Inde - Lafarge en Inde contribue à l’autonomisation des femmes à travers le pays

Dans les campagnes indiennes, les femmes sont trop souvent négligées et n’ont accès ni à l’éducation ni à l’emploi. Notre équipe locale a décidé de s’associer aux efforts actuels des pouvoirs publics et des ONG en contribuant à rendre les femmes autonomes par le biais de programmes de formation professionnelle.

09.03.2015
 

Objectifs

  • Offrir aux femmes l'accès à des compétences professionnelles et à l'emploi
  • Contribuer à l'autonomisation des femmes pour en faire des acteurs décisifs de leur communauté
  • Contribuer au développement socioéconomique en donnant aux femmes les moyens de subvenir aux besoins de leurs familles toutes entières    

Résumé

Dans les campagnes indiennes, les femmes sont en général au cœur de la cellule familiale et apprennent dès le plus jeune âge à se montrer multitâches, de la collecte de l'eau à la cuisine, en passant par le ménage et l'éducation des enfants. Elles restent toutefois considérées comme des membres « non productifs » de la cellule familiale et leur contribution est trop souvent ignorée. La société indienne évolue néanmoins et l'inclusion des femmes - en reconnaissant leur rôle et leur place au sein du foyer, de l'école et du monde du travail - est désormais considérée comme indispensable à un développement socioéconomique durable.

Lafarge en Inde contribue à cet effort en développant différents programmes de formation dans le pays avec l'aide de plusieurs ONG réputées. Notre équipe locale a ainsi développé des programmes de formation professionnelle dans de nombreux domaines :

  • Des écoles de formation à la couture et à la confection de vêtements sur mesure ont été mises en place sur cinq de nos six cimenteries en collaboration avec un célèbre fabricant de machines à coudre ; 280 femmes ont été formées en tout, dont plus de 80 ont généré des recettes auprès de leur voisinage ou monté une entreprise commerciale ;
  • Dans notre cimenterie de Mejiah, un centre de formation professionnelle a été développé avec l'ONG AROH pour promouvoir différentes compétences y compris des cursus fondamentaux de soins infirmiers et d'esthétique. Plus de 360 femmes ont été formées, dont 165 ont été recrutées ou sont devenues entrepreneures indépendantes, et 50 attendent leurs nomination.
  • Enfin, sur plusieurs unités Lafarge, afin de promouvoir les activités de création de revenu en milieu rural, des femmes des communautés se sont réunies pour constituer des groupes d'aide mutuelle et des capitaux ont été investis pour mettre en place des microentreprises rurales à petite échelle. Différentes compétences de fabrication sont enseignées : fabrication d'objets artisanaux à partir de ressources locales mais aussi de bijoux fantaisie et de bâtons d'encens. Notre équipe a également participé au développement d'initiatives agricoles - la culture de champignons par exemple - en prodiguant des conseils et en assurant un soutien de partenaires commerciaux.

Résultats

Plus de 640 femmes ont été formées et de nombreuses autres ont été aidées pour le développement de leur propre activité. Nombre d'entre elles ont aujourd'hui augmenté leurs revenus et contribuent ainsi à améliorer le budget du foyer.