Lafarge rénove la plus grande favela du Brésil

A l’occasion de la Journée mondiale de l’Habitat, coup de projecteur sur le programme mené par Lafarge Brésil pour rénover Rocinha, la plus grande favela du pays, située dans la ville de Rio de Janeiro. Notre équipe brésilienne y développe un modèle d’entreprise sociale adaptée à l’amélioration des logements, ainsi que des formations aux métiers de la construction et des microcrédits !

03.10.2014
 

Avec ses 100 000 habitants, Rocinha est la plus grande favela du Brésil et même d'Amérique du Sud. C'est aussi une véritable "ville dans la ville", avec ses 30 000 logements à flanc de colline sur les hauteurs de Rio. Les conditions de vie y sont difficiles : bâties par une main d'œuvre non qualifiée, sans assistance technique, et à l'écart des services publics et des règles d'urbanisme de la ville de Rio, les habitations souffrent de problèmes de ventilation, de luminosité et de salubrité.

 

Lafarge Brésil a décidé d'agir ! En partenariat avec le cabinet de conseil en entrepreneuriat social InovaUrbis, l'université d'architecture de Rio et l'organisme de microcrédit Social Cred, nos équipes brésiliennes ont lancé un projet pour aider les habitants de Rocinha à rénover leurs logements: redistribution des pièces, amélioration de l'étanchéité et de la ventilation, agrandissement, etc.

 

Le principe ? Un package de 3 services :

  • Des formations de la main d’œuvre, assurées par Lafarge en association avec des ONGs, des institutions publiques brésiliennes et des universités. Ces formations permettent aux communautés locales d’améliorer leurs connaissances en construction et parfois de monter une nouvelle affaire dans ce domaine. Certaines sessions ont même été réservées aux femmes de tous âges !
  • Une offre complète de solutions standards pour l’amélioration des logements, calibrées sur différents critères dont le degré de rénovation nécessaire pour le logement concerné et la capacité d'investissement de ses habitants. Après une étude de l'unité d'Architecture et d'Urbanisme de l'Université de Rio de Janeiro (FAU/UFRJ), les habitants reçoivent le plan d'amélioration le mieux adapté à leur situation.
  • Des microcrédits : les habitants de la favela ont des revenus suffisants pour investir dans ces rénovations. Afin de les y encourager, Lafarge travaille à la constitution d’un fonds dédié au programme de microcrédit pour le logement. Le premier pilote a lieu en association avec Inova Urbis, qui joue le rôle d’intermédiaire entre les habitants et l'organisme Social Cred, l’institution financière qui propose des crédits.
     

 

Le projet mené sur 178 logements à Rocinha est le premier pilote du Groupe. 10 d'entre eux ont été pré-sélectionnés pour les premiers projets d'intervention. L'ambition à terme est d'étendre ce projet à d'autres zones de la ville et à travers le Brésil, ce qui contribuera à renforcer notre marque Mauá et à augmenter nos ventes de ciment en sac.

 

C'est comme cela que nous contribuons à construire des villes meilleures !