La Réunion - Un projet innovant pour protéger une biodiversité locale unique

Granulats / La Réunion

Lafarge a construit un nouveau pont entre deux sites de sa carrière de granulats de Pierrefonds sur l’île de La Réunion, pour réduire l’impact sur les espèces aquatiques locales vivant dans le fleuve protégé de Saint-Etienne.

01.10.2013
 

Objectifs

  • Limiter l’impact de nos activités sur la biodiversité locale
  • Protéger un couloir biologique de grande valeur patrimoniale

Résumé

Lafarge a construit un nouveau pont dans sa carrière de Pierrefonds entre un site de traitement existant et un nouveau site d'extraction se trouvant de part et d'autre du fleuve protégé de Saint Etienne sur l'île de La Réunion. Les travaux ont été réalisés pour minimiser l'impact du passage des camions reliant les deux sites sur les espèces aquatiques locales.

A la suite de travaux de recherche approfondis, la piste existante traversant la rivière a été reconstruite. En particulier, de nouveaux ponceaux, ou canalisations, ont été conçus et fabriqués pour faciliter le passage sous la piste de poissons migrateurs et de macro crustacés - dont certains sont répertoriés sur la Liste rouge de l'IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).

Le suivi est assuré tous les trois mois pour vérifier l'efficacité des nouvelles mesures. Ce travail a nécessité l'intervention d'experts en hydrologie et biologie des espèces aquatiques, ainsi que la consultation des pêcheurs et autres parties prenantes locales.

Résultats

Le suivi a démontré l'efficacité de ce nouvel ouvrage - les conditions de franchissement se révélant bénéfiques à toutes les espèces aquatiques. Cette action a été reconnue comme la première du genre sur l'île de La Réunion et a renforcé notre permis d'exploitation.

 
 

Carrière Lafarge de Pierrefonds : le cas pratique Biodiversité détaillé (en anglais) (pdf, 175.24 Ko)