Lafarge cède 2% d'auto-détention

29.04.1999
 

Lafarge et deux de ses filiales étrangères (Cementia Holding et Compagnie Coppée de Développement Industriel) ont cédé, le 28 avril 1999, à des investisseurs institutionnels 1,9 million d'actions Lafarge auto-détenues, soit près de 2% du capital.

A l'issue de ce reclassement, le nombre d'actions LAFARGE, hors auto-détention, s'élève à 98,9 millions.

Le produit de la cession s'élève à 178 millions d'euros ; il contribuera au financement du programme de développement d'environ 1 milliard d'euros annoncé pour 1999.

Morgan Stanley Dean Witter est intervenu comme seul teneur de plumes dans cette opération.

Ce communiqué ne constitue ni une offre ni une sollicitation à acheter des titres. Aucune vente n'est autorisée dans un pays où une telle offre, sollicitation ou vente des titres serait illicite. Ce communiqué ne doit pas être diffusé aux Etats-Unis.

Toutes les actions ont été vendues et le présent document vous est fourni uniquement à titre d'information.

 

Le communiqué de presse (pdf, 33.41 Ko)