Lafarge Boral Gypsum in Asia (LBGA) lance la construction de deux nouvelles usines de plaques de plâtre, en Chine et en Inde

07.02.2007
 

Lafarge annonce aujourd'hui, dans le cadre de sa joint-venture avec Boral, Lafarge Boral Gypsum in Asia (LBGA), la construction de deux nouveaux sites de production de plaques de plâtres en Asie, l'un à Chengdu en Chine, dans la province du Sichuan, et l'autre en Inde, dans le Rajasthan, à proximité de New Delhi.

Ces deux sites de production, dont le démarrage est prévu au cours du premier trimestre 2008, représentent un investissement total de 28 millions de dollars US pour une capacité de près de 10 millions de m² chacune.

Ces nouvelles usines, situées au cœur de marchés à forte croissance, permettront au Groupe de renforcer de façon significative sa présence sur les marchés à fort potentiel de l'Inde et du sud ouest de la Chine.

Les solutions proposées, qui allient haute qualité, conception moderne et respect de l'environnement, sont des atouts essentiels pour la poursuite du développement du Groupe à long terme.

Autres éléments d'information :

1. Lafarge Boral Gypsum in Asia (LBGA) est une joint-venture détenue à parité par le groupe de matériaux de construction australien Boral Australia Ltd et le leader mondial des matériaux de construction Lafarge. Depuis sa création en juin 2000, LBGA s'est imposé comme le premier producteur et fournisseur de plaques de plâtre et systèmes complémentaires en Asie (hors Japon). LBGA dispose de sites de production en Chine, en Corée, en Indonésie, en Thaïlande et en Malaisie, et exporte vers de nombreux pays de la région Asie-Pacifique.

2. Les activités Plâtre de Lafarge en Chine ont débuté à Shanghai en 1996. Elles reposent sur 4 sites de production, deux à Shanghai et deux à Chongqing.

3. Lafarge est entré sur le marché chinois en 1994 et le Groupe est aujourd'hui présent en Chine à travers tous ses métiers (Ciment, Granulats & Béton, Plâtre, Toiture), avec environ 16.000 collaborateurs. Dans le ciment, Lafarge a signé en 2005 un partenariat avec Shui On Construction and Materials Ltd. pour créer la joint-venture Lafarge Shui On Cement. Cette joint-venture est aujourd'hui leader sur le marché du sud-ouest de la Chine, avec une capacité de production d'environ 20 millions de tonnes.

4. Lafarge est entré sur le marché indien en 1999, avec l'acquisition de l'activité Ciment de Tata Steel, suivie du rachat de Raymond Ciment en 2001. Lafarge compte actuellement trois sites de production de ciment en Inde : deux usines dans l'état de Chhattisgarh et une station de broyage à Jharkhand. Sa capacité de production sur le marché indien s'élève actuellement à 5,5 millions de tonnes environ et Lafarge a annoncé en 2006 le doublement de son usine de Sonadih et la construction d'une nouvelle usine dans l'Himashal Pradesh, pour porter sa production totale à 12 millions de tonnes.

A propos de Lafarge

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans chacune de ses quatre activités : Ciment, Granulats & Béton, Toiture et Plâtre. Avec 80 000 collaborateurs, le Groupe est présent dans 76 pays. En 2005, il a réalisé un chiffre d'affaires de 16 milliards d'euros.
Lafarge est la seule entreprise du secteur de la construction répertoriée dans la liste 2006 des 100 multinationales les plus engagées en matière de développement durable. Depuis de nombreuses années, Lafarge inscrit sa croissance dans le cadre d'une stratégie de développement durable : son savoir-faire concilie efficacité industrielle, création de valeur, respect des hommes et des cultures, protection de l'environnement, économie des ressources naturelles et de l'énergie. Pour faire progresser les matériaux de construction, Lafarge place le client au cœur de ses préoccupations et offre aux professionnels du secteur et au grand public des solutions complètes et innovantes pour plus de sécurité, de confort et de qualité dans le cadre de vie quotidien.

 

Les informations, autres qu'historiques, contenues dans le présent communiqué constituent des données à caractère prévisionnel (forward-looking statements) au sens du United States Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces données prévisionnelles ne reflètent pas nécessairement les performances futures et comportent certains risques, aléas et hypothèses ("Facteurs") difficiles à prévoir. Les résultats futurs peuvent différer sensiblement des anticipations de résultats issues de données prévisionnelles, sous l'effet de Facteurs incluant de manière non limitative: la nature cyclique des activités de la Société ; les conditions économiques nationales et régionales dans les pays où le Groupe est présent ; les fluctuations des devises ; le caractère saisonnier des activités de la Société ; le niveau des dépenses de construction sur les marchés majeurs ; la structure de l'offre et de la demande dans l'industrie de la construction ; la concurrence accrue des nouveaux entrants et des concurrents existants ; les conditions climatiques défavorables lors des périodes de forte construction ; les changements et la mise en place de réglementations environnementales ou autres réglementations gouvernementales ; notre capacité à identifier, mener à bien et intégrer efficacement nos acquisitions ; notre capacité de pénétration de nouveaux marchés ; ainsi que d'autres facteurs contenus dans les documents publics déposés ou enregistrés par la Société auprès des autorités boursières y compris dans le Document de Référence déposé par la Société auprès de l'AMF, ainsi que dans le "Form 20-F" enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission aux États-Unis. De manière générale, la Société est soumise aux risques et aléas propres à l'industrie de la construction et à une activité de nature mondiale. Les données prévisionnelles sont présentées à la date du présent communiqué et la Société n'assume aucune obligation quant à la mise à jour de ces données prévisionnelles en présence d'informations nouvelles, dans le cadre d'événements futurs ou pour toute autre raison.

 
 

Le communiqué de presse (pdf, 30.34 Ko)