« Lafarge Invention Awards » : un concours européen pour stimuler l’innovation au service de la construction durable

Euronext Paris : LG
06.01.2011
 

Trois projets d'origine française, polonaise et serbe ont été récompensés hier pour la qualité de leur contenu par un jury international présidé par Bruno Lafont, Président-Directeur général de Lafarge. Les lauréats ont reçu un prix de 20 000 € chacun ainsi qu'un support de Lafarge à travers un tutorat pour accompagner le développement de leur invention.

« Lafarge Invention Awards » : un concours pour favoriser et encourager l'innovation

Créées en 2010, les « Lafarge Invention Awards » ont pour vocation de récompenser et d'accompagner les projets de chercheurs et entrepreneurs sur les matériaux de construction en relation avec des produits, procédés industriels, méthodes de construction ou services contribuant à la construction durable.

Le Groupe a ouvert ce concours à toute l'Europe en juin dernier, à travers une campagne d'information relayée localement auprès d'institutions universitaires, de recherche ou des chambres de commerce. Dix finalistes ont été sélectionnés parmi plus d'une centaine de dossiers reçus en provenance de dix-huit pays. Le jury a délibéré après une présentation de chaque finaliste venu défendre son projet hier au Pôle Technologique du Groupe, situé à Saint-Quentin Fallavier, près de Lyon.

Pascal Casanova, Directeur de la R&D de Lafarge, a précisé à cette occasion : 

« Nous pensons que toutes les contributions sont importantes pour favoriser une recherche créative. Lafarge investit énormément dans la recherche interne au Groupe, mais ce concours illustre notre volonté de nous confronter également aux idées venant de l'externe. L'aide que nous apportons à ces projets permettra de développer de nouvelles solutions qui contribueront au changement vers une construction plus durable à travers de nouvelles utilisations de nos matériaux ».

Suite au succès de cette première édition, le Groupe étendra prochainement ce concours à d'autres continents.

 Les lauréats :

 

  • Premier prix : P.R.O.M.E.S.S (Protection, Restauration des Ouvrages maritimes & Ecosystèmes Sous-marins ou Subaquatiques) - par SM2 Solutions Marines, France, représenté par Sven-Michel Lourié & Michèle Cabanis.
    P.R.O.M.E.S.S associe un récif artificiel composé de béton à base de déchets conchylicoles avec un système anti-affouillement comprenant une couche d'herbier artificiel permettant de fixer le récif. Le système mixte est rapidement colonisé par des invertébrés, des algues épiphytes et des poissons. Ce système favorise la biodiversité marine et les bancs de pêche, tout en assurant une protection anti-affouillement aux ouvrages sous-marins tels que les éoliennes offshore, les câbles et conduites sous-marines.
  • Deuxième prix : Barrière thermique - par Marek Kraczek de l'Université de Technologie de Gdansk en Pologne
    Le système de barrière thermique permet de maintenir en permanence la température intérieure d'un bâtiment à 19°C grâce à une technologie de chauffage/refroidissement indirects qui fournit de l'énergie non pas à l'air intérieur mais aux murs extérieurs du bâtiment. Le système associe un dispositif de récupération de l'énergie solaire en toiture et un circuit de stockage de la chaleur au sol pour chauffer des tubes en U en polypropylène disposés à l'intérieur des murs extérieurs. Cette disposition permet de réduire les écarts de température dans les murs extérieurs, limitant ainsi les déperditions d'énergie.
  • Troisième prix : Nouvelle technologie de construction avec un système de panneaux en béton préfabriqué à isolation continue - par M. Jovan Nikolic de Quattro Construction en Serbie
    Cette technologie innovante de construction fait appel à un système de panneaux en béton armé préfabriqué avec isolation interne, évitant les ponts thermiques* et améliorant ainsi l'efficacité énergétique. Des outils multifonctionnels sont utilisés pour fabriquer des panneaux de diverses dimensions avant l'installation sur site. Le raccordement des panneaux assure l'isolation du bâtiment à la fois « mur / mur » mais aussi « mur / plafond », réduisant la consommation d'énergie de l'ordre de 80 % grâce à la suppression des ponts thermiques.

 
* Un « pont thermique » est une déperdition d'énergie au niveau des liaisons entre les voiles de façade et les planchers de niveau intermédiaires

De plus amples informations sur le concours sont disponibles sur www.lafarge-inventionawards.com

 
L'innovation, une priorite stratégique pour Lafarge

Lafarge fait de l'innovation une priorité stratégique afin de proposer à ses clients des matériaux qui correspondent le mieux à leurs besoins, mais aussi des solutions qui répondront aux enjeux de la construction de demain. Le Groupe agit à tous les niveaux dans la chaine de construction et propose des matériaux innovants avec une plus faible empreinte environnementale, ainsi que des solutions constructives qui permettent d'augmenter l'efficacité énergétique des bâtiments et d'allonger les performances des constructions en général. Fortement engagé dans la construction durable, Lafarge y consacre plus de 50% de son budget annuel de recherche.

Informations complémentaires

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans chacune de ses activités : Ciment, Granulats & Béton et Plâtre. Avec 78 000 collaborateurs dans 78 pays, le Groupe a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de 15,9 milliards d'euros.
En 2010, pour la sixième année consécutive, Lafarge est répertorié dans la liste des 100 multinationales les plus engagées en matière de développement durable. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

 
 

Le communiqué de presse (pdf, 68.3 Ko)