Nouvel investissement de Lafarge en Corée du Sud

15.07.1999
 

LAFARGE vient de signer un protocole d'accord pour une prise de participation initiale de 33,3 % dans le capital de RH Cement Corporation (ex-Halla Cement Manufacturing Corp.) pour un montant de 100 millions de dollars. La société a choisi LAFARGE comme partenaire stratégique. Ce partenariat contribuera à la restructuration de RH Cement, dont l'endettement devrait s'élever fin 1999 à 200 millions de dollars.

Quatrième producteur de ciment en Corée du Sud, RH Cement Corporation alimente environ 11 % du marché domestique. La société dispose d'une cimenterie de technologie très moderne située à Okke, dans le nord-est du pays, et dont la capacité annuelle atteint 7,4 millions de tonnes. Sa localisation à proximité de la Mer du Japon lui permet de bénéficier d'un emplacement stratégique pour la desserte des marchés de la côte coréenne. Dans un contexte de croissance de l'économie de l'ordre de 5 % pour 1999, la Corée du Sud dispose d'un marché cimentier intérieur porteur, notamment en raison des besoins importants à satisfaire dans le domaine des infrastructures.

Cette prise de participation dans RH Cement s'inscrit dans la stratégie de développement de LAFARGE en Asie. Déjà implanté en Chine et en Indonésie, le Groupe avait réalisé en 1998 des acquisitions importantes aux Philippines et en Inde. Au total, sa capacité cimentière dans cette région dépassera 15 millions de tonnes.

Depuis octobre 1998, avec l'acquisition des usines de Dongbu et Buksan, LAFARGE est également présent en Corée du Sud dans le secteur de la plaque de plâtre.

Leader mondial des matériaux de construction, LAFARGE compte 66 000 collaborateurs dans plus de 65 pays et réalise un chiffre d'affaires de 64,3 milliards de francs (près de 10 milliards d'euros). Le Groupe détient des postions de premier plan dans chacune de ses Branches : Ciment, Granulats & Bétons, Toiture, Plâtre et Matériaux de Spécialités.

Contacts :
Paris : Denis Berthu
Singapour : Eric de Sèze

 

Le communiqué de presse (pdf, 39.66 Ko)