Lafarge : Résultat net 1999 : + 32 %

09.03.2000
 

Le Conseil d'Administration de Lafarge, réuni jeudi 9 mars sous la présidence de Bertrand Collomb, a arrêté les comptes de l'exercice 1999.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 7,4%, à 10 528 millions d'euros, notamment en raison de l'intégration des acquisitions récentes et de l'augmentation des ventes dans les pays industrialisés.

Le résultat d'exploitation courant a atteint 1 630 millions d'euros, soit une progression de + 17%. Toutes les Branches du Groupe ont progressé et il est intéressant de noter tout particulièrement :

 

  • la hausse de l'activité en Espagne, en France et plus généralement en Europe Occidentale ;
  • un contexte de croissance et de hausse des prix en Amérique du Nord ;
  • un début de reprise en Asie, principalement en Corée du Sud.

Le résultat net part du Groupe s'élève à 614 millions d'euros (+ 32%). Le bénéfice net par action ressort à 6,2 euros (+ 26%).

Il sera proposé à l'Assemblée Générale des actionnaires du 25 mai prochain de porter le dividende de 1,83 à 2,05 euros par action, auquel s'ajoutera l'avoir fiscal. Les actionnaires pourront percevoir leur dividende en espèces ou en actions.

PROGRESSION DES RESULTATS DANS CHACUNE DES BRANCHES

En 1999, les cinq Branches du Groupe ont fait progresser leurs résultats et ont poursuivi leur déploiement international :

La Branche Ciment (Résultat d'exploitation courant : 938 M euros, + 15%) a obtenu une croissance élevée des ventes en France et en Espagne et des résultats records en Amérique du Nord, dans un contexte favorable de demande et de prix. Dans les Nouveaux Pays Industrialisés, on note la bonne performance des résultats de la Branche en Pologne et en Jordanie.

En Egypte, Lafarge et Titan ont pris le contrôle de la cimenterie de Beni Suef, dont la capacité sera doublée dès 2002. Lafarge et Blue Circle Industries ont également acquis la majorité des actions d'Hima Cement, principal producteur en Ouganda. Le Groupe s'est implanté en Inde et a lancé la marque Lafarge Cement dans l'est du pays. Au Mexique, Lafarge a fait l'acquisition de Cementos Portland Blanco de Mexico (CPBM). En 1999, Lafarge a négocié l'accord qui lui a récemment permis de devenir le premier actionnaire de RH Cement en Corée du Sud.

La Branche Granulats & Béton (Résultat d'exploitation courant : 249 M euros, + 7%) a connu une amélioration de sa rentabilité, due à une augmentation des marges provenant de meilleures conditions de marché dans les pays industrialisés. Elle a bénéficié d'une très bonne année en France, grâce au plein effet des synergies avec Redland et au succès de son programme d'amélioration de la performance du béton.

En Amérique du Nord, Lafarge a réalisé plusieurs acquisitions de taille moyenne, de granulats et d'asphalte, en forte synergie avec ses opérations existantes.

La Branche Toiture (Résultat d'exploitation courant : 248 M euros, + 5%) a enregistré une bonne progression en Europe et a bénéficié des effets positifs de ses plans de réduction des coûts. Lafarge a poursuivi la croissance de ses activités aux Etats-Unis et dans les Nouveaux Pays Industrialisés. Plus précisément, la Branche a continué le développement de ses activités dans le domaine des accessoires et des cheminées et ce, dans toute l'Europe.

En fin d'année, Lafarge a pris le contrôle à 100% de ses activités toiture en rachetant les parts détenues par les actionnaires minoritaires de Lafarge Braas GmbH.

 

La Branche Plâtre (Résultat d'exploitation courant : 124 M euros, + 59%) a fait croître ses volumes dans tous les pays, notamment en Amérique du Nord et en Asie, avec une première année de succès en Corée du Sud.

En 1999, la Branche a porté à 100% sa participation dans le capital de Pioneer Plasterboard, société spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de plaques de plâtre en Australie.

La Branche Matériaux de Spécialités (Résultat d'exploitation courant : 115 M euros, + 47%) a progressé dans chacune des Activités pour l'industrie et la construction. Des progrès significatifs ont été réalisés pour les Activités de matériaux de construction, l'objectif étant de devenir un leader international.

Lafarge Mortiers a acquis la société argentine Klaukol, devenant un des leaders des mortiers de ce marché.

PERSPECTIVES 2000

Dans la perspective de l'acquisition de Blue Circle Industries PLC, Lafarge connaîtra en 2000 une étape majeure de son développement, qui donnera naissance au premier producteur mondial de ciment.

Suivant un processus que le Groupe a su mettre en œuvre à plusieurs reprises, notamment à l'occasion de l'intégration réussie de Redland, l'accent sera mis en 2000 sur une intégration rapide, harmonieuse et efficace des activités de Blue Circle, mettant en œuvre les synergies et les opportunités de création de valeur liées à cette acquisition.

D'autre part, les marchés devraient être globalement bien orientés avec des améliorations attendues dans les régions du monde qui ont connu des conditions encore défavorables en 1999.

 

Pour Bertrand Collomb, "1999 a été pour Lafarge une excellente année, confirmant la capacité du Groupe à conjuguer progrès de rentabilité et développement mondial. Avec l'opération Blue Circle et une conjoncture très favorable, 2000 s'annonce comme une nouvelle année de progrès pour le Groupe ".


Chiffres clés au 31 décembre 1999
1999
Millions d'Euros
1998
Millions d'Euros
%
Résultat d'exploitation courant 1 630 1 397 + 17%
Résultat net part du Groupe 614 466 + 32%
Marge brute d'autofinancement 1 495 1 282 + 17%

 


Chiffres clés des actions au 31 décembre 1999
1999
Euros
1998
Euros
%
Bénéfice net par action 6,20 4,93 + 26%
Dividende net par action 2,05 1,83 + 12%

 

 

Le communiqué de presse (pdf, 84.2 Ko)