Lafarge : résultats 2000 en forte hausse

01.03.2001
 

 

Résultat d'exploitation : + 17 %
Résultat net : + 18 %

Le Conseil d'Administration de Lafarge, réuni mercredi 28 février 2001, sous la présidence de Bertrand Collomb, a arrêté les comptes de l'exercice 2000.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 16%, à 12 216 millions d'euros, notamment du fait :

 

  • D'excellentes ventes en Europe, à l'exception de l'Allemagne
  • De prix favorables, notamment au Brésil, aux Philippines, en Italie et en Pologne
  • De l'intégration des nouvelles acquisitions

Le résultat d'exploitation courant a atteint 1 905 millions d'euros, soit une progression de 17% qui s'explique principalement par :

 

  • Une augmentation de la contribution des pays émergents, en particulier en Asie
  • Une bonne maîtrise des coûts énergétiques
  • L'intégration réussie des nouvelles acquisitions

Le résultat net part du Groupe s'élève à 726 millions d'euros, en augmentation de 18%. Le bénéfice net par action augmente de 10% à 6,8 euros. Le Groupe a adopté en 2000 la méthode globale de comptabilisation de l'impôt différé. A méthode comparable, après retraitement des résultats 1999, la croissance du bénéfice par action s'élève en 2000 à 25%.
Il sera proposé à l'Assemblée Générale des Actionnaires du 28 mai prochain de porter le dividende de 2,05 à 2,20 euros par action, auquel s'ajoutera l'avoir fiscal. Les actions émises lors de l'augmentation de capital de janvier 2001 donnent aussi droit à ce dividende. Les actionnaires pourront recevoir leur dividende en espèces ou en actions.

RESULTAT D'EXPLOITATION COURANT

Branche Ciment
(Résultat d'exploitation courant : 1 167 millions d'euros, + 29%)

2000 a été caractérisée par une hausse globale de 9% en Europe occidentale et en Amérique du Nord, malgré le ralentissement économique dans la deuxième moitié de l'année en Amérique du Nord et la faiblesse du marché de la construction allemand. La part des résultats provenant des pays émergents a augmenté de façon significative et représente maintenant 39% des résultats de la Branche, contre 29% en 1999. Une très forte croissance des résultats a été enregistrée en Pologne, au Brésil et au Vénézuela ainsi qu'un retournement favorable en Roumanie et aux Philippines. Cette progression confirme le succès de la stratégie de développement de Lafarge dans les pays émergents.

Les nouvelles acquisitions en Corée du Sud (Halla Cement) et en Inde (Tisco) ont ensemble contribué à plus de 30 millions d'euros de profits supplémentaires. Par ailleurs, une participation d'environ 10% a été acquise pendant l'année dans la société cimentière portugaise Cimpor.

Branche Granulats & Béton
(Résultat d'exploitation courant : 309 millions d'euros, + 24%)

Grâce à l'effet de la mise en œuvre complète des synergies avec Redland et au succès du programme d'amélioration des performances, la Branche a connu une très bonne année en France.

En Amérique du Nord, Lafarge a effectué plusieurs acquisitions dans les domaines des granulats et du bitume. Ces acquisitions présentent un potentiel de fortes synergies avec les activités déjà existantes.

 

Branche Toiture
(Résultat d'exploitation courant : 219 millions d'euros : - 6%)

La faiblesse persistante du marché de la construction en Allemagne explique la diminution des résultats allemands. Pour faire face à cette situation, des mesures de restructuration ont déjà été annoncées.

Les résultats des autres pays européens ainsi que ceux des pays émergents et des Etats-Unis, ont fortement progressé.

Le développement des activités s'est poursuivi avec l'acquisition d'une position de leader dans la tuile terre cuite en Allemagne et l'ouverture de nouvelles usines de tuiles dans plusieurs pays.

Branche Plâtre
(Résultat d'exploitation courant : 60 millions d'euros, - 53%)

Après une année record en 1999, l'année 2000 a été difficile. En Europe occidentale, l'augmentation des coûts de l'énergie et des matières premières, n'a pu être compensée par une hausse des prix de vente que dans la dernière partie de l'année.

Mais la plus grande part de la baisse du résultat d'exploitation est due à la situation nord-américaine, caractérisée par une chute brutale des prix de la plaque de plâtre, la hausse des coûts de l'énergie et des matières premières, et les coûts exceptionnels de démarrage des deux nouvelles usines de plaques au Kentucky et en Floride.

Les résultats des pays émergents ont progressé de façon significative. Les récentes augmentations de prix en Europe conjuguées à l'amélioration attendue de la performance, aux bas coûts de production des nouvelles usines aux Etats-Unis et aux synergies provenant des nouveaux développements, devraient entraîner une amélioration significative de la performance de la Branche en 2001.

Branche Matériaux de Spécialités
(Résultat d'exploitation courant : 150 millions d'euros, + 23%)

La Branche a poursuivi l'amélioration de ses marges dans des conditions de marché globalement favorables.

Rappelons que l'essentiel des actifs des Matériaux de Spécialités a été vendu à la fin 2000 à une nouvelle société appelée Materis dont Lafarge détient une participation de 34,69%.

PERSPECTIVES POUR 2001

Pour l'année 2001, les tendances devraient être positives avec la prévision d'une croissance des marchés en Europe, à l'exception de l'Allemagne, une tendance relativement stable aux Etats-Unis et une croissance significative dans les pays émergents. Les prévisions d'évolution des prix sont quant à elles globalement favorables.

 

 

Pour Bertrand Collomb, Président Directeur Général de Lafarge, "avec une croissance continue des résultats, 2000 a été à nouveau une année de très grand succès pour Lafarge. La force du Groupe et sa présence mondiale lui ont permis de surmonter les hausses imprévues des prix de l'énergie ainsi que les fluctuations de certains marchés comme l'Allemagne et les Etats-Unis ".

" L'acquisition de Blue Circle Industries PLC constituera en 2001 une étape majeure dans le développement de Lafarge qui confirmera son rôle de leader mondial du ciment et des matériaux de construction ".

 


Chiffres clés au 31 décembre 2000
2000
Millions d'Euros
1999
Millions d'Euros
%
Résultat brut d'exploitation(EBITDA) 2 592 2 222 + 17
Résultat d'exploitation courant 1 905 1 630 + 17
Résultat net part du Groupe 726 614 + 18

 


Chiffres clés des actions au 31 décembre 2000
2000
Euros
1999
Euros
%
Bénéfice net par action 6,78 6,19 + 10*
Dividende net par action 2,20 2,05 + 7

 

(*) + 25% après retraitement des résultats 1999 dû à l'adoption de la méthode globale de comptabilisation de l'impôt différé.

 

Le communiqué de presse (pdf, 67.71 Ko)