Chiffre d'affaires du premier trimestre 2005

04.05.2005
 

Euronext : LG, NYSE: LR

Des tendances de prix favorables sur la plupart des marchés orientent le chiffre d'affaires à la hausse

  • Hausse de 2,2% à 2 945 millions d'euros
  • Hausse de 1,9% à périmètre et change constants

Le chiffre d'affaires au 31 mars 2005 s'inscrit en hausse de 2,2% à 2 945 millions d'euros contre 2 881 millions d'euros au 31 mars 2004. L'effet de périmètre net s'établit à 1,1%. L'impact des variations de change s'élève à - 0,8%.

« Les tendances favorables sur la plupart de nos marchés ont créé un environnement de prix positif. Les volumes sont en retrait par rapport au premier trimestre 2004, en raison de conditions hivernales plus marquées, mais ceci est assez habituel dans nos métiers, en raison de leur saisonnalité » a indiqué Jean-Jacques Gauthier, Directeur Général Adjoint, Finance. « La tendance des volumes du premier trimestre ne modifie en rien notre vision de l'année, pour laquelle nous attendons des conditions de marché globalement favorables » a-t-il ajouté.

L'évolution du chiffre d'affaires par branche, à périmètre et change constants, et avant élimination des ventes inter-branches, se présente comme suit :

CIMENT : + 2,1%

En Europe occidentale, des hausses de prix ont été mises en oeuvre dans de nombreux pays, en particulier en Allemagne et au Royaume-Uni. Le chiffre d'affaires est en baisse, en raison d'un repli des volumes qui s'explique essentiellement par un hiver plus rigoureux par rapport au premier trimestre 2004, et par un nombre de jours ouvrés inférieur. Comme prévu, le ralentissement de la demande se poursuit en Grèce par rapport aux niveaux élevés atteints dans la période précédant les Jeux Olympiques.

En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires continue à croître grâce à une demande très dynamique. Les volumes et les prix sont en hausse un peu partout aux Etats-Unis : la demande a été soutenue sur les marchés non affectés par des conditions climatiques défavorables. Les prix moyens ont augmenté aux Etats-Unis comme au Canada. Ces augmentations de prix devraient continuer à porter pleinement leurs fruits pendant le reste de l'année et une nouvelle hausse a été annoncée aux Etats-Unis pour le mois de juillet.

Malgré la forte croissance enregistrée en Roumanie, le chiffre d'affaires est en baisse en Europe de l'Est en raison de la baisse des volumes en Pologne et en Russie.
On observe, en revanche, une forte hausse du chiffre d'affaires dans le Bassin Méditerranéen : en Jordanie, en particulier, le secteur de la construction est dynamique et en plein essor. En Egypte, les prix poursuivent leur progression.

En Afrique, le chiffre d'affaires a nettement progressé grâce à des tendances de prix favorables dans la plupart des pays et à des volumes en hausse au Kenya.

En Asie, l'Inde bénéficie toujours d'une forte expansion des volumes ; aux Philippines, les prix poursuivent leur évolution à la hausse par rapport à 2004 tandis que le ralentissement enregistré dans le secteur de la construction engendre une diminution des volumes. Un environnement concurrentiel difficile a conduit à des pressions sur les prix en Malaisie ; en Corée du Sud, le marché déprimé de la construction a tiré les volumes et les prix à la baisse.

En Amérique latine, le Brésil fait face à une baisse des prix en raison d'une concurrence très vive, ainsi qu'à un tassement des volumes. La situation continue à se redresser au Venezuela et reste favorable au Chili.

GRANULATS & BÉTON : + 4,5%

Dans les Granulats, les tendances sont restées positives au premier trimestre 2005 sur de nombreux marchés. Malgré le repli du chiffre d'affaires en Europe occidentale, dû à des conditions hivernales plus difficiles qu'en 2004, des hausses de prix satisfaisantes ont pu être mises en œuvre, permettant de compenser dans une large mesure la baisse des volumes. L'Amérique du Nord a connu des tendances favorables sur la plupart de ses marchés, en termes de volumes comme de prix. Dans les autres pays, la croissance des volumes a en général été robuste. S'agissant du Béton prêt à l'emploi, les tendances des volumes et des prix ont été positives en Europe occidentale. En Amérique du Nord, les volumes ont baissé, essentiellement en raison de conditions climatiques plus difficiles qu'en 2004 au Canada, mais les prix ont poursuivi leur hausse, reflétant une bonne performance des prix sur l'ensemble des marchés.

