Engagement dans la durée à Aceh, en Indonésie

07.07.2005
 

Euronext : LG, NYSE: LR

  • Investissement de 90 M$ pour la reconstruction de l'usine
  • lancement d'un programme de reconstruction de 500 maisons

Bernard Kasriel, directeur général de Lafarge, a annoncé ce jour un investissement de 90M$ pour la reconstruction de l'usine d'Aceh, au Nord de Sumatra, en Indonésie, nécessaire à la reconstruction finale. Les coûts sont en conformité avec les estimations détaillées. Cette usine avait été dévastée par le tsunami le 26 décembre 2004.

La nouvelle usine, équipée des technologies les plus modernes, sera dotée d'une capacité de production d'environ 1,6 millions de tonnes et devrait être opérationnelle mi-2007. Elle contribuera à la reprise de l'activité économique du Nord de l'île, particulièrement touché par le tsunami, et s'inscrit dans la démarche d'accompagnement du groupe auprès de ses employés, sous-traitants et des communautés locales.

« Nous sommes présents depuis longtemps en Indonésie et voulons, au-delà de l'urgence, soutenir les populations touchées et continuer à contribuer au développement économique de ce pays, où les besoins de reconstruction sont immenses » a expliqué Bernard Kasriel, sur place, le 7 juillet 2005.

Bernard Kasriel inaugure aujourd'hui sur le port de Lhoknga un terminal flottant utilisé pour décharger le ciment importé par Lafarge depuis sa filiale en Malaisie, afin de répondre aux besoins en ciment de la région de Banda Aceh. Ce terminal permet de livrer jusqu'à 1.600 tonnes de ciment par jour, en attendant la reprise d'activité de l'usine.

Le groupe Lafarge a par ailleurs lancé un programme de reconstruction de 500 maisons, d'une école et d'une mosquée, à Lamkruet, un village situé à proximité (1,5 km) de l'usine et qui avait été presque intégralement détruit par le tsunami. La première tranche de 275 maisons devrait être achevée d'ici l'été 2006, pour un montant d'environ 2 millions de $. Pour financer cette opération, Lafarge allouera des fonds propres, complétés par les dons versés par les salariés du groupe dans le monde entier et ceux d'autres partenaires ayant proposé leur contribution au moment de la catastrophe.

Chaque maison, conforme aux plans gouvernementaux, avec eau courante et électricité, disposera d'une salle de bain, une chambre à coucher, un salon, une cuisine et un patio (voir infra). Ce programme de reconstruction est mené par Lafarge en partenariat avec une ONG locale, Dompet Dhuafa Republika qui assure la relation avec les communautés locales, Habitat for Humanity, ONG internationale experte en matière de logement des populations défavorisées, et enfin Atlas Logistique, qui a développé un grand professionnalisme dans la gestion de chantiers.

Parallèlement à cette action de reconstruction de logements pour les populations sinistrées, Lafarge a déjà rénové plusieurs mosquées et écoles de la province d'Aceh, tout en offrant une assistance médicale mobile pour toute la zone.

Lafarge, leader mondial des matériaux de construction, occupe des positions de premier plan dans chacune de ses quatre branches : Ciment, Granulats & Béton, Toiture et Plâtre. Avec 77 000 collaborateurs, le groupe est présent dans 75 pays. En 2004, il a réalisé un chiffre d'affaires de 14,4 milliards d'euros.

Contacts
Communication Relations investisseurs
Stéphanie Tessier
Tél : 33-1 44-34-92-32
stephanie.tessier@lafarge.com
James Palmer
Tél : 33-1 44-34-92-93
james.palmer@lafarge.com
Amanda Jones
Tél : 33-1 44-34-58-30
amanda.jones@lafarge.com
Danièle Daouphars
Tél : 33-1 44-34-11-51
daniele.daouphars@lafarge.com

Les informations, autres qu'historiques, contenues dans le présent communiqué de presse, constituent des données à caractère prévisionnel (forward-looking statements) au sens du United States Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces données prévisionnelles ne reflètent pas nécessairement les performances futures et comportent certains risques, aléas et hypothèses ("Facteurs") difficiles à prévoir. Les résultats futurs peuvent différer sensiblement des anticipations de résultats issues de données prévisionnelles, sous l'effet de Facteurs incluant de manière non limitative: la nature cyclique des activités de la Société ; les conditions économiques nationales et régionales dans les pays où le Groupe est présent ; les fluctuations des devises ; le caractère saisonnier des activités de la Société ; le niveau des dépenses de construction sur les marchés majeurs ; la structure de l'offre et de la demande dans l'industrie de la construction ; la concurrence accrue des nouveaux entrants et des concurrents existants ; les conditions climatiques défavorables lors des périodes de forte construction ; les changements et la mise en place de réglementations environnementales ou autres réglementations gouvernementales ; notre capacité à identifier, mener à bien et intégrer efficacement nos acquisitions ; notre capacité de pénétration de nouveaux marchés ; ainsi que d'autres facteurs contenus dans les documents publics déposés ou enregistrés par la Société auprès des autorités boursières y compris dans le Document de Référence déposé par la Société auprès de l'AMF, ainsi que dans le "Form 20-F" enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission aux Etats-Unis. De manière générale, la Société est soumise aux risques et aléas propres à l'industrie de la construction et à une activité de nature mondiale. Les données prévisionnelles sont présentées à la date du présent communiqué et la Société n'assume aucune obligation quant à la mise à jour de ces données prévisionnelles en présence d'informations nouvelles, dans le cadre d'événements futurs ou pour toute autre raison.

 

Le communiqué de presse (pdf, 76.27 Ko)