Lafarge publie son chiffre d'affaires pour le 1er semestre 2003.

24.07.2003
 

  • Chiffre d'affaires en repli de 11,9% à 6.350 M€ contre 7.203 M€
  • L'appréciation de l'euro se traduit par un effet de change négatif : -10,9%
  • Légère augmentation du chiffre d'affaires à périmètre et change constants : +0,8%

Le chiffre d'affaires au 30 juin 2003 est en recul de 11,9% à 6.350 M€, contre 7.203 M€ au 30 juin 2002, essentiellement en raison d'importantes variations de change qui ont eu un impact de -10,9% sur les ventes. L'effet de périmètre net sur le chiffre d'affaires représente -1,8% et tient en grande partie aux cessions réalisées en 2002. Le chiffre d'affaires à périmètre et change constants est en hausse de +0,8% au 30 juin.

Les ventes au premier semestre ont été globalement en repli dans l'hémisphère nord par rapport à 2002 en raison d'un hiver particulièrement rigoureux, malgré une reprise encourageante en juin 2003.

L'évolution du chiffre d'affaires par branche, à périmètre et change constants et avant élimination des ventes inter-branches, est la suivante :

CIMENT : + 0,9%
Le chiffre d'affaires a augmenté de +0,9% au premier semestre (-3,4% au premier trimestre et +3,0% au second trimestre).

Après les conditions hivernales particulièrement rigoureuses rencontrées dans l'hémisphère nord au premier trimestre, et un redémarrage timide observé en avril et mai, l'activité a donné quelques signes de reprise en juin. A fin juin, les ventes étaient stables dans leur ensemble en Europe occidentale. Une forte croissance a été enregistrée en Espagne, où le marché de la construction connaît une forte expansion, et en Grèce, où les ventes ont atteint des chiffres record dans la perspective des Jeux olympiques. La France et le Royaume-Uni ont affiché un certain redressement en juin, tandis que la faiblesse persistante des prix a continué de peser sur les ventes en Allemagne. Après un hiver rude et long, l'Amérique du Nord a connu un printemps pluvieux qui a retardé le démarrage de la saison dans la construction. Les ventes sont donc en baisse au premier semestre. Les prix aux Etats-Unis ont légèrement baissé, notamment en raison d'une concurrence sur les prix dans le Sud-Est et le Nord-Est. Les prix ont en revanche affiché des évolutions favorables au Canada.

Des tendances positives ont été globalement enregistrées dans le reste du monde. En particulier, de bonnes conditions de marché ont favorisé une forte croissance en Roumanie, au Maroc, en Jordanie et en Afrique. Des tendances favorables en termes de prix dans une bonne partie de l'Amérique latine, en Corée du Sud ainsi qu'en Inde ont permis de compenser une baisse générale des volumes. La Malaisie a montré des signes de reprise au second trimestre, malgré la poursuite d'une pression sur les prix. Les zones de faiblesse sont toujours les mêmes : les Philippines où les prix sont très bas, le Venezuela dont la situation économique instable se solde par un effondrement des volumes et la Pologne avec un marché de la construction toujours déprimé.

GRANULATS & BETON : +1,9%

Les ventes ont progressé de +1,9% au premier semestre (-0,6% au premier trimestre et +3,3% au second trimestre).

En Europe occidentale, le chiffre d'affaires a augmenté essentiellement grâce au Royaume-Uni et à l'Espagne. Au Royaume-Uni, l'activité asphalte et revêtement routier a bénéficié de nombreux contrats en cours et les ventes de béton ont également enregistré un bon niveau de croissance. L'Espagne continue d'afficher des ventes record. En France, le chiffre d'affaires est légèrement en repli à fin juin, malgré une tendance favorable des prix. En Amérique du Nord, les ventes de granulats et de béton aux Etats-Unis ont accusé un repli essentiellement dû à de mauvaises conditions climatiques et à un ralentissement de la demande. Le Canada, qui bénéficie d'un marché de la construction plus fort, a affiché une bonne croissance des ventes de béton, alors que les ventes de granulats ont souffert de conditions climatiques défavorables dans l'Est du pays et en Alberta.


TOITURE : -1,7%

Le chiffre d'affaires de la Branche Toiture est en baisse de -1,7% au titre du premier semestre (-3,2% au premier trimestre et -0,6% au second trimestre).

Les ventes en Europe de l'Ouest sont en repli, malgré la hausse observée au Royaume-Uni, en Italie et en Autriche. Le ralentissement des ventes a persisté en France, en Allemagne, en Scandinavie et au Benelux, notamment pour les tuiles en béton. Les ventes d'accessoires de couverture sont en légère baisse. On note également une légère amélioration des ventes de cheminées.
Aux Etats-Unis, les ventes ont poursuivi leur progression.


PLATRE : +1,8%

Le chiffre d'affaires a augmenté de +1,8% au premier semestre (+1,9% au premier trimestre et +1,6% au second trimestre).

La progression des ventes tient à une croissance globalement positive en Europe de l'Ouest et en Asie, qui compense le tassement des ventes observé en Allemagne, en Pologne et en Amérique du Nord. Dans cette dernière région, les volumes ont été affectés par une diminution des programmes de construction commerciale. Les prix ont évolué à la hausse, s'établissant en moyenne à 97 USD en milliers de pieds carrés en juin.


