Nos valeurs

La culture de Lafarge repose sur les valeurs fondamentales de respect, de confiance, de responsabilité et d'autonomie. Nous avons consigné notre approche éthique dans un code d'action écrit, le Lafarge Way, qui inspire l'action de tous les collaborateurs, partout dans le monde.

 

Respect et confiance

Donner à chacun les moyens de réussir, tel est notre engagement. En contrepartie, nous encourageons chacun de nos collaborateurs à donner le meilleur d'eux-même : respect d'autrui, respect de la sécurité ainsi que respect des normes locales et internationales.

 

Autonomie

Nous cherchons à responsabiliser tous ses collaborateurs, pour développer leurs compétences, leur esprit d'initiative, leur créativité et leur motivation.

 

Travail en équipe

Le travail d'équipe fait partie du quotidien chez Lafarge. Il permet la confrontation des idées, le progrès et un climat de confiance. Il faut savoir partager les expériences et les meilleures pratiques et savoir s'enrichir de celles des autres.
Les managers doivent également se soucier du développement de leurs collaborateurs et avoir avec eux des échanges réguliers et honnêtes. Ils ont un rôle d'écoute et de conseil.

 

Principes d'action (pdf, 150.2 Ko)

 

Des engagements sociaux forts

Nous respectons les droits sociaux fondamentaux définis par l'Organisation Internationale du Travail (OIT). Dans ce cadre, nous privilégions le dialogue avec les représentants des salariés. Le Groupe contribue ainsi à élever les standards sociaux internationaux et à développer des relations constructives avec les partenaires sociaux. Quelques engagements forts :

  • le non-recours au travail des enfants,
  • la non-discrimination dans l'emploi,
  • la liberté d'association,
  • le droit à la négociation collective,
  • la fixation de salaires minima.

 

En 2014, 76 % des unités opérationnelles du Groupe étaient couverts par des accords collectifs.

Par ailleurs, un accord quadripartite sur la responsabilité sociale du Groupe et sur les relations sociales internationales a été signé en septembre 2005. Depuis, les signataires de cet accord (Lafarge et 3 fédérations syndicales internationales) se réunissent, pour discuter notamment de la sécurité.