Holcim et Lafarge finalisent leur accord avec CRH sur les désinvestissements annoncés

NYSE, Euronext Paris : LG
26.05.2015
 

Lafarge et Holcim annoncent qu’ils ont signé un accord ferme avec CRH portant sur la cession de plusieurs actifs, après avoir suivi le processus approprié d’information et de consultation avec les instances de représentation du personnel concernées.

Comme annoncé en février 2015, ces actifs comprennent essentiellement des opérations en Europe, au Canada, au Brésil et aux Philippines (voir liste complète en annexe) pour une valeur d’entreprise de EUR 6,5 milliards (CHF 6,8 milliards).

Ces désinvestissements restent soumis à la réalisation du projet de fusion, qui inclut la réussite de l’offre publique d’échange de Holcim auprès des actionnaires de Lafarge.

La finalisation de ce projet de fusion est attendue pour juillet 2015. 

 

A propos de Holcim

Holcim est un leader mondial de la fabrication et de la distribution de ciment et de granulats (pierre broyée, gravier et sable) ainsi que dans d'autres activités, telles que le béton prêt à l'emploi, l'asphalte et les services afférents. Le Groupe détient des participations majoritaires et minoritaires dans quelque 70 pays, sur tous les continents. En 2014, Holcim a réalisé un chiffre d’affaire de plus de 19,1 milliards de francs suisses. Grâce à ses structures orientées marché, à ses innovations produits, à l’expertise de ses collaborateurs et à ses systèmes de management environnemental efficaces, Holcim est très bien positionné, aujourd’hui comme pour les années à venir.

Des informations plus complètes sur Holcim peuvent être obtenues sur son site internet : www.holcim.com

 

A propos de Lafarge

Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge a réalisé un chiffre d’affaires de 12,8 milliards d’euros en 2014, avec une présence dans 61 pays et 63 000 collaborateurs. Acteur majeur dans ses activités Ciment, Granulats & Bétons, il contribue à la construction des villes dans le monde entier avec des solutions innovantes pour les rendre plus accueillantes, plus compactes, plus durables, plus belles et mieux connectées. Doté du premier centre de recherche au monde sur les matériaux de construction, Lafarge place l'innovation au cœur de ses préoccupations, au service de la construction durable et de la créativité architecturale. 


 

ANNEXE

Les deux entreprises cèdent les actifs suivants à CRH :

  • Brésil : un ensemble d’actifs de Holcim et Lafarge qui comprend 3 cimenteries intégrées et 2 stations de broyage (représentant une capacité totale annuelle de 3,6 millions de tonnes) ainsi que des centrales à béton situées dans le Sud-Est du Brésil
  • Canada : les actifs d’Holcim
  • France : en France métropolitaine, tous les actifs d’Holcim, à l’exception de la cimenterie d’Altkirch et des sites béton et granulats dans la région du Haut-Rhin, et une station de broyage de Lafarge à Saint-Nazaire ; à la Réunion, les actifs de Lafarge, excepté sa participation dans Ciments de Bourbon
  • Allemagne : les actifs de Lafarge
  • Hongrie : les actifs opérationnels d’Holcim
  • Philippines : les participations de Lafarge Republic Inc (LRI) et autres actifs spécifiques détenus par les actionnaires majoritaires  (Lafarge Holdings Philippines, Inc., South Western Cement Ventures, Calumboyan Holdings, Inc., et Round Royal, Inc.), à l'exception des parts de LRI dans (i)  Lafarge Iligan, Inc., Lafarge Mindanao, Inc. et Lafarge Republic Aggregates, Inc. ; (ii) du terminal cimentier de Centre Harbour à Manille ; et (iii) d’autres actifs associés. 
  • Roumanie : les actifs de Lafarge
  • Serbie : les actifs d’Holcim
  • Slovaquie : les actifs d’Holcim
  • Royaume-Uni : les actifs de Lafarge Tarmac à l’exception des cimenteries de Cauldon et de Cookstown et de certains autres actifs associés
  • Etats-Unis : la cimenterie Trident d’Holcim (Montana) et 5 terminaux dans la région des grands lacs



Information importante

Ce communiqué ne constitue ni une offre d’achat ou d’échange, ni une sollicitation d’une offre pour la vente ou l’échange d’actions Lafarge ou une offre de vente ou d’échange, ni une sollicitation d’une offre pour l’acquisition ou l’échange d’actions Holcim. Aucune information contenue dans ce document n’est ou ne doit être interprétée comme une promesse ou une garantie quant à la performance future de Lafarge ou Holcim. 

 

Déclarations prospectives

Ce communiqué contient des informations et déclarations prospectives concernant Holcim, Lafarge et leurs activités regroupées après la réalisation de l’opération envisagée qui n’ont pas fait l’objet d’un audit ou d’une vérification indépendante. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations. Bien que les directions de Holcim et Lafarge estiment que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs et les porteurs de titres Holcim et Lafarge sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Holcim et Lafarge, qui peuvent impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Le groupe combiné pourrait ne pas réaliser les avantages escomptés de l’opération.

 

Documents

Le communiqué de presse (pdf, 145.2 Ko)