EFFETS DE CHANGE NEGATIFS : -10,9%, soit 791 M€

Les variations de changes ont eu un impact notable sur le chiffre d'affaires au premier semestre 2003. La forte appréciation de l'euro a eu une incidence significative sur le chiffre d'affaires réalisé dans les devises suivantes : dollar américain (314 M€), livre sterling (68 M€), dollar canadien (60 M€), réal brésilien (58 M€) et ringgit malais (47 M€).


EFFETS DE PERIMETRE : -1,8%, soit 110 M€

Le chiffre d'affaires lié à des acquisitions réalisées au premier semestre s'élève à 114 M€. Les cessions et le changement de méthode de consolidation du Maroc se sont soldés par une diminution des ventes de 224 M€.


Chiffre d'affaires consolidé au 30 juin 2003
  30/06/2003 Millions € 30/06/2002 Millions € Variation A périmètre et taux de change constants A périmètre et taux de change constants avant éliminations entre branches
Ciment 3.031 3.551 -14,60% 0,20% 0,90%
Granulats & Béton 1.980 2.218 -10,70% 2% 1,90%
Toiture 679 722 -6,00% -1,70% -1,70%
Plâtre 593 604 -1,70% 1,50% 1,80%
Autres 67 108 -38% 12,50% 12,50%
TOTAL 6.350 7.203 -11,9% 0,8% NA

 

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge emploie 77 000 personnes dans 75 pays. Lafarge occupe des positions de premier plan dans chacune de ses quatre branches : Ciment, Granulats & Béton, Toiture et Plâtre. En 2002, Lafarge a réalisé un chiffre d'affaires de 14,6 M€.

Lafarge publiera ses résultats du premier semestre 2003 le 4 septembre 2003 (avant l'ouverture d'Euronext).

Pour diffusion simultanée aux Etats-Unis et dans le reste du monde.

Contacts
Communication Relations investisseurs
Véronique Doux
Tél : 33-1 44 34 19 47
veronique.doux@lafarge.com
James Palmer
Tél : 33-1 44-34-11-26
james.palmer@lafarge.com
Brunswick Stéphanie Tessier
Tél : 33-1 53-96-83-79
stessier@brunswickgroup.com
Danièle Daouphars
Tél : 33-1 44-34-11-51
daniele.daouphars@lafarge.com

Les informations, autres qu'historiques, contenues dans le présent communiqué de presse constituent des données à caractère prévisionnel (forward-looking statements) au sens du United States Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces données prévisionnelles ne reflètent pas nécessairement les performances futures et comportent certains risques, aléas et hypothèses ("Facteurs") difficiles à prévoir. Les résultats futurs peuvent différer sensiblement des anticipations de résultats issues de données prévisionnelles, sous l'effet de Facteurs incluant de manière non limitative: la nature cyclique des activités de la Société ; les conditions économiques nationales et régionales dans les pays où le Groupe est présent ; les fluctuations des devises ; le caractère saisonnier des activités de la Société ; le niveau des dépenses de construction sur les marchés majeurs ; la structure de l'offre et de la demande dans l'industrie de la construction ; la concurrence accrue des nouveaux entrants et des concurrents existants ; les conditions climatiques défavorables lors des périodes de forte construction; les changements et la mise en place de réglementations environnementales ou autres réglementations gouvernementales ; notre capacité à identifier, mener à bien et intégrer efficacement nos acquisitions ; notre capacité de pénétration de nouveaux marchés ; ainsi que d'autres Facteurs contenus dans le Document de référence déposé auprès de la Commission des opérations de bourse sous le numéro D.03-0375 et dans le 20-F tel qu'enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission aux Etats-Unis d'Amérique. De manière générale, la Société est soumise aux risques et aléas propres à l'industrie de la construction et à une activité de nature mondiale. Les données prévisionnelles sont présentées à la date du présent communiqué et la Société n'assume aucune obligation quant à la mise à jour de ces données prévisionnelles en présence d'informations nouvelles, dans le cadre d'événements futurs ou pour toute autre raison.

Appel conférence pour le chiffre d'affaires du premier semestre 2003
Suite à la publication du chiffre d'affaires du premier semestre 2003, une conférence téléphonique aura lieu :
Le 24 juillet 2003 à 15h30 (heure de Paris) en langue anglaise (14h30 heure anglaise, 09h30 EDT en Amérique du Nord) Les intervenants seront :
Jean-Jacques Gauthier – Directeur Général Adjoint, Finance
James Palmer – Directeur Relations Investisseurs
Danièle Daouphars - Relations Investisseurs

Si vous souhaitez participer, merci de composer :
Depuis la France +33 (0) 1 70 99 32 98
Depuis le Royaume-Uni +44 208 515 23 03
Depuis les USA +1 303 205 00 33
Depuis les USA (numéro gratuit) +1 800 257 70 63
Nom de la conférence téléphonique : "Lafarge"

Vous aurez la possibilité de réécouter l'appel conférence du 24 juillet jusqu'au 4 août, aux numéros suivants :
Depuis la France +33 (0) 1 70 99 32 95 – Code : 13995#
Depuis le Royaume-Uni +44 208 797 24 99 – Code : 921065#
Depuis les USA (numéro gratuit) +1 800 405 22 36 – Code : 546465#

 
  • Le communiqué de presse (pdf, 162.63 Ko)
  • Les tableaux des comptes (pdf, 40.75 Ko)