Lafarge cède ses actifs ciment, béton et granulats au Chili. Le Groupe a déjà réalisé 750M€ de désinvestissements sur un objectif 2009 de 1Md€.

Euronext Paris : LG
28.07.2009
 

Lafarge annonce la cession de ses actifs Ciment et Granulats & Béton au Chili au groupe péruvien Brescia, pour une valeur d'entreprise de 555 millions de dollars US, soit 7,4 fois l'EBITDA 2008. Lafarge détient 84% de ces actifs. Cette opération s'inscrit dans le plan global de désinvestissements du Groupe.

Lafarge est présent au Chili dans les activités Ciment et Béton & Granulats depuis 2001 à travers deux sociétés, Lafarge Chile SA et Immobiliaria San Patricio. Les actifs cédés par le Groupe incluent la cimenterie de La Calera, située à environ 100km de la capitale Santiago et dotée d'une capacité de 1,5 MT, ainsi que la station de broyage de Puerto Montt dans le sud du pays, d'une capacité totale de 300 000 tonnes. Une seconde station de broyage est actuellement en construction à Ventanas. Lafarge cède également 54 centrales à béton prêt à l'emploi, 5 carrières de granulats ainsi qu'un terminal d'importation et une unité de fabrication de mortier.

 

Lafarge Chile SA et Immobiliaria San Patricio sont des sociétés cotées à la bourse de Santiago.

La cession par Lafarge de sa participation dans ces sociétés deviendra effective le 31 août au plus tard, après le lancement de l'offre publique de rachat des minoritaires par l'acheteur pour Lafarge Chile SA.

La participation minoritaire de Lafarge dans son activité Plâtre au Chili n'est pas incluse dans cette cession.

 
Lafarge poursuit son plan de désinvestissements

Cette opération s'inscrit dans le cadre du programme de désinvestissements de 1 Md€ en 2009 annoncé précédemment par le Groupe.

Depuis l'annonce de désinvestissement du 4 mai, Lafarge a cédé d'autres actifs dans ses trois activités, notamment des activités d'asphalte au Canada et aux Etats-Unis, des carrières et sites bétons et granulats en Europe et Amérique du Nord, et la dernière cimenterie détenue en Turquie.

Le Groupe a réalisé les trois quarts de son objectif 2009 de désinvestissements : 750 M€ sur le 1 Md€ annoncé en février 2009.

Informations complémentaires

A propos de Brescia

Brescia est l'un des plus importants conglomérats péruviens. Le Groupe détient des entreprises internationales comme TASA, le numéro 1 des producteurs de farine de poisson, répondant à 6% de la demande mondiale. Son entreprise d'exploitation minière, Minsur, est le numéro 3 mondial de l'étain et opère au Pérou et au Brésil. Libertador, son activité hôtelière péruvienne, est la première chaîne d'hôtels de luxe du pays et a signé des accords commerciaux avec le réseau international Starwood. Les projets d'ouverture d'hôtels de luxe entre 2009 et 2010 se chiffrent actuellement à 100 millions $US.

Le Groupe Brescia détient également des sociétés immobilières qui assurent la construction et la gestion de centres commerciaux, d'immeubles de bureaux, de magasins de détail, et la vente de propriétés urbaines et résidentielles. Le Groupe détient plus de 2 millions de m² de surface locative et environ 1,5 million de m² de surface foncière, principalement dans la ville de Lima. Avec la société espagnole BBVA (50%), il détient Banco BBVA Continental, la deuxième banque du Pérou et le plus important administrateur de fonds de pension. Le Groupe détient en outre Rimac Seguros, la première compagnie d'assurances du pays, et d'autres entreprises de premier plan agissant dans les domaines de l'agriculture, de l'exportation de fruits, du soudage, des explosifs, de la peinture et des produits chimiques, de la santé, de la construction et d'autres activités de services.

A propos de Lafarge

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans chacune de ses activités : Ciment, Granulats & Béton et Plâtre. Avec plus de 84 000 collaborateurs dans 79 pays, le Groupe a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires de 19 milliards d'euros.
En 2009, pour la cinquième année consécutive, Lafarge est répertorié dans la liste des 100 multinationales les plus engagées en matière de développement durable. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

 
 

Le communiqué de presse (pdf, 77.55 Ko)