendront des réductions de coûts de siège, de synergies opérationnelles dans les pays où les deux groupes sont présents, ainsi que de l'optimisation des achats et des réseaux.

Une acquisition fortement créatrice de valeur

Cette opération aura un impact très positif sur les résultats de Lafarge avec une augmentation du résultat par action d'au moins 10 % avant goodwill, dès 2002.

L'amélioration de la structure financière sera assurée par la génération de cash flows plus importants et par le programme de cession d'actifs. Le Groupe conservera une capacité de financement de sa croissance de l'ordre de € 1,2 milliard par an. Lafarge retrouvera son ratio actuel d'endettement dès 2003.

Une étape décisive dans le développement de Lafarge

" Par cette acquisition de grande ampleur, nous réalisons une étape historique dans le renforcement de notre leadership cimentier, clé de voûte de notre leadership dans les matériaux de construction " a déclaré Bertrand Collomb.

Lafarge a réalisé en 1999 un chiffre d'affaires de € 10,5 milliards, et emploie aujourd'hui 66 000 collaborateurs dans 70 pays. Leader mondial des matériaux de construction, le Groupe compte comme principaux métiers le Ciment, les Granulats & Béton, la Toiture et le Plâtre.

 

Le communiqué de presse (pdf, 75.67 Ko)