TOITURE : - 9,1%

La chute du chiffre d'affaires est en grande partie imputable à l'Allemagne, où les volumes sont en baisse significative sous l'effet du net ralentissement du marché par rapport au début de l'année 2004. Dans un tel contexte, les prix ont subi de nouvelles pressions.
Dans la plupart des autres pays d'Europe occidentale, les mauvaises conditions hivernales ont affecté les volumes, mais les tendances des prix ont été favorables. Aux Etats-Unis, le marché du logement, qui reste très bien orienté, continue de soutenir la croissance du chiffre d'affaires.

PLATRE : + 4,5%

La croissance enregistrée par la branche Plâtre provient essentiellement des hausses de prix significatives en Amérique du Nord, où la progression des volumes se confirme par ailleurs. En Europe occidentale, le chiffre d'affaires est stable : les conditions hivernales ont affecté les volumes, mais les prix ont suivi une tendance favorable.
En Asie, le chiffre d'affaires est en baisse en raison du ralentissement des volumes en Corée du Sud et d'une certaine concurrence sur les prix, tandis qu'en Australie le marché poursuit son ralentissement.

EFFETS DE CHANGE NEGATIFS DE – 0,8% SOIT 21 MILLIONS D'EUROS

L'effet de change négatif sur le chiffre d'affaires est en majeure partie le fait de la baisse du dollar américain face à l'euro (-19 millions d'euros).

EFFETS DE PERIMETRE : + 1,1% SOIT 32 MILLIONS D'EUROS

Le chiffre d'affaires lié aux acquisitions a généré un effet de périmètre positif de 57 millions d'euros, principalement attribuable aux trois acquisitions suivantes : Cimentos Selva Alegre en Equateur (décembre 2004), Hupfer Holdings en France (mai 2004) et les actifs de The Concrete Company aux Etats-Unis (avril 2004). La baisse du chiffre d'affaires liée aux effets de périmètre négatifs s'élève à 25 millions d'euros.


31 mars 2005
Millions €
31 mars 2004
Millions €
Variation A périmètre et taux de change constants A périmètre et taux de change constants, avant élimination des ventes inter-branches
Chiffre d'affaires consolidé au 31 mars 2005
Ciment 1 419 1 390 + 2,1% + 1,7% + 2,1%
Granulats & Béton 908 854 + 6,3% + 4,6% + 4,5%
Toiture 268 289 - 7,3% - 9,1% - 9,1%
Plâtre 344 332 + 3,6% + 4,4% + 4,5%
Autres 6 16 - 62,5% + 60,9%
TOTAL 2 945 2 881 + 2,2% + 1,9% Nd

 

IFRS : PUBLICATION D'INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES RELATIVES A 2004.

A la suite de la publication le 24 février 2005 des états financiers 2004 en normes IFRS, l'information par secteur d'activité et par zone géographique est désormais disponible, ainsi que les états financiers au 30 juin 2004 en normes IFRS.



Lafarge tiendra son assemblée générale annuelle des actionnaires le 25 mai 2005.
La prochaine publication de Lafarge –celle du chiffre d'affaires du premier semestre 2005– aura lieu le 28 juillet 2005 (avant l'ouverture du marché actions Euronext).

Lafarge, leader mondial des matériaux de construction, occupe des positions de premier plan dans chacune de ses quatre branches : Ciment, Granulats & Béton, Toiture et Plâtre. Avec 77 000 collaborateurs, le groupe est présent dans 75 pays. En 2004, il a réalisé un chiffre d'affaires de 14,4 milliards d'euros.

Pour publication simultanée aux Etats-Unis et dans le reste du monde.

