Lafarge accélère sa stratégie d’innovation

Euronext Paris : LG
29.09.2010
 

Aether,  projet visant à réduire l'empreinte CO2 du ciment, reçoit le soutien financier de l'Union européenne

 

Le projet Aether, une innovation développée par Lafarge pour réduire l'empreinte CO2 du ciment, vient de recevoir le soutien de l'Union européenne pour son développement. Ce soutien s'inscrit dans le cadre du programme européen « LIFE + », un instrument de financement de projets en faveur de l'environnement, en coopération avec l'Institute for Building Materials de Pologne (MBM) et le British Building Research Establishment au Royaume-Uni (BRE). Il contribuera à la poursuite de la réduction des émissions de CO2 du Groupe.

 

Aether, une nouvelle formulation du clinker pour moins de CO2

Ce nouveau produit, un clinker, composant de base du ciment, a été testé en laboratoire, mais aussi dans un four industriel qui a permis d'en valider le potentiel. Aether pourrait représenter une alternative au Ciment Portland classique en offrant des propriétés techniques comparables, fabriqué dans un four de cimenterie traditionnel moyennant peu d'adaptations, avec, au final, une plus faible empreinte écologique globale.

Aether est une nouvelle chimie du clinker et permet à Lafarge d'aller plus loin en agissant sur deux niveaux :

  • en réduisant le taux de calcaire et en augmentant celui des gypse, argile ou bauxite, ce qui permet une réduction de 25% des émissions de CO2
  • en réduisant la température de cuisson (~1300°C) nécessaire à la réaction chimique, ce qui permet une réduction de 15% de la consommation énergétique.

Depuis plus de vingt ans, Lafarge travaille à réduire ses émissions de CO2 grâce à :

  • l'utilisation d'ajouts cimentaires comme le calcaire broyé, les cendres volantes ou le laitier, pour réduire la quantité de calcaire calciné ;
  • l'utilisation de combustibles alternatifs et l'amélioration de l'efficacité énergétique (en optimisant les process et en modernisant les usines), pour réduire la part de l'énergie fossile utilisée dans les fours.

L'innovation, axe stratégique célébré lors des 20 ans du Pole technologique

Lafarge a fait de l'innovation un axe stratégique afin de proposer à ses clients des matériaux qui correspondent à leurs besoins, mais aussi des solutions de rupture qui répondront aux enjeux de demain. Le Groupe agit sur toutes les phases de la vie du bâtiment et propose à la fois des matériaux innovants avec une plus faible empreinte environnementale, tout comme des solutions constructives qui permettront de réduire l'énergie totale dépensée par un bâtiment.

Les équipes de R&D de Lafarge, avec 500 personnes dont 250 chercheurs, célèbrent aujourd'hui les 20 ans de leur installation sur le site du Pôle Technologique de St Quentin Fallavier près de Lyon. Depuis 120 ans, elles permettent au Groupe d'avancer dans la connaissance des matériaux pour en repousser les limites techniques et esthétiques. Aujourd'hui, la R&D de Lafarge est dotée d'un budget annuel de 150 M€, consacrés à l'innovation pour construire un monde plus durable.


Informations complémentaires


Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe une position de premier plan dans chacune de ses activités : Ciment, Granulats & Béton et Plâtre. Avec 78 000 collaborateurs dans 78 pays, le Groupe a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de 15,9 milliards d'euros.
En 2010, pour la sixième année consécutive, Lafarge est répertorié dans la liste des 100 multinationales les plus engagées en matière de développement durable. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

 
 

Le communiqué de presse (pdf, 74.41 Ko)