Lafarge et Titan lancent une contre OPA sur la société égyptienne Amereyah Cement Company

24.01.2000
 

Le Groupe LAFARGE, associé à 50/50 avec la société grecque de matériaux de construction TITAN, vient de lancer une offre publique d'achat portant sur un minimum de 40 % et un maximum de 76 % du capital de la société égyptienne Amereyah Cement Company (ACC). Cette offre fait suite à celle annoncée le 18 janvier dernier par la société égyptienne Orascom. L'offre de Lafarge et Titan, au prix de 75,5 EGP par action, est valable jusqu'au 1er février 2000. Elle correspond à une surenchère de 14 % sur l'OPA d'Orascom.

Déjà en 1999, l'association Lafarge/Titan avait pris le contrôle de Beni Suef Company, cimenterie d'une capacité de 1,4 million de tonnes située à 120 km du Caire. Fin 1999, Lafarge et Titan annonçaient la construction d'une nouvelle ligne de production permettant de doubler la capacité de l'usine.

Amereyah Cement Company, située à 50 km à l'ouest d'Alexandrie, deuxième région en taille après Le Caire, produit 2,3 millions de tonnes et détient environ 9 % du marché national. L'usine, mise en service en 1988, comprend deux fours d'une technologie très moderne. Son effectif est de 1900 personnes.

L'acquisition d'ACC permettrait à Lafarge et Titan d'avoir un dispositif cimentier complémentaire et performant en Egypte, atteignant environ 6 millions de tonnes après l'extension de Beni Suef, soit plus de 20 % du marché égyptien.

TITAN intervient en Méditerranée, dans les Balkans et aux Etats-Unis dans le domaine des ciments, des bétons, des granulats, du transport et du négoce. Le Groupe est présent en Egypte depuis 1979 par l'intermédiaire de joint-ventures avec des partenaires locaux.

Leader mondial des matériaux de construction, LAFARGE occupe des positions de premier plan dans chacune de ses cinq Branches : Ciment, Granulats & Béton, Toiture, Plâtre et Matériaux de Spécialités. Présent dans plus de 65 pays, le Groupe fait évoluer les matériaux de construction par ses politiques d'innovation et de respect de l'environnement.

 

Le communiqué de presse (pdf, 40.38 Ko)