Lafarge renforce sa présence au Brésil suite à la cession de sa participation dans Cimpor à Votorantim

Euronext Paris : LG
24.02.2010
 

Lafarge annonce qu’il recevra des actifs cimentiers brésiliens en contrepartie de la vente à Votorantim le 3 février de sa participation de 17,28% dans le groupe portugais Cimpor. Les modalités de paiement étaient dépendantes de l’issue de l’offre publique d’achats en cours sur ce dernier.

 

Ces actifs font du Groupe l’un des trois premiers opérateurs cimentiers au Brésil avec 7 millions de tonnes sur un marché dynamique, en croissance annuelle moyenne de 5%. Ils permettent à Lafarge, déjà présent avec 4 usines et une station de broyage, d’établir de nouvelles positions sur des marchés régionaux à forte croissance tels que le Nord-Est et le Mid-West, tout en renforçant sa présence autour de Rio de Janeiro dont les perspectives liées aux JO de 2016 et à la Coupe du Monde de Football de 2014 sont prometteuses.

 

Cette acquisition bénéficiera des synergies avec les opérations actuelles du Groupe et de la croissance du marché et aura un impact positif dès 2010 sur le résultat net par action et le ROCE. Elle devrait augmenter le résultat brut d’exploitation de Lafarge au Brésil à hauteur de 85 M€ dès 2011 et de plus de 100M€ en 2012.

 

Cette transaction a permis au Groupe de débloquer sa participation minoritaire dans Cimpor tout en se renforçant au Brésil où Lafarge est présent à travers ses 4 activités : Ciment, Béton & Granulats et Plâtre avec aujourd’hui 1 200 collaborateurs.

 

Cette dernière étape de la transaction entre Lafarge et Votorantim est notifiée aux autorités brésiliennes de la concurrence.

 

 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES


A propos de Votorantim

Votorantim est l’un des plus grands conglomérats industriels d’Amérique Latine, présent dans les secteurs du ciment et du béton, de l’énergie, de l’acier, des métaux (aluminium, zinc et nickel), du papier, du jus d’orange, et des services financiers, parmi d’autres. Votorantim Cimentos, l’unité Ciment et Béton du groupe, se situe parmi les dix premières entreprises mondiales de ciment, béton et granulats. Au Brésil, elle est leader sur son marché, et possède huit unités de production hors du Brésil, dont deux au Canada, cinq aux Etats-Unis et une en Bolivie (Puerto Suarez). Par ailleurs, l’entreprise détient 15% de l’entreprise chilienne Cementos Bio Bio, ainsi qu’une participation de 38% dans les entreprises argentine Cementos Avellaneda et uruguayenne Cementos Artigas S/A. Votorantim, entreprise brésilienne toujours familiale fondée en 1918, est présente dans 16 pays.

 

A propos de Lafarge

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans chacune de ses activités : Ciment, Granulats & Béton et Plâtre. Avec 78 000 collaborateurs dans 78 pays, le Groupe a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de 15,9 milliards d'euros. En 2010, pour la sixième année consécutive, Lafarge est répertorié dans la liste des 100 multinationales les plus engagées en matière de développement durable. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

 

Ce document peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment ceux décrits dans le Document de Référence de la Société disponible sur son site Internet (www.lafarge.com). Elles ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui peuvent en différer sensiblement. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces informations.

Des informations plus complètes sur Lafarge peuvent être obtenues sur son site Internet (www.lafarge.com). Ce document ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres Lafarge.

 
 

Le communiqué de presse (pdf, 76.9 Ko)