Le chiffre d'affaires brut recule de 1,4 % au 30 juin 2001, en progression de 1,9 % sur des bases comparables

26.07.2001
 

Le chiffre d'affaires de LAFARGE (Euronext : LG ; NYSE : LR) s'est élevé à 5 578 millions € au 30 juin 2001, en léger retrait (-1,4% ; -78 millions €) par rapport au premier semestre 2000.

  • La variation d'activité, hors effet de change et de périmètre, est de : +1,9%
    (-1,2% au premier trimestre et 4,2% au second).

    1/Ciment :

    Les ventes de la Branche ont progressé de 6% (1,8% au premier trimestre et 9,2% au second). En Europe, l'activité a été très bien orientée en Espagne, est demeurée stable en France dans un environnement de prix favorable, mais reste difficile en Allemagne. L'Amérique du Nord a enregistré une bonne performance au second trimestre, durant lequel la demande s'est bien tenue. D'une manière générale, l'activité dans les pays émergents est demeurée soutenue, à l'exception principalement de la Turquie et de l'Egypte où la pression sur les prix reste forte.

    2/Granulats & Béton :

    La Branche a enregistré une progression de 3,2% de son chiffre d'affaires (0,3% au premier trimestre et 5,1% au second) qui s'explique notamment par un bon niveau d'activité en Amérique du Nord.

    3/Toiture :

    Le chiffre d'affaires de la Branche Toiture a reculé de 8,6% (-12,7% au premier trimestre et -5,4% au second trimestre). Les effets de la baisse du marché allemand de la construction continuent de peser lourdement sur l'activité de la Branche.

    4/Plâtre :

    Les ventes de la Branche ont reculé de 4% (-2% au premier trimestre et -5,8% au second). Les prix aux Etats-Unis se sont encore inscrits en baisse au cours du second trimestre, tombant à un niveau moyen cumulé de 63 $ par unité. Hors Etats-Unis, les ventes ont progressé de 6%.

  • L'effet périmètre net est de -4.3%.

    La réduction du chiffre d'affaires correspondant aux désinvestissements s'élèvent à 577 millions €, principalement due à la cession de la majorité de la Branche Matériaux de Spécialités.

    Les développements récents ont apporté 305 millions € de chiffre d'affaires supplémentaire. Il s'agit principalement des activités granulats et asphalte de Warren au Canada, de Raymond Cement en Inde et de l'impact des deux nouvelles usines de plaques de plâtre aux Etats-Unis.

  • L'effet de change est positif à 1%.

    L'appréciation du dollar de +1,5% a été dans une certaine mesure compensée par la pression observée sur les monnaies de certains pays émergents (ex. : real brésilien, rand sud-africain).


Chiffre d'affaires consolidé au 30 juin 2001
  30 Juin 2001
Millions €
30 Juin 2000
Millions €
Variation Dont variation activité
Ciment 2 245 2 045 +9,8% +6 %
Granulats & Béton 1 952 1 682 +16% +3,2%
Toiture 728 768 -5,2% -8,6%
Plâtre 540 504 +7% -4,0%
Autres 113 657 -82,7% +5 %
Total 5 578 5 656 -1,4% +1,9%

(Ces chiffres ne comporte pas ceux de Blue Circle consolidé à partir du 11 juillet 2001)

"Après un hiver 2000 où les conditions climatiques très douces avaient permis un chiffre d'affaires exceptionnel, le premier trimestre 2001 a été marqué par des conditions plus rigoureuses. Le second trimestre qui retrouve une base plus normale manifeste la poursuite de la croissance. Les Branches Ciment et Granulats & Béton ont poursuivi leur croissance avec des évolutions de prix favorables".


Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge emploie 85 000 employés dans 75 pays et détient des positions de premier plan dans chacune de ses quatre branches : Ciment, Granulats & Béton, Toiture et Plâtre.

 

Le communiqué de presse (pdf, 83.54 Ko)