Lafarge et Titan Cement Company annoncent un partenariat en Egypte

17.02.1999
 

LAFARGE et TITAN CEMENT COMPANY viennent de signer un accord de joint-venture qui leur permettra d'investir conjointement sur le marché égyptien.

En décembre dernier, le Groupe LAFARGE avait remporté l'offre internationale lancée par le Gouvernement égyptien en vue de la privatisation de 76% du capital de la cimenterie de Beni-Suef. L'accord entre LAFARGE et TITAN CEMENT COMPANY prévoit qu'à l'issue de la transaction, LAFARGE vendra à TITAN CEMENT COMPANY la moitié des actions acquises aux mêmes conditions.

Située à 120 km au sud du Caire, l'usine de Beni-Suef est la plus moderne du pays. La production, lancée en 1993, a atteint 1,4 million de tonnes l'an dernier. Les deux partenaires ont l'intention d'investir dans une seconde ligne de production afin de doubler la capacité de l'usine.

Cet investissement traduit la confiance de LAFARGE et TITAN CEMENT COMPANY dans le développement du marché cimentier en Egypte, qui représente aujourd'hui près de 25 millions de tonnes.

Société grecque de matériaux de construction, TITAN CEMENT COMPANY possède sept usines réparties entre la Grèce, les Etats-Unis, la Bulgarie et la Macédoine, dont la capacité globale de production atteint environ 8 millions de tonnes par an. Présent en Egypte depuis 1979, le Groupe prévoit de vendre sur ce marché 800 000 tonnes en 1999 à travers ses terminaux de distribution d'Alexandrie et Safaga.

Leader mondial des matériaux de construction, le Groupe LAFARGE compte 65 000 collaborateurs dans 65 pays et réalise un chiffre d'affaires proche de 65 milliards de francs (près de 10 milliards d'euros). Cette acquisition est la première du Groupe en Egypte.

Cet accord a été notifié aux autorités de Bruxelles.

 

Le communiqué de presse (pdf, 39.09 Ko)