L'accélération au coeur du 15ème rapport de développement durable de Lafarge

04.05.2015
 

Paris, 4 mai 2015 – Lafarge a publié son 15ème rapport de développement durable qui met l’accent sur l’accélération dans ce domaine, notamment pour traiter les défis liés au changement climatique.

 

Le rapport couvre les résultats de Lafarge des points de vue social, économique et environnemental en 2014, avec une actualisation des progrès réalisés vis-à-vis du programme Ambitions Développement Durable 2020 du Groupe. Il souligne aussi la démarche vis-à-vis du changement climatique et de l’énergie, l’importance de cette question pour l’activité du Groupe et la préparation de la réunion COP21. Prévue en décembre à Paris, cette réunion rassemblera les gouvernements du monde entier dans le but de trouver un accord sur des solutions visant à lutter contre le réchauffement global.

 

Cette réflexion démontre comment Lafarge transforme cette démarche pour affronter les défis du changement climatique. Cette transformation passe par le développement de solutions innovantes qui améliorent l’efficacité énergétique des bâtiments en permettant la construction de villes plus durables et en imaginant des produits nouveaux à faible émissions de carbone. Il s’agit aussi de déployer des actions visant à réduire l’empreinte et favoriser des politiques responsables en matière d’énergie et d’action contre le changement climatique.

 

Le rapport traite également de plusieurs autres « questions matérielles » pour l’activité de Lafarge telles que définies dans le Lafarge Sustainability Compass. Le Compass est une méthodologie unique mise au point par Lafarge et Accenture pour vérifier que les actions en faveur du développement durable sont réellement intégrées dans l’activité, en prenant en compte les priorités des parties prenantes et celles de l’entreprise.

 

Le Président et Directeur général de Lafarge Bruno Lafont a déclaré :

 

« Ce rapport met en évidence l’accélération de Lafarge à tous les échelons, grâce à son programme global de développement durable. Cela est particulièrement vrai pour le changement climatique, où la totalité du cycle de vie de nos matériaux – de leur production à leur utilisation – est pris en compte dans nos actions. Nous travaillons à des solutions qui réduisent à la fois l’impact de nos sites industriels et répondent aux défis sociétaux, comme la construction de villes meilleures.

 

« Nous ne pouvons pas accomplir cette tâche seuls. Nous travaillons avec d’autres acteurs de la chaîne de valeur de la construction, notamment en réduisant l’empreinte environnementale des bâtiments, qui représente environ un tiers des émissions mondiales de carbone. En relevant ces défis et en indiquant la voie à suivre au reste de notre industrie, nous accomplissons des progrès significatifs en vue de concrétiser notre ambition déclarée d’apporter une contribution nette positive à la société et à la nature. »

 

Le rapport de Développement durable 2014 suit les lignes directrices G4 du GRI et a été audité par Bureau Veritas. Comme cela fut le cas pour notre premier rapport il y a 15 ans, les résultats et le rapport de Lafarge sont évalués par un panel d’experts extérieurs dont les conclusions sont incluses dans le présent rapport.

Pour commander un exemplaire du rapport, allez sur le site: http://www.lafarge.com/fr/commandes

 

Pour télécharger un exemplaire complet (pdf), allez sur : http://www.lafarge.com/fr/rapport-developpement-durable

 

Notes

 

Les résultats mis en avant dans le rapport de Développement durable concernent principalement : 

 

Le changement de climat et l’énergie

  • Fin 2014, les émissions de CO2 par tonne de ciment ont baissé de 26,4 % (par rapport au niveau de 1990), soit environ 2 millions de tonnes de CO2 en moins pour l’année 2014.
  • Les progrès dans le développement de produits nouveaux à faible émission de carbone concernent notamment les ciments Aether™, dont l’empreinte carbone est de 25 à 30 % inférieure grâce à des techniques de production spécialisées.

 

Gestion de l’empreinte environnementale

  • Les ventes de béton contenant des granulats recyclés ont triplé ces 12 derniers mois (par rapport à un niveau faible)
  • Lafarge a réhabilité plus de 8 500 hectares de terrains ces six dernières années (base : 680 carrières en activité représentant plus de 50 000 hectares)
  • Une gestion plus efficace de l’eau a permis une réduction de la consommation de 14 % ces quatre dernières années et le puisage de l’eau a diminué de 10 % ces deux dernières années (par tonne de ciment dans les deux cas)
  • L’utilisation de combustibles alternatifs a doublé ces quatre dernières années, 39 % de leur contenu provenant de la biomasse
  • La vitesse de réduction des émissions de poussières a doublé ces deux dernières années (soit 32 % de réduction par rapport aux niveaux de 2010)
  • Les émissions d’oxydes d’azote ont été réduites de près d’un tiers depuis 2005
  • Les émissions de SOx (oxydes de soufre) ont baissé de 73 % depuis 2005

 

Créer de la valeur pour les parties prenantes

  • Le taux de fréquence d’accidents avec arrêt (LTIFR) pour les salariés et les entreprises extérieures a baissé de 42 % ces quatre dernières années pour atteindre un taux de 0,49, l’un des plus faibles de l’industrie
  • Développement de programmes de santé avec évaluation des risques sanitaires dans 84 % des pays avec plus 10 000 prélèvements d’air et mesures de bruit effectués sur des sites dans le monde entier
  • 300 000 personnes ont bénéficié du programme de logements abordables de Lafarge dans 18 pays
  • 118 000 heures de bénévolat ont été enregistrées en 2014 dans 30 pays, impliquant plus de 10 000 collaborateurs participant à plus de 900 actions différentes
  • Plus de 2 500 programmes ont été déployés auprès des populations au cours de l’année, 71 % ont ciblé des secteurs clés comme l’enseignement et les compétences, la création d’emplois, la biodiversité, l’eau et le logement abordable.
  • Le nombre de femmes à des postes de direction a plus que doublé ces dix dernières années pour atteindre 19 %
  • 25 % de nos dépenses totales de 9 milliards d’euros (600 fournisseurs) ont fait l’objet d’une évaluation indépendante de leurs résultats en matière de développement durable

 

INFORMATIONS GENERALES

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge a réalisé un chiffre d’affaires de 12,8 milliards d’euros en 2014, avec une présence dans 61 pays et 63 000 collaborateurs. Acteur majeur dans ses activités Ciment, Granulats & Bétons, il contribue à la construction des villes dans le monde entier avec des solutions innovantes pour les rendre plus accueillantes, plus compactes, plus durables, plus belles et mieux connectées. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale. 

 
 

Documents

  • Le communiqué de presse (pdf, 74.3 Ko)
  • Rapport Développement Durable 2014 (pdf, 2.55 Mo)