Grèce - Un partenariat international pour la protection de la biodiversité

Patras
Granulats et Béton / Grèce

Lafarge en Grèce s'est associé avec l'Université de Patras et le Conservatoire Botanique National de Brest pour réhabiliter la carrière d'Araxos, en y valorisant des espèces végétales locales.

11.08.2010
 

Objectifs

  • Développer un plan de réhabilitation privilégiant les espèces locales pour assurer une meilleure intégration écologique et paysagère
  • Mettre en œuvre un plan de protection pour une espèce de plante protégée par l'Europe : la Centaurea niederi.

Résumé

Un accord a été conclu entre le Conservatoire Botanique National de Brest (CBNB), Lafarge en Grèce et l'Université grecque de Patras pour réhabiliter la carrière de Lafarge à Araxos. Cette carrière, située dans la Péloponnèse à l'ouest de la Grèce, se trouve dans une zone naturelle protégée (Natura 2000). Lafarge avait déjà travaillé avec le CBNB en France sur la mise en œuvre de programmes locaux de protection de la flore endémique. Nous avons décidé d'élargir ce partenariat à la Grèce, pays bénéficiant d'une biodiversité très riche.

Le partenariat nous a permis de concevoir un plan de réhabilitation faisant appel uniquement à des espèces végétales locales. Il s'est aussi traduit par la mise en œuvre d'un programme de protection d'une espèce végétale protégée sur le plan européen, la Centaurea niederi, présente sur les falaises de la carrière.

Résultats

La convention établit :

  • l'élaboration d'un plan de réhabilitation par l'emploi exclusif de végétaux indigènes,
  • la mise en place d'un plan de conservation d'une espèce végétale protégée au plan européen (Convention de Berne et Directive Habitat), la « Centaurea niederi », présente sur les falaises de la carrière.
 
 

Lafarge quarry rehabilitation in Greece - the Biodiversity case study in details (pdf, 565.59 Ko)