Le pont de l’Indépendance, la « huitième merveille » de la ville de Constantine

Pour retrouver sa place de capitale de l’Est algérien, Constantine investit dans les infrastructures, avec un huitième pont enjambant l’oued Rhumel qui partage la ville. Cette réussite architecturale, qui fait appel à tout notre savoir-faire Lafarge en matière de béton, permettra également de fluidifier la circulation pour les habitants.

17.07.2014
 

« Ville du vieux rocher », « Ville des aigles », Constantine est aussi connue comme la « ville des ponts ». On en compte sept, reliant les deux parties de l'agglomération séparées par les gorges de l'oued Rhumel. Intimement liés à l'identité de la ville, ils sont aujourd'hui insuffisants pour une métropole de près d'un million d'habitants, qui connaît un intense trafic automobile. 

D'où l'idée d'en bâtir un huitième : le pont de l'Indépendance. Et pourtant, lors de la présentation du projet, les Constantinois, n'y croyaient guère. Aujourd'hui, la majorité est enthousiaste. Il a en effet fière allure, ce viaduc à haubans de 1 150 m de long et 27 m de large, qui accueillera quatre voies de circulation, ainsi qu'une voie pour le futur tramway et des trottoirs pour les piétons. 

Reconnaissable par l'élégance de ses deux flèches effilées, en allongement des pylônes de 130 m de hauteur, et de ses câbles blancs, le pont de l'Indépendance, ou « Transrhumel », apparaît déjà comme l'un des symboles de la rénovation et de la modernisation de cette ville millénaire.

Le savoir-faire de Lafarge à l’œuvre

Techniquement, la partie était difficile, à cause d'un sol à la stabilité incertaine. Il a fallu ancrer des pieux à plus de 60 m de profondeur pour soutenir les huit pylônes sur lesquels est posé le tablier. 

Responsable du chantier, le groupe brésilien Andrade-Gutierrez a fait appel au savoir-faire de Lafarge, très présent en Algérie, pour produire tout le béton, en particulier des bétons spéciaux :

  • Ultra Projeté, (Stabilisation des talus, instabilité et glissement de terrain)
  • Ultra Haute Résistance,
  • Ultra Résistance Chimique (pour les pieux et fondations, sol agressif)
  • Ultra Fibré
  • Chronolia (Pour accélérer les cadences de fabrication des voussoirs) 
  • Artevia (Pour les aménagements des trottoirs piétons du viaduc)
  • Coulis de post contrainte

 
Complétée par un nouvel accès routier, cette « huitième merveille » de la ville sera fin prête pour accueillir comme il se doit les manifestations à l'occasion de la nomination de Constantine comme « Capitale 2015 de la culture arabe ».

 
Pont de l'independence, Constantine, Algerie