Contacts
Communication Relations investisseurs
Stéphanie Tessier
Tél : 33-1 44-34-92-32
stephanie.tessier@lafarge.com
James Palmer
Tél : 33-1 44-34-92-93
james.palmer@lafarge.com
Amanda Jones
Tél : 33-1 44-34-58-30
amanda.jones@lafarge.com
Danièle Daouphars
Tél : 33-1 44-34-11-51
daniele.daouphars@lafarge.com

Les informations, autres qu'historiques, contenues dans le présent communiqué de presse, constituent des données à caractère prévisionnel (forward-looking statements) au sens du United States Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces données prévisionnelles ne reflètent pas nécessairement les performances futures et comportent certains risques, aléas et hypothèses ("Facteurs") difficiles à prévoir. Les résultats futurs peuvent différer sensiblement des anticipations de résultats issues de données prévisionnelles, sous l'effet de Facteurs incluant de manière non limitative: la nature cyclique des activités de la Société ; les conditions économiques nationales et régionales dans les pays où le Groupe est présent ; les fluctuations des devises ; le caractère saisonnier des activités de la Société ; le niveau des dépenses de construction sur les marchés majeurs ; la structure de l'offre et de la demande dans l'industrie de la construction ; la concurrence accrue des nouveaux entrants et des concurrents existants ; les conditions climatiques défavorables lors des périodes de forte construction ; les changements et la mise en place de réglementations environnementales ou autres réglementations gouvernementales ; notre capacité à identifier, mener à bien et intégrer efficacement nos acquisitions ; notre capacité de pénétration de nouveaux marchés ; ainsi que d'autres facteurs contenus dans les documents publics déposés ou enregistrés par la Société auprès des autorités boursières y compris dans le Document de Référence déposé par la Société auprès de l'AMF, ainsi que dans le "Form 20-F" enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission aux Etats-Unis. De manière générale, la Société est soumise aux risques et aléas propres à l'industrie de la construction et à une activité de nature mondiale. Les données prévisionnelles sont présentées à la date du présent communiqué et la Société n'assume aucune obligation quant à la mise à jour de ces données prévisionnelles en présence d'informations nouvelles, dans le cadre d'événements futurs ou pour toute autre raison.

Conférence téléphonique pour le chiffre d'affaires du premier trimestre au 31 mars 2005

A la suite de la publication du chiffre d'affaires au 31 mars 2005, une conférence téléphonique aura lieu : le 4 mai à 15h30 (heure de Paris) en langue anglaise
(14h30 heure anglaise, 09h30 EDT en Amérique du Nord).
Les intervenants seront :
Jean-Jacques Gauthier – Directeur Général Adjoint, Finance
James Palmer – Directeur Relations Investisseurs
Danièle Daouphars - Relations Investisseurs

Si vous souhaitez participer, merci de composer :
Depuis la France : +33 (0)1 56 38 35 10
Depuis le Royaume-Uni : +44 (0) 207 190 1596
Depuis les USA : +1 (0) 720 356 7409
Depuis les USA (numéro gratuit) : 0 888 595 4228
Nom de la conférence téléphonique : "Lafarge"

Vous aurez la possibilité de réécouter l'appel conférence du 4 mai 2005 à 19h30 (heure de Paris) au 11 mai à 19h30, aux numéros suivants :
Depuis la France +33(0)1 70 99 32 94 Access code : 133141#
Depuis le Royaume-Uni : +44 208 515 2499 Access code : 446999#
Depuis les USA : +1 (0) 303 590 3010 Access code : 11029407#
Depuis les USA (numéro gratuit) 0 888 595 4228 Access code : 11029407#

 
  • La note de transition IFRS au 30.06.04 (pdf, 359.68 Ko)
  • Le communiqué de presse (pdf, 77 Ko)
  • The key figures of the Divisions (pdf, 52.08 Ko)
  • Download IFRS additionnal information for 2004 (06.30.04) (pdf, 59.99 Ko)
  • Download IFRS additionnal information for 2004 (12.31.04) (pdf, 59.48 Ko)