Egypte - des combustibles issus de déchets pour nos fours

Depuis 2012, notre cimenterie d’El Sokhna en Egypte, l’une des plus importantes au monde, s’est associée aux Zabbaleen, un réseau informel de ramasseurs d’ordures ménagères, pour développer l’utilisation de combustibles issus de déchets municipaux. Ce projet a permis de réduire la consommation de combustibles fossiles, tout en générant des emplois locaux et en contribuant à l’élimination des déchets.

05.06.2015
 

Objectifs

  • Assurer l’approvisionnement fiable en combustibles alternatifs de qualité (carburants dérivés de déchets) pour notre usine
  • Accroître la part de combustibles alternatifs dans le mix énergétique de l’usine
  • Contribuer à la création d’emplois pour les communautés locales

 

Résumé

Confrontée à des difficultés d’approvisionnement en gaz naturel, notre cimenterie d’El Sokhna (Egypte) a décidé de développer l’utilisation de combustibles alternatifs, particulièrement ceux provenant de déchets municipaux. Débarrassés de toutes les matières recyclables comme le plastique, le carton et le métal, ces déchets peuvent se substituer aux combustibles traditionnels dans le procédé de fabrication du ciment.

 

La ville du Caire rejette approximativement 15 000 tonnes de déchets municipaux par jour, les ressources ne manquent donc pas pour notre usine d’El Sokhna, dont les besoins s’élèvent à 15-20 tonnes par jour.

 

Afin de garantir la qualité et la régularité de l’approvisionnement, Lafarge a fait appel au Zabbaleen, réseau informel local en charge depuis 80 ans du tri et de la revente des déchets recyclables des ordures du Caire. Leur tri manuel efficace permet d’assurer  une qualité élevée des combustibles, ainsi que leur faible teneur en humidité et polluants.

 

Résultats

  • Ce projet a permis de créer plus de 140 emplois au sein de la communauté Zabbaleen.
  • A fin 2014, les combustibles alternatifs issus de déchets ont représenté 13.3% du mix énergétique de l’usine, permettant de réduire d’autant sa consommation de combustibles fossiles.
  • Nos équipes locales ont créé une centrale de traitement des déchets appliquant toutes les normes de sécurité, permettant de réduire les déchets abandonnés dans les décharges à ciel ouvert ou incinérés, sources de pollution atmosphérique et terrestre.