Chiffre d'affaires du premier trimestre en croissance de 3 % (hors cession matériaux de spécialités)

26.04.2001
 

Le chiffre d'affaires de Lafarge s'est élevé à 2 270 millions d'euros au premier trimestre 2001, en baisse de 7,4% (-182 M€) par rapport au premier trimestre 2000, suite principalement à la cession de l'essentiel des actifs de la Branche Matériaux de Spécialités, intervenue en fin d'année dernière.

Corrigé de cet effet périmètre qui s'élève à 250 M€, le chiffre d'affaires du Groupe a progressé de 3,1%.

L'appréciation des tendances du marché, toujours délicate au premier trimestre en raison de la saisonnalité des ventes, est particulièrement difficile cette année compte tenu de la situation exceptionnelle du premier trimestre 2000 où les conditions climatiques très douces avaient conduit à une hausse d'activité de 10,6%.

Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2001 s'analyse de la façon suivante :

 

  • Une variation d'activité, hors effet de change et de périmètre, en léger recul de 1,2%.

1/Ciment :

La Branche Ciment a enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de 1,8%, malgré l'impact défavorable du climat sur les ventes en Amérique du Nord et en France. La croissance de la demande en Espagne est demeurée soutenue, alors que la baisse du marché Allemand de la construction s'est poursuivie.
Une tendance favorable a, par ailleurs, été observée dans la plupart des pays émergents.

2/Granulats & Béton :

La Branche Granulats & Béton a enregistré une légère croissance de 0,3% de son chiffre d'affaires. Elle s'explique notamment par le maintien en Amérique du Nord du bon niveau atteint en 2000.

3/Toiture :

Le chiffre d'affaires de la Branche Toiture a reculé de 12,7%. Au premier trimestre 2000, le chiffre d'affaires de la Branche avait été très favorablement impacté en Europe par les effets de la tempête qui avait balayé la France. La réduction constatée en 2001 correspond donc essentiellement à une correction de cet événement exceptionnel, ramenant les ventes européennes au niveau de 1999. Toutefois, les activités allemandes de la Branche ont connu un trimestre difficile alors que le marché de la construction poursuivait sa baisse.

4/Plâtre :

La Branche Plâtre a enregistré un recul modéré de 2%, hors effets de change et de périmètre. Ceci est entièrement dû au faible niveau des prix en Amérique du Nord. Hors Amérique du Nord, la croissance de la Branche s'élève à 9%.

 

  • Un effet périmètre net de - 6,9%

La réduction du chiffre d'affaires correspondant aux désinvestissements s'élève à 256M€, principalement due à la cession de la majorité de la Branche Matériaux de Spécialités. Les développements récents ont apporté 84 M€ de chiffre d'affaires supplémentaire. Il s'agit notamment de l'acquisition par Lafarge India de Raymond Cement et des activités granulats et asphalte de Warren au Canada ainsi que de l'impact des deux nouvelles usines de plaques de plâtre aux Etats-Unis.

 

  • Un effet de change positif de 0,7%

 


Chiffre d'affaires consolidé au 31 mars 2001
En millions d'Euros 31 Mars 2001 31 Mars 2000 Variation Dont variation
d'activité
Ciment 908 872 + 4,2% + 1,8%
Granulats et Bétons 744 701 + 6,1% + 0,3%
Toiture 307 338 - 9,4% - 12,7%
Plâtre 267 251 + 6,3% - 2,0%
Autres 44 289 - 84,7% + 11,3%
Total 2 270 2 451 - 7,4% - 1,2%

Selon Bertrand Collomb, President Directeur Général de Lafarge

"Les chiffres du premier trimestre 2001 restent cohérents avec les hypothèses du Groupe d'une croissance légèrement ralentie de nos marchés, sur l'ensemble de l'exercice et reflètent un contexte de prix globalement favorables".

 

Le communiqué de presse (pdf, 65.69 Ko)