Holcim et Lafarge identifient le futur Comité Exécutif du groupe qui naîtra de leur projet de fusion

23.12.2014
 

Lafarge et Holcim ont annoncé le 7 avril 2014 leur projet de fusion qui devrait intervenir au premier semestre 2015. Aujourd'hui, avec l'annonce de la composition du futur Comité Exécutif, Holcim et Lafarge franchissent une nouvelle étape dans le cadre de leur projet qui a pour ambition de constituer un Groupe à l'avant-garde des matériaux de construction.

Sous la direction du futur CEO Bruno Lafont, une équipe constituée en mode projet et composée de 10 managers expérimentés, conduira le processus de transition - avec les équipes déjà mobilisées sur le processus d'intégration - jusqu'à la finalisation du projet de fusion. Celle-ci effectuée, les membres de cette équipe projet seront officiellement nommés en tant que membres du Comité Exécutif du futur Groupe par le futur Conseil d'Administration qui sera présidé par Wolfgang Reitzle.

D'ici là, l'activité de l'équipe projet sera limitée au projet d'intégration qui sera mis en place après la finalisation de l'opération.

Commentant les étapes majeures franchies depuis l'annonce du projet de fusion, Wolfgang Reitzle, Président du Conseil d'Administration de Holcim et futur Président du nouveau groupe, et Bruno Lafont, Président-Directeur général de Lafarge et futur CEO du nouveau groupe, ont déclaré : « Nous sommes totalement en ligne avec le calendrier que nous nous étions fixés. A l'issue d'un processus rigoureux, nous avons désormais identifié l'équipe qui conduira le nouveau Groupe vers l'avenir. A cette occasion, nous saluons la qualité du travail accompli par nos équipes pour réaliser ce formidable projet qui donnera naissance à une entreprise globale très nouvelle. Dès à présent, le futur Comité Exécutif jouera un rôle déterminant dans le projet d'intégration de nos deux Groupes ».

Le futur Comité Exécutif, en mode projet, et sous la direction de Bruno Lafont, futur CEO, est composé de :

  • Finance, Thomas Aebischer, actuellement en charge des Finances chez Holcim ;
  • Intégration, Organisation et Ressources Humaines, Jean-Jacques Gauthier, actuellement en charge des Finances chez Lafarge ;
  • Europe, Roland Köhler, actuellement en charge de l'Europe chez Holcim ;
  • Asie Pacifique, Ian Thackwray, actuellement en charge de l'Asie de l'Est - Pacifique et du Trading chez Holcim ;
  • Moyen-Orient et Afrique, Eric Olsen, actuellement en charge d'Opérations chez Lafarge ;
  • Amérique du Nord, Alain Bourguignon, précédemment en charge de l'Amérique du Nord et du Royaume-Uni chez Holcim ;
  • Amérique Latine, Saâd Sebbar, actuellement en charge du Maroc chez Lafarge ;
  • Performance et Coûts, Urs Bleisch, actuellement en charge des Fonctions Centrales chez Holcim ;
  • Croissance et Innovation, Gérard Kuperfarb, actuellement en charge de l'Innovation chez Lafarge ;

En Inde, les deux groupes préparent activement leur fusion, dont une réflexion sur la future structure de ce sous-continent qui sera annoncée en temps voulu, après accord des Autorités de la concurrence en Inde.

Les Comités Exécutifs actuels de Lafarge d'une part, et de Holcim d'autre part, restent pleinement en charge de l'activité et des opérations de leur entité respective jusqu'à la fusion effective. Les deux Groupes restent concurrents et continuent d'opérer séparément jusqu'à la finalisation de l'opération.

Le processus de sélection et de nomination d'autres membres de l'équipe dirigeante est également bien avancé.
Outre le futur Comité Exécutif, les postes clés suivants directement rattachés au futur CEO ont d'ores et déjà été identifiés en mode projet :

  • Stratégie et Fusions & Acquisitions, Christof Haessig, actuellement en charge des Finances et de la Trésorerie chez Holcim ;
  • Communication, Affaires Publiques et Développement Durable, Alexandra Rocca, actuellement Communication, Affaires Publiques et Développement Durable chez Lafarge ;
  • Juridique, Xavier Dedullen, actuellement en charge du Juridique et de la Conformité chez Holcim ;
  • Santé et Sécurité, Sapna Sood, actuellement en charge de la Santé et Sécurité chez Lafarge.

D'autres nominations seront annoncées ultérieurement.

 

A propos de Holcim
Holcim est un leader mondial de la fabrication et de la distribution de ciment et de granulats (pierre broyée, gravier et sable) ainsi que dans d'autres activités, telles que le béton prêt à l'emploi, l'asphalte et les services afférents. Le groupe détient des participations majoritaires et minoritaires dans quelque 70 pays sur tous les continents. En 2013, Holcim a enregistré un chiffre d'affaires de plus de 19,7 milliards de CHF. Holcim est un groupe solide, dont la force résulte de sa structure orientée marché, de ses produits innovants, de la qualité de ses équipes et de l'efficacité de sa gestion des questions environnementales.

A propos de Lafarge
Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge a réalisé un chiffre d'affaires de 15,2 milliards d'euros en 2013, avec une présence dans 62 pays et 64 000 collaborateurs. Acteur majeur dans ses activités Ciment, Granulats & Bétons, il contribue à la construction des villes dans le monde entier avec des solutions innovantes pour les rendre plus accueillantes, plus compactes, plus durables, plus belles et mieux connectées. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale.

Information importante
Ce communiqué ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre pour la vente ou l'échange d'actions Lafarge ou une offre de vente ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre pour l'acquisition ou l'échange d'actions Holcim. Aucune information contenue dans ce document n'est ou ne doit être interprétée comme une promesse ou une garantie quant à la performance future de Lafarge ou Holcim.

Déclarations prospectives
Ce communiqué contient des informations et déclarations prospectives concernant Holcim, Lafarge et leurs activités regroupées après la réalisation de l'opération envisagée qui n'ont pas fait l'objet d'un audit ou d'une vérification indépendante. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations. Bien que les directions de Holcim et Lafarge estiment que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs et les porteurs de titres Holcim et Lafarge sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Holcim et Lafarge, qui peuvent impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Le groupe combiné pourrait ne pas réaliser les avantages escomptés de l'opération.

 

Documents

Le communiqué de presse (pdf, 319.44 Ko)