Jeux olympiques, Coupe du Monde : la ville de Rio se métamorphose avec Lafarge

A l’occasion de la Coupe du monde de football 2014 et des Jeux olympiques d’été 2016, la ville de Rio a décidé de transformer son port, longtemps abandonné, en « port merveille » (Porto Maravilha). A horizon 2016, il accueillera un nouveau quartier mêlant logements, entreprises, tourisme et culture. Découvrez comment le béton Lafarge y contribue !

09.06.2014
 

À l'image de Barcelone en 1992, Rio de Janeiro a décidé de profiter de son statut de future ville olympique pour remodeler des quartiers entiers. Situé en plein centre-ville, la zone portuaire était restée à l'écart du développement de la métropole. Grâce à un vaste projet de requalification urbaine, ces 50 hectares vont devenir Porto Maravilha, le « port merveille » !

 

Outre la construction d'infrastructures (réseau d'électricité, de gaz, d'eau, d'égouts) et de milliers de logements, d'immeubles de bureau et d'hôtels, le projet fait la part belle à la mobilité « douce » avec la création de plusieurs lignes de transport en commun (dont un téléphérique), 17 km de pistes cyclables, des promenades piétonnes...

 

Les espaces verts seront agrandis, avec la plantation de 15 000 arbres, tandis que la nouvelle voie express sera souterraine sur 2,5 km. Sans oublier un programme de développement économique, social et culturel, dont la valorisation du patrimoine architectural existant.

Artevia®, la touche décorative Lafarge pour rendre la ville plus belle

Contactés dès le début du projet par les autorités de la ville de Rio, en 2011, nous fournissons environ 70 % des besoins en béton – estimés à 250 000 m3 – grâce à dix-sept camions toupies et deux pompes installées sur le chantier, approvisionnés par une centrale située à 9 km.

 

Parmi les différentes qualités de béton fournies, notre gamme de bétons décoratifs Lafarge Artevia® a été choisie pour reproduire sur les trottoirs le traditionnel ornement portugais, fait de pierres noires et blanches, qui orne notamment les promenades de la plage de Copacabana.

 

Une partie des matériaux provenant des destructions nécessaires pour ce projet a été emmenée sur le nouveau site de recyclage de matériaux de construction de Lafarge à Inhaúma.

 

Déjà en partie construit pour la Coupe du monde de football, en juin 2014, puis pour le 450e anniversaire de la ville en 2015, Porto Maravilha sera fin prêt pour les Jeux de 2016.

 

 

Lafarge Brésil a inauguré une nouvelle activité de recyclage de matériaux de construction en mars 2014. Sur le site de la carrière d’Inhaúma, située dans le nord de Rio de Janeiro, des déchets de démolition peuvent être triés, recyclés et vendus comme granulats pour la construction, évitant ainsi de nouvelles extractions. L'installation, qui occupe une superficie de 6000 m2, a une capacité horaire de recyclage de 150 tonnes. Depuis son lancement, elle a permis de recycler environ 66 000 m3, en provenance de la « Elevado da Perimetral » (autoroute surélevée qui connectait les principaux quartiers de la ville) et des travaux de transformation de la zone de Porto Maravilha.