Le Corbusier, l’architecte du béton, l’urbaniste radieux

Architecte, théoricien, urbaniste, peintre, designer, sculpteur, Le Corbusier est un artiste, une figure de la modernité qui a marqué profondément le XXe siècle. Il a fait du béton un allié pour servir ses concepts architecturaux et d’urbanisme. Lafarge, en tant que partenaire de l’exposition « Le Corbusier, mesures de l’homme » au Centre Pompidou à Paris, rend hommage à l’architecte qui, par son travail avant-gardiste, a su donner ses lettres de noblesse au béton.

27.04.2015
 

Le Corbusier ou la passion du béton

Le Corbusier marque un tournant dans l’histoire de l’architecture. Pendant la première moitié du XXe siècle, le béton souffrait d’une image peu flatteuse, celle d’un matériau utilitaire et peu esthétique. Amoureux du béton depuis le début de sa carrière, Le Corbusier a révolutionné son usage pour en faire un matériau noble, véritable pierre angulaire de ses idées.

Le Corbusier revendique un style épuré et fonctionnel, où le béton est à l’honneur.  Il en apprécie notamment l’état brut dont l’aspect naturel et la sobriété répondent au principe du « purisme », courant artistique dont il est l’instigateur.

 
Eglise St Pierre de Fiminy, France, intérieur

Puissent nos bétons si rudes révéler que sous eux, nos sensibilités sont fines.

Le Corbusier
 

Le béton et ses progrès au cours du XXe siècle lui ont permis d’appliquer ses idées révolutionnaires sur le terrain. Il théorise et concrétise ainsi le principe du « plan libre » afin de libérer de l’espace en supprimant les murs porteurs au profit de poteaux en béton armé. Des positions avant-gardistes et en rupture avec son temps, qui ont valu à Le Corbusier des polémiques, mais qui en font aujourd’hui une source d’inspiration !

 

Construire la ville moderne à hauteur d’homme

Architecte, Le Corbusier est aussi un urbaniste de génie. Il imagine une Ville Radieuse « faite pour des hommes, faite à l’échelle humaine, dans la robustesse des techniques modernes, manifestant la splendeur du béton brut.

L’architecte bouleverse les principes urbanistiques en pensant la ville à hauteur d’homme. Il conçoit pour cela le « Modulor », une silhouette humaine déterminant un nombre d’or aidant à concevoir la structure et la taille des unités d’habitation. La Cité radieuse de Marseille (France) est la première unité d’habitation qu’il construit en suivant ce principe. Il conçoit des bâtiments en béton sur pilotis pour libérer la totalité de l’espace au sol en faveur des piétons, et fait cohabiter services (écoles, services médicaux, ravitaillement…) et habitations.

Le Corbusier appliquera ensuite ses principes urbains et architecturaux à l’échelle d’une ville. Ainsi émergera la ville nouvelle de Chandigarh, en Inde, dont l’urbanisme est devenu un modèle réputé dans le monde entier. Le Corbusier en a conçu les plans et le système de circulation qui en font aujourd’hui encore, la ville la plus fluide du pays. L’architecte fait également la part belle au béton dans la réalisation des bâtiments administratifs, et impose le matériau comme un indispensable de la construction des villes.

 

* La Ville Radieuse, 1935, Editions de l'Architecture d'Aujourd'hui.

 

Béton et villes meilleures, une vision partagée par Lafarge

Villa privée en Ductal®, France (© Médiathèque Lafarge - Thomas Deron - Architectes Rocheteau - Saillard)

Si le béton inspire encore les plus grands architectes, c’est certainement grâce à l’audace de Le Corbusier qui en a fait le matériau de tous les possibles.

Pour continuer de faire vivre l’héritage de Le Corbusier, Lafarge est à la pointe de l’innovation béton. Avec notre Centre de Recherche, nous développons des bétons toujours plus performants qui continuent à servir l’imagination des architectes en leur offrant toujours plus de liberté : singularité des formes, finesse des structures, variété des textures, palette de couleurs…

Au-delà du geste architectural, nos solutions innovantes, à base de ciment, béton et granulats accompagnent la métamorphose urbaine en contribuant à construire des villes meilleures.

 

Lafarge, partenaire de l’exposition « Le Corbusier, mesures de l’homme » au Centre Pompidou à Paris, du 29 avril au 3 août 2015

Centre Pompidou, Paris, France

À travers quelques trois cents œuvres, le Centre Pompidou consacre une rétrospective inédite au travail de Le Corbusier. Architecte et urbaniste visionnaire, théoricien de la modernité, mais aussi peintre et sculpteur, il a profondément marqué le XXe siècle en bouleversant la création architecturale et notre façon « d’habiter ». Grand architecte du béton, Le Corbusier continue d’inspirer les architectes contemporains.

Lafarge soutient cette grande exposition, qui fait écho à son cœur de métier et à son ambition de construire des villes meilleures.

 

Le béton scelle l’histoire de Lafarge et de Le Corbusier à Firminy

Eglise St Pierre de Firminy par Le Corbusier, France
Eglise St Pierre de Firminy, France, par Le Corbusier.

Depuis sa conception en 1962, l’église St Pierre de Firminy, imaginée par Le Corbusier, était restée inachevée faute de trouver le matériau adéquat dont les performances reproduiraient fidèlement les lignes obliques dessinées par l’architecte. En 2006, c’est chose faite ! Lafarge a permis l’achèvement posthume de sa construction grâce à Agilia®, notre béton auto-plaçant et auto-nivelant. 

 

Le béton sous toutes ses formes : une sélection de réalisations clés

  • 1931 : La Villa Savoye à Poissy (France) marque l’histoire de l’architecture. Elle est l’archétype du plan libre, et applique les cinq points d’ « une architecture moderne » définie par Le Corbusier.
  • 1952 : La Cité Radieuse de Marseille (France), sa première unité d’habitation.
  • 1952- 1959 : Complexe administratif de Chandigarh (Inde) composé de la Haute Cour, du Secrétariat et de l’Assemblée de cette ville nouvelle dont il prend en charge l’urbanisme entier.  
  • 1955 : Chapelle Notre Dame du Haut à Ronchamp (France), son premier édifice religieux, classée monument historique.
 

Les bétons innovants Lafarge au service de l’architecture