Kenya : la success-story d’un programme de sécurité routière

Depuis 2006, Lafarge a mis en place au Kenya un vaste programme de sécurité routière, en étroite collaboration avec ses transporteurs routiers sous-traitants.
27.04.2015
 

Objectifs

  • Réduire à zéro les accidents mortels sur la route
  • Devenir leader en matière de sécurité routière

 

Résumé

Au Kenya, 3 000 personnes en moyenne meurent chaque année sur les routes, en raison notamment du manque de réglementation et d’une formation insuffisante des conducteurs. Confronté à des accidents mortels lors du transport de ses produits, Lafarge au Kenya a lancé un vaste programme de formation de sécurité routière pour ses transporteurs routiers sous-traitants.

 

Fondé sur 15 actions clés, ce programme est orienté autour de trois piliers :

  • L’implication forte des transporteurs routiers sous-traitants
  • La formation des conducteurs sous-traitants : la sensibilisation des conducteurs à cette problématique est la clé du succès de ce programme. Lafarge a donc mis en place une formation de conduite préventive de deux jours à la suite de laquelle ses sous-traitants reçoivent un certificat de conduite. Un bon moyen pour nos équipes locales de s’assurer que seuls les transporteurs accrédités circulent !
  • La gestion des véhicules : tous les camions sont systématiquement contrôlés avant chaque chargement. Ces derniers sont également munis d’un système GPS, permettant de suivre leur mouvement et le comportement des conducteurs.

 

Une campagne de communication sur la sécurité routière a été lancée en parallèle tant à l’interne – à destination des employés et sous-traitants – qu’à l’externe, visant à sensibiliser tous les usagers de la route.

 

Résultat

Ce programme a permis de mobiliser les collaborateurs Lafarge pour la sécurité routière. Fort de ce succès, Lafarge a développé une politique de prévention routière en collaboration avec le gouvernement kényan.