Etats-Unis : acquisition d'une cimenterie à Seattle

20.10.1998
 

La filiale nord-américaine de LAFARGE, Lafarge Corporation, cotée aux bourses de New-York, Toronto et Montréal, vient de signer avec Holnam Inc. l'accord définitif portant sur l'acquisition d'une cimenterie et de centres actifs industriels.

Située à Seattle (Etat de Washington) dans le nord-ouest des Etats-Unis, cette cimenterie a une capacité de production annuelle d'environ 420 000 tonnes de clinker (produit intermédiaire entrant dans la fabrication du ciment portland). Quinzième cimenterie de LAFARGE en Amérique du Nord, elle vient compléter un dispositif industriel qui est déjà le plus important du secteur pour le continent nord-américain. L'acquisition comprend également une carrière sur l'île Texada (Colombie Britannique, Canada) et deux terminaux de ciment.

"Cette acquisition, combinée à la construction d'une nouvelle cimenterie près de Vancouver (Colombie Britannique, Canada) qui sera achevée à la mi-1999, constituera pour LAFARGE un atout majeur en matière de flexibilité de production et de commercialisation : nous aurons, en effet, la possibilité de mieux servir tout le marché de la côte nord-ouest du continent américain", a souligné John PIECUCH, Président-Directeur Général de Lafarge Corp.. "La région offre des perspectives de croissance excellentes sur le long terme. L'aide publique pour les infrastructures routières et autoroutières dans la région devrait augmenter de 37 à 50 % par an sur les cinq prochaines années".

Lafarge Corp. est l'un des plus importants producteurs de matériaux de construction en Amérique du Nord. Elle y exploite désormais 15 cimenteries, environ 400 établissements de matériaux de construction et deux usines de plaques de plâtre. En 1997, son chiffre d'affaires a été de 1,8 milliards de dollars (environ 10 milliards de francs). LAFARGE CORP. est une filiale à 53 % du Groupe LAFARGE, leader mondial des matériaux de construction (62 milliards de francs de chiffre d'affaires, des activités dans plus de 65 pays).

 

Le communiqué de presse (pdf, 40.72 Ko)