Des logements vite faits et bien faits au Cameroun

Rome ne s’est pas faite en un jour. Par contre, il suffira d’à peine une journée pour bâtir les maisons du nouveau programme de logement gouvernemental qui accueillera des centaines de nouveaux arrivants à Yaoundé. Le tout grâce à un procédé innovant de coffrage perdu, à base de béton Lafarge bien sûr !

14.03.2013
 

Chaque année, 100 000 nouveaux arrivants doivent trouver à se loger dans les villes de Yaoundé et Douala. A l'échelle du pays, les besoins de logements urbains s'élèvent à 1 million d'unités. D'où l'importance de trouver des solutions pour construire vite et bien.

 

Grâce à notre première centrale au Cameroun, nous avons fourni 40 000m³ de béton prêt-à-l'emploi pour un grand programme de logements lancé par l'Etat camerounais à Yaoundé, la capitale. Démarrée en 2012, la première tranche de 560 logements sera livrée en 2014 et doit permettre de loger des milliers de personnes !

 

Le chantier, particulièrement innovant, utilise la technique de coffrage perdu. Un procédé rapide, facile à mettre en œuvre et très économique : il permet de construire une maison en une journée !

Le principe ?

Comme un jeu de construction, des panneaux métalliques sont imbriqués les uns aux autres pour former les armatures du bâtiment (dalles, murs). Une véritable maison creuse ! Le béton est ensuite coulé directement sur ce coffrage en métal, qui reste intégré dans le béton après la mise en place.

 

Une extension du programme à 3 000 logements, qui nécessitera 80 000m³ de béton, devrait démarrer en 2014. De quoi donner accès à un logement décent à de nombreux nouveaux citadins de Yaoundé !