Lafarge annonce le désinvestissement de ses activités Ciment, Béton et Granulats dans les régions turques de Marmara et Mer Noire Ouest pour 163 millions €

Euronext Paris : LG
04.05.2009
 

Le Groupe a cédé plus de 230 Millions € d'actifs depuis le 1er janvier 2009.

 

Lafarge annonce la cession de ses activités Ciment, Béton et Granulats dans les régions de Marmara et de la Mer Noire en Turquie au premier producteur cimentier turc, OYAK Cement Group, pour 163 millions €, un montant représentant 10 fois l'Ebitda 2008.

Les opérations de Lafarge dans ces deux régions comprennent une cimenterie à Darıca-Kocaeli, une station de broyage à Karadeniz Eregli-Zonguldak, neuf centrales à béton et trois carrières de granulats.

Le Contrat de Cession concerne 97,3 % de Lafarge Aslan et de ses filiales, dont Lafarge Eregli, détenu à 98,65%, et Lafarge Béton, détenu à 97,95%.  Il sera soumis à l'approbation du Conseil de la concurrence turc.

Lafarge conserve une cimenterie dans l'est du pays et reste présent dans l'activité Plâtre au travers d'une joint-venture avec Dalsan et d'une participation minoritaire dans Baticim dans la région égéenne.
 

Lafarge poursuit son plan de désinvestissement

Cette opération s'inscrit dans le cadre du programme de désinvestissements de 1 milliard € en 2009 annoncé par le Groupe.

Lafarge a récemment cédé d'autres actifs dans ses trois activités, notamment ses activités d'asphalte dans les provinces maritimes du Canada à la Municipal Enterprise Company de Halifax, ainsi que ses opérations Béton et Granulats dans la région de Zürich, en Suisse, au groupe Eberhard, pour un total de 69 M€.

Les activités canadiennes concernées par cette opération incluent quatre sites fixes et un site mobile de production d'asphalte. Les actifs vendus en Suisse sont deux carrières de granulats, deux usines de béton prêt à l'emploi et une usine de mortier.

 

Au total, le Groupe a réalisé plus de 23O millions € de désinvestissements depuis le 1er janvier 2009.
 

Informations complémentaires

A propos de OYAK
Le Groupe cimentier OYAK est le premier producteur de ciment en Turquie avec une capacité annuelle de production de clinker de 7,3 millions de tonnes et une capacité de production de ciment de 14,1 millions de tonnes. Les sociétés du groupe, Adana, Bolu, Unye et Mardin Çimento, possèdent des opérations dans six régions de Turquie et ont vendu en 2008 8,2 millions de tonnes de ciment. Outres ses activités cimentières, le groupe possède OYAK Béton, producteur de béton prêt à l'emploi et OYKA Kağıt, l'unique producteur de papier kraft et de sacs en papier en Turquie.

OYAK Ordu Yardımlaşma Kurumu (fonds de pension des forces armées), entité privée, propose à ses membres des avantages de retraite complémentaire. OYAK possède également une participation dans 26 entreprises, incluant OYAK Renault, leader du secteur automobile, et Erdemir, le leader du secteur de la sidérurgie en Turquie.

A propos de Lafarge en Turquie
Lafarge est entré sur le marché turc en 1989 par le biais de l'acquisition de 97,3 % des actions de Lafarge Aslan Çimento. Le Groupe a ensuite pénétré le marché du béton prêt à l'emploi en 1991 et développé ses activités Ciment en 1992 à Karadeniz Ereğli et à Ankara. En 1998, Lafarge a poursuivi son développement dans le domaine des granulats puis du plâtre avec Dalsan. La cimenterie de Van a rejoint Lafarge Turquie à la suite de l'acquisition d'Orascom Cement en 2008.

A propos de Lafarge
Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans chacune de ses activités : Ciment, Granulats & Béton et Plâtre. Avec plus de 84 000 collaborateurs dans 79 pays, le Groupe a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires de 19 milliards d'euros.

En 2009, pour la cinquième année consécutive, Lafarge est répertorié dans la liste des 100 multinationales les plus engagées en matière de développement durable. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

 
 

Le communiqué de presse (pdf, 88.78 Ko)