La Federal Trade Commission (FTC) américaine autorise l'acquisition de Blue Circle par Lafarge

18.06.2001
 

Lafarge annonce que la Federal Trade Commission (FTC), aux Etats Unis, vient d'approuver son projet d'acquisition de Blue Circle Industries PLC.

Cette opération avait déjà été approuvée le 1er mars 2001, par la Commission Européenne et le 11 avril 2001 par le Bureau de la Concurrence Canadien, sous réserve de désinvestissements.

Ces désinvestissements, demandés en Amérique du Nord, tant par le Bureau de la Concurrence Canadien que par la FTC, concernaient 2 cimenteries (Bowmanville et St Marys) dans la région des Grands Lacs, ainsi que des actifs dans le béton, les granulats, dans le bitume et les revêtements routiers.

Cette exigence est aujourd'hui largement satisfaite par l'accord passé récemment avec le cimentier brésilien Votorantim, pour lui céder la plupart des actifs concernés pour un montant de 727 millions de dollars américains.

Un site de production de chaux en Alabama et un autre terminal de ciment dans l'Etat de New York seront également cédés conformément aux engagements de désinvestissements.

Après l'autorisation de la FTC, la transaction devrait devenir définitive le 11 juillet 2001, après confirmation de la High Court prévue ce jour. En bourse, les actions Blue Circle devraient faire l'objet d'une suspension de cours la veille puis d'une radiation le lendemain de cette confirmation. Une lettre circulaire est envoyée aux actionnaires de Blue Circle pour leur demander de choisir leur mode de paiement pour le 6 juillet 2001. Le paiement leur sera adressé au plus tard le 25 juillet 2001.

Avec l'acquisition de Blue Circle, Lafarge, leader mondial des matériaux de construction, deviendra également le premier producteur mondial de ciment avec une capacité annuelle de plus de 150 millions de tonnes.

 

Le communiqué de presse (pdf, 39.74 Ko)