Lafarge ajuste son dispositif en Europe centrale

21.09.1999
 

LAFARGE Romcim, filiale roumaine du Groupe LAFARGE, a signé une lettre d'intention pour céder au Groupe Holderbank son usine d'Alesd, située au nord-ouest de la Roumanie. Cette cimenterie, qui a réalisé en 1998 un volume de ventes de 450 000 tonnes, fournit environ 10 % du marché roumain.

A la suite de cette opération, LAFARGE Romcim disposera de trois cimenteries (Medgidia, Tirgu Jiu et Hoghiz) de grande capacité. Sa part du marché national sera de l'ordre de 30%. Cette cession reste soumise à l'autorisation des autorités compétentes.

Par ailleurs, LAFARGE vient tout récemment de signer avec le Fonds national de privatisation ukrainien un accord au terme duquel le Groupe va acquérir une participation complémentaire de 30 % du capital de l'entreprise ukrainienne Mykolaiv Cement. LAFARGE détiendra ainsi 82% du capital de la société.

Mykolaiv Cement exploite une cimenterie située près de Lviv en Ukraine Occidentale, dont la capacité atteint 3,1 millions de tonnes. Le potentiel de l'Ukraine est important du fait de sa population (50 millions d'habitants) et des besoins à satisfaire. Il s'agit donc pour LAFARGE d'un investissement qui devrait se révéler prometteur sur le long terme.

Leader mondial des matériaux de construction, le Groupe LAFARGE compte 66 000 collaborateurs dans 65 pays et réalise un chiffre d'affaires d'environ 10 milliards d'euros.

 

Le communiqué de presse (pdf, 38.34 Ko)