Lafarge renforce sa R&D avec le Centre Technique d'Europe Occidentale pour le Ciment

09.10.2003
 


Lafarge, leader mondial des matériaux de construction, annonce l'ouverture du nouveau Centre Technique d'Europe Occidentale (CTEO), dédié aux produits cimentiers, qui vient renforcer son dispositif R&D.

Situé dans le pôle technologique de Lafarge, à l'Isle-d'Abeau (près de Lyon), un des plus importants au monde dans le secteur des matériaux de construction, le CTEO regroupe les équipes de Recherche et Développement ciment pour la France, l'Espagne, l'Italie, le Royaume-Uni et le Maroc. Ce regroupement géographique vient compléter l'organisation en réseau régional des centres techniques cimentiers. Ce centre, installé dans des nouveaux locaux de 5000 m2, emploie une équipe de 90 personnes de 6 nationalités différentes. Il a pour missions d'améliorer les performances des usines cimentières et de travailler à l'assistance et au développement de produits existant en fonction d'applications spécifiques à sa zone. Son périmètre d'intervention couvre 27 usines cimentières et 6 stations de broyage, ayant une capacité totale de 27 millions de tonnes.
Lafarge souhaite ainsi renforcer ses moyens technologiques et de R&D dans le domaine du ciment, tout en s'impliquant davantage sur une zone géographique où se situe un des enjeux majeurs de l'évolution des matériaux de construction.

Le Centre Technique d'Europe Occidentale : des missions multiples pour l'amélioration des qualités du ciment
Le ciment est un matériau complexe, utilisé de façons multiples, réclamant un investissement permanent pour une meilleure compréhension de son comportement. Pour cela, le Centre Technique d'Europe Occidentale a plusieurs missions :

  • permettre le transfert des connaissances et des savoir-faire techniques entre les pays et les sites de sa zone, en répertoriant les meilleures pratiques et en assurant leur diffusion,
  • fournir l'assistance pour l'expertise et l'amélioration des performances des usines dans tous les domaines, dans le respect de la sécurité des hommes et des installations : coût, procédé, qualité, environnement et choix des investissements,
  • assurer à tous les sites de la zone, un haut niveau d'assistance et d'expertise, dans tous les champs techniques fondamentaux du métier cimentier,
  • assister et guider les usines dans l'étude et la réalisation de leurs investissements internes dans le but de garantir la validité technique et l'efficacité économique des solutions.

Le Centre Technique d'Europe Occidentale : actions et moyens
Pour mener à bien ces missions, le CTEO s'appuie sur des experts de haut niveau, compétents dans les domaines techniques fondamentaux du métier cimentier : procédé, maintenance, mécanique, électricité, Génie Civil et environnement.
Dans le cadre du lancement du programme de performance de la branche ciment, le CTEO est très impliqué dans toutes les actions d'améliorations des usines que ce soit dans le domaine industriel, marketing ou de développement durable.
Pour cela, le CTEO dispose de son propre laboratoire au service des unités de sa zone. Il travaille en particulier sur la maîtrise de la qualité et de la régularité des ciments et sur leur différenciation en fonction des qualités d'usage attendues par le client. On peut citer, entre autres exemples, les ciments utilisés pour le viaduc de Millau, la différenciation des ciments utilisés dans les gammes de béton auto-plaçants Agilia® ou l'appui au développement commercial de Ductal®.
Enfin, grâce à sa situation dans le Pôle Technologique de Lafarge, le laboratoire du CTEO bénéficie du support des chercheurs du Laboratoire Central de Recherche.

Une organisation technique par zones
La R&D du groupe Lafarge est organisée autour du Laboratoire Central de Recherche et d'un réseau de centres techniques par branche. Le CTEO est un des 5 centres techniques que compte la branche Ciment dans le monde. Il vient compléter un réseau composé de centres à Montréal, pour l'Amérique du Nord, à Vienne, pour l'Allemagne, l'Europe centrale et orientale, à Kuala-Lumpur pour l'Asie et un autre centre, basé lui aussi à l'Isle-d'Abeau, pour l'Amérique Latine, l'Afrique et le Proche & Moyen Orient.
Cette organisation technique par grandes régions vise à mettre à la disposition des 115 cimenteries Lafarge réparties dans le monde, des réseaux d'experts à proximité pour pouvoir intervenir rapidement. Regroupés en un petit nombre, les centres techniques ont une taille critique permettant de concentrer les expertises tout en assurant un échange permanent inter-centres.

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge emploie 77000 personnes dans 75 pays. Lafarge occupe des positions de premier plan dans chacune de ses quatre branches : Ciment, Granulats & Béton, Toiture et Plâtre. En 2002, Lafarge a réalisé un chiffre d'affaires de 14, 6 milliards d'euros.

 

 

Contacts presse
Communication
Véronique Doux
Tél : 33-1 44 34 19 47
veronique.doux@lafarge.com
CLC Communications
Tél : 33-1 42 93 04 04
Jérôme Saczewski : j.saczewski@clccom.com
Virginie Adam : v.adam@clccom.com
 
  • Le communiqué de presse (pdf, 89.56 Ko)
  • Télechargez la fiche d'identité R&D (pdf, 104.71 Ko)
  • La fiche d'information R&D (pdf, 92.15 Ko)