Des logements collectifs pour un écoquartier à Alger

A Alger, nous avons contribué à la conception de logements confortables, peu gourmands en énergie et à prix abordable, situés dans le tout nouvel écoquartier de Bateau Cassé.

21.04.2013
 

Quand la capitale algérienne se refait une beauté, Lafarge n'est pas loin ! Parmi les projets en cours à Alger figure l'aménagement de la baie, qui vise à renouer le lien des Algérois avec la mer et à favoriser la mobilité grâce à un nouveau réseau de transports publics.

 

Il prévoit également la création d'un écoquartier flambant neuf à Bateau Cassé. A l'est du littoral algérois, ce quartier mêle aujourd'hui habitat structuré, habitat précaire, terres agricoles, zones boisées et quelques grands équipements collectifs (stade et complexe touristique). Il va devenir un écoquartier tourné vers la qualité de vie de ses habitants, où :

  • les espaces verts existants seront préservés,
  • des cheminements seront structurés autour d'un parc-promenade,
  • des logements à prix abordables seront bâtis pour les classes moyennes, qui ne peuvent prétendre à un logement social mais n'ont pas les moyens d'accéder au marché libre.

 

Nous avons aidé le maître d'œuvre Arte Charpentier à rationaliser la conception des immeubles et des appartements pour offrir des performances environnementales et un confort maximum à moindre coût.  

Collaboration dès l'amont

« Nous avons eu la chance de bénéficier d'un support technique très important de Lafarge, tant des équipes en place à Alger que de celles du centre de recherche, notamment sur les plans structurels et thermiques, dès les toutes premières phases du projet, explique Marie-France Bouet, architecte-urbaniste associée au cabinet Arte Charpentier. Cette collaboration enclenchée très en amont nous a permis de nous donner toutes les chances d'arriver à la meilleure performance énergétique possible. »

 

Les immeubles, de quatre à sept étages, accueilleront des appartements de deux à cinq pièces, structurés autour de « patio-loggias ». Ils seront construits au-dessus d'un « socle » de deux niveaux, qui accueillera commerces, locaux professionnels et équipements collectifs.

 

Une vraie mixité logement-services-